Prochain Match :
26/11/2017 - 12h30
Ajax - Roda JC Kerkrade
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
21/11/2017 - 18h30
Ajax - Borussia Mönchengladbach
2 - 1
Amical
Match Suivant   Match Précédent
2 - 2
PSV   Ajax

Lieu : Phillips Stadion, Eindhoven
Date : 26/10/2003 - 12h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 35 000
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Braamhaar
Buteurs :
46' 1-0 Van Bommel
58' 1-1 Sonck
69' 2-1 De Jong
72' 2-2 Zlatan

PSV
Waterreus
Bouma
Lee Young-Pyo
Hofland (37' Lucius)
Ooijer (30' Colin)
Vogel
Van Bommel (65' Ji-sung)
Rommedahl
De Jong
Robben
Vennegoor of Hesselink
Entraîneur :
Guus Hiddink
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
50' Van Bommel

Cartons Rouges Cartons rouges :
45' Van der Vaart
Ajax
Lobont
Grygera
Escudé
Pasanen
Maxwell
Heitinga
Galasèk
Sneijder (80' De jong)
Van der Vaart
Sonck (92' Sikora)
Zlatan (83' Litmanen)
Entraîneur :
Ronald Koeman

Résumé :

La fameuse phrase du grand Rinus Michels, «le foot c’est la guerre », a pris tout son sens à Eindhoven lors du premier choc national pour l’Ajax. La première mi-temps fut très tendue, parfois même violente, avec pour apothéose l’exclusion du capitaine ajacide van der Vaart. La pause aura permis à tout le monde de se calmer, débouchant sur une deuxième période palpitante où 10 ajacides ont résisté et sont revenus après avoir été menés deux fois par le PSV. L’Ajax sort vainqueur moral de ce match nul, 2-2, et conserve la tête de l’Eredivisie.

le stade Phillips comble (photos AFS)



Cette tension était assez prévisible. Tout commença le 4 octobre où Kezman fut exclu. Le PSV fit tout pour échapper (ou au moins reporter) à la suspension de leur star pour le choc contre l’Ajax. Koeman pressa la KNVB (fédération néerlandaise de football) de rendre son jugement avant le match. Hiddink, le coach du PSV, rentra dans la danse en prétendant que si Kezman était suspendu, van der Vaart devait l’être aussi, suite à son incident à Groningen. Finalement, Kezman fut suspendu pour le match contre l’Ajax, un Ajax qui devait faire face à ses propres problèmes puisque Trabelsi, Van Damme et Pienaar étaient indisponibles pour blessures. Ils furent remplacés par Grygera, Heitinga et Escudé.

PSV – Ajax fut un vrai combat en première mi-temps. Chacune des équipes eut une grosse occasion de mener au score tôt dans la rencontre : Rommedahl échoua devant Lobont alors qu’il avait la voie libre depuis son flanc droit. De son coté, Ibrahimovic toucha la latte d’un superbe tir de la droite du terrain. Le PSV gagnait la majorité des duels tandis que l’Ajax montrait le plus beau football.

Les faits marquants des 45 premières minutes furent les conséquences de l’atmosphère déplorable régnant sur le terrain. Tout d’abord, Lobont fut touché à la tête par Vennegoor of Hesselink lors d’un tacle brutal. Bodgan reçut des soins. Le PSV perdit ensuite deux défenseurs. Zlatan Ibrahimovic fut présent dans les phases amenant ces blessures. Sa réputation fit le reste, on l’accusa d’avoir à nouveau joué du coude. Ooijer fut remplacé après s’être blessé au genou en retombant mal. Hofland reçu un coup de coude de Zlatan, mais les images télés montrent qu’il n’y a pas eu de geste néfaste de la part du suédois.

Les joueurs s’étaient déjà montrés plus violents que n’importe lequel des 35000 spectateurs. Ce n’était pourtant pas fini. Van der Vaart était furieux d’avoir reçu un coup de coude de Van Bommel lors d’un duel. Le capitaine ajacide se vengea une minute plus tard en frappant de Jong dans le dos alors que celui-ci était au sol. S’ensuivit une mêlée où pas mal de coups se perdirent. Mais l’arbitre, Mr Braamhaar, se contenta de montrer la carte rouge à van der Vaart.

L’Ajax débuta la deuxième période en espérant conserver le 0-0. Après 40 secondes à peine, Venngoor et Van Bommel se présentèrent dangereusement devant Lobont. Le gardien semblait avoir maîtrisé la balle, mais un tacle agressif de Venngoor lui fit lâcher le ballon des mains, ce qui permit à Van Bommel de conclure tranquillement : 1-0.

Les 10 ajacides ne baissèrent pas les bras et on n’eut pas l’impression que le PSV avait un homme de plus. La récompense vint lorsque Zlatan pénétra dans le grand rectangle et tira sur Waterreus qui renvoya la balle dans les pieds de Sonck. Le buteur belge ne rate jamais ce genre d’occasion : 1-1.

Sonck heureux après son but (photo ANP)



Durant la dernière demi-heure, le PSV domina nettement même s'il se créa peu d’occasion. Mais il ne faut pas nécessairement une occasion pour marquer. Pasanen dégagea mal une balle haute dans le rectangle, offrant la balle à de Jong qui ne laissait aucune chance à Lobont : 2-1.

A partir de ce moment-là, l’Ajax eut de plus en plus de mal à sortir en contre-attaque. Mais les défenseurs du PSV offrirent l’égalisation seulement 3 minutes plus tard. Une balle anodine de Maxwell arriva dans le rectangle du PSV, Waterreus et Bouma hésitèrent à dégager ce qui permit à la longue jambe de Zlatan de pousser la balle dans le but. Le PSV augmenta sa pression durant les dernières minutes mais fut incapable de se montrer réellement dangereux.

Les fans de l'Ajax heureux (photo AFS)



Les deux entraîneurs admettaient que 2-2 était un score logique. Malgré certains incidents pitoyables en première mi-temps, ce fut un match passionnant. Ce fut une bataille où plusieurs joueurs dépassèrent les limites, mais ceux-ci furent assez matures pour se serrer la main en fin de match.
Fait amusant, l’Ajax rencontrera à nouveau son dauphin en Eredivise pour le prochain match. L’étonnant AZ de Co Adriaanse se déplacera à l’ArenA samedi soir pour un derby du nord qui n’a plus été aussi intéressant depuis de nombreuses années.

Mido, Ghost Dog (Source : ajax.nl, Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017