Prochain Match :
08/07/2017 - 16h00
Ajax - Werder de Brême
Amical
| Calendrier |
Dernier match :
24/05/2017 - 20h45
Ajax - Manchester United
0 - 2
Ligue Europe

Les Anciens Stades

Le Petit Terrain : 1893 - 1900

Durant la préhistoire de l'Ajax, donc avant sa fondation officielle en 1900, le club jouait sur un petit terrain de la municipalité de Nieuwer Amstel. Ce terrain loué en dehors d'Amsterdam coûtait 15 florins tous les six mois. Les dimensions exactes du terrain n'étaient pas connues et changaient à chaque match. Parfois, les corners étaient tirés du trottoir...

On ne connait pas grand chose des résultats de cette sympathique équipe d'amis. Le championnat était limité aux matchs contre d'autres équipes d'Amsterdam. En revanche, on sait que les couleurs rouge et blanche ont été utilisés peu de temps après la création de l'équipe et que le fair-play était très important. Il y avait des règles qui exigeaient le fair-play et la discipline. Si on arrivait en retard où qu'on insultait quelqu'un, il y avait des sanctions financières.

En 1896, la ville d'Amsterdam a décidé de s'agrandir et le terrain de fooball s'est retrouvé à la périphérie de la ville qui l'a acheté et y a fait construire des bâtiments, les joueurs ont alors du chercher un autre terrain. Le club était sur le point de mourir...

Amsterdam Nord : 1900-1907

Amsterdam Nord - Ajax.nl

Les plans ambitieux de Floris Stempel, Carel Reeser et Han Dade, trois des "pères fondateurs" de l'Ajax ne se reflétaient pas dans le choix du nouveau site où l'Ajax devait joueur ses matchs. Il y avait un gros manque de terrains de football à Amsterdam, ce qui a contraint l'Ajax à jouer à côté de champs agricoles à Buiksloterham, au nord d'Amsterdam. En plus de la distance, ce n'était pas pratique d'accès puisqu'il fallait prendre une embarcation et ensuite marcher pendant 1/4 d'heure. Il y avait cependant une grange qui pouvait servir de vestiaire, c'était presque considéré comme un luxe à cette époque !
Les joueurs aussi n'était pas satisfait de la localisation du terrain. Un an plus tard, l'Ajax a trouvé un terrain à seulement 5 minutes de marche du point de débarquation. Malgré toutes ces difficultés, l'Ajax termina second de son groupe pendant les deux premières saisons.

Le Stade en Bois : 1907-1934 (Het Houten Stadion)

En 1907, les plans de construction de nouveaux quartiers résidentiels à Amsterdam Nord ont une nouvelle fois contraints l'Ajax à changer de terrain. Deux terrains de foot ont alors été trouvé à Middenweg (à l'endroit où se trouve actuellement la place Christiaan Huygensplein dans la ville de Watergraafsmeer). C'était encore au milieu de nul part dans un polder typique de la région. Il n'y avait pas de tribunes, pas de vestiaires et pas d'eau, mais les petits terrains étaient plus près de la ville et il y avait de la place pour les terrains d'entraînement. Le Café Brokelmann, situé de l'autre côté de la route, servait de vestiaire : c'était l'endroit idéal.

Le Stade en Bois - Ajax.nl

C'est là-bas, pour la première fois dans l'histoire de l'Ajax, que de vraies tribunes ont été construites autour du petit terrain. Quand en 1911, l'Ajax a été promu en première division, une tribune couverte a été construite le long d'une ligne de touche et une autre non-couverte a également été construite derrière un but. En 1916, le stade a été agrandit une nouvelle fois : l'homme d'affaire Willem Frederik Egerman a fait construire deux nouvelles tribunes sur les deux côtés du terrain qui étaient encore libres.

Festivités devant le tribune principale - Ajax.nl

Le "Stade en bois" comme il était populairement connu, est cependant rapidement devenu trop petit. Durant "l'âge d'or", au début des années 30, l'Ajax a gagné quatre fois le championnat de suite et le nombre de spectateurs a grandit rapidement. Durant le dernier match qui a eut lieu dans ce stade (contre Feyenoord le 11 novembre 1934), les joueurs ne pouvaient même pas tirer les corners correctement car il n'y avait pas du tout assez de place pour les 15 000 spectateurs !

De Meer : 1934-1996

"La valeur d'un stade n'est pas déterminée par son coût de construction mais par l'équipe qui y joue." C'était l'idée des dirigeants du club lorsqu'ils ont fait le plan du nouveau stade, le second de l'Ajax. Le stade "De Meer" allait devenir le domicile de l'Ajax pour 62 ans, période durant laquelle des joueurs légendaires tels que Piet van Reenen, Wim Anderiesen, Rinus Michels, Sjaak Swart, Henk Groot, Johan Cruijff, Piet Keizer, Marco van Basten et bien d'autres allaient construire la réputation mondiale que l'Ajax a maintenant.

Le stade De Meer dans les années 30 - Ajax.nl

C'est encore une fois les succès du club et les pressions extérieures qui sont la raison de ce nouveau déplacement de terrain. Il faut en plus ajouter à cela les coûts énormes d'entretien de la tribune couverte du "Stade en Bois" ainsi que les plans d'extension de la municipalité de Watergraafsmeer.

Pas loin de l'ancien terrain, à Betondorp, les dirigeants de l'Ajax ont trouvé un nouveau terrain. L'architecte du nouveau stade était un membre de l'Ajax. Daan Roodenburgh a été désigné par les dirigeants du club, alors présidé par Marius Koolhaas, pour dessiner une "maison confortable" mais qui ne devait pas coûter plus de 300 000 florins (900 000 francs) puisque l'on était en pleine crise économique mondiale et que le club devait payer le stade avec son propre argent et même les joueurs ont été sollicités !

L'inauguration officielle a eut lieu le 9 Décembre 1934 lors d'un match amical contre le Stade Français venant de Paris (club qui n'existe plus). L'Ajax gagna ce match 5-1. Le docteur I.H.J. Vos, conseiller municipal, avait alors déclaré ceci lors de son discours d'inauguration : "Amsterdam, avec l'excellent architecte [Daan Roodenburg], s'est donné beaucoup de mal pour faire de cette arène du football un complexe remarquable."

De Meer - Ajax.nl

Le nouveau stade était effectivement impressionnant. Même si avant la construction il avait été décidé qu'il n'y aurait pas d'éclairage (qui sera installé qu'en 1971), le stade avait sa propre salle de sport couverte où les joueurs pouvait s'entraîner lorsqu'il faisait mauvais temps. Au fil des années, la capacité du stade est passée de 22 000 à 29 500 spectateurs.

Comme le Stade en Bois, la stade De Meer a été modifié et agrandit plusieurs fois. En 1965, la tribune opposée à la tribune principale a été couverte et baptisée 'Jack Reynolds' en l'honneur de l'homme légendaire qui a entraîné l'Ajax pendant 33 ans. En 1968, le restaurant de l'Ajax a été construit devant l'entrée principale du stade. En 1985, les tribunes non couvertes restantes, situées derrière les buts, ont été couvertes et un an plus tard, les premières loges des Pays-Bas sont construites pour les sponsors et les spectateurs les plus aisés. Et en 1988, la tribune de presse est totalement rénovée puis en 1989, la tribune principale change de nom pour s'appeler dorénavant "Tribune Jaap van Praag" en l'honneur de l'ancien président du club, décédé un an auparavant dans un accident de voiture.

De Meer - Ajax.nl

A la fin des années 80, l'Ajax était devenu trop grand pour ce stade qui ne pouvait plus accueillir tous les supporters et spectateurs des matchs de l'Ajax. La montée du hooliganisme aux Pays-Bas a forcé les clubs à prendre toutes sortes de mesures pour renforcer la sécurité, ce qui n'a pas amélioré l'atmosphère dans le stade. De plus, l'UEFA voulait que pour l'an 2000, tous les stades ne possèdent que des places assises. Cela voulait dire que De Meer était devenu trop petit et même si cela a fait mal a beaucoup de monde de dire au revoir au stade où autant de joueurs légendaires avaient évolué et où de nombreux matchs historiques avaient pris place, l'Ajax a décidé de changer de stade. Le stade de Meer a depuis été vendu à la municipalité d'Amsterdam, qui l'a ainsi détruit pour laisser place à un quartier résidentiel.

Le Stade Olympique : 1930-1996

Affiche des Jeux Olympiques - Ajax.nl

Le Stade Olympique d'Amsterdam a joué un rôle important dans l'histoire de l'AFC Ajax. Jusqu'à la construction de l'Amsterdam ArenA, il était utilisé pour les matchs où plus de 20 000 spectateurs étaient attendus ou quand le match devait être joué de nuit. Même si le stade olympique n'avait pas été prévu pour être utilisé comme un stade de foot et n'a jamais été la propriété officielle d'un simple club de football, l'Ajax a joué de nombreux matchs importants dans ce stade.

Amsterdam a failli devenir la première (et probablement la seule) ville au monde a avoir détruit son Stade Olympique. Le Conseil Municipal avait un grand projet de construction de résidences sur ce site, mais grâce à la pression acharnée d'un certain nombre de personnes, la destruction du stade a été évitée. Le stade a été réduit a sa taille originale de 1928, ce qui signifie qu'une partie unique de l'histoire d'Amsterdam et de l'Ajax a été heureusement préservée.

La ville d'Amsterdam a été choisie pour organiser les Jeux Olympiques en 1921. L'architecte Jan Wils a alors été désigné pour construire un nouveau stade. Depuis 1914, la capitale des Pays-Bas avait un bon stade qui pouvait accueillir 24 700 spectateurs mais il ne pouvait pas servir pour les Jeux Olympiques en raison de l'absence d'une piste d'athlétisme. Ce stade à Amsterdam Sud était utilisé par le club de foot Blauw Wit et était parfois utilisé par l'Ajax pour les matchs importants tels que les matchs de promotion en 1916.

Le 28 juillet 1928, 3014 athlètes de 46 pays différents se rencontrent lors des neuvièmes Jeux Olympiques modernes. Les matchs de football ont particulièrement été un succès. Cela n'arrivait pas souvent qu'autant d'équipes nationales puissent jouer ensembles et les premiers signes de "l'Oranje Mania " (Oranje est le surnom de l'équipe nationale néerlandaise) devinrent visibles. Des milliers de personnes ont passé la nuit à dormir devant le bureau de la Nederlandse Handelsmaatschappij (le prédécesseur de la banque ABN/AMRO) pour acheter les tickets du match Pays-Bas - Uruguay, le champion du monde de l'époque qui a battu les Pays-Bas 2-0 et qui allait devenir le champion olympique.

En 1937, le Stade Olympique a été agrandit considérablement car le stade De Kuip (La Baignoire) de Rotterdam avec sa capacité de 60 000 places était devenu un grand rival. Le stade est alors passé de 34 000 à 64 000 places.

Après les Jeux, le Stade Olympique est devenu un stade polyvalent : de l'athlétisme, du rugby, du hockey, du cyclisme étaient fréquemment organisés. Il fut même le lieu de départ du Tour de France de 1954, qui, pour la première fois de son histoire, partait de l'étranger. En 1933, la Reine Wilhelmine célébra son 35eme anniversaire dans ce stade et la Princesse Juliana et le Prince Bernhard y annoncèrent leurs fiançailles. Le "Jour Olympique", qui était organisé tout les ans, était également un évènement populaire qui avait lieu dans ce stade.

Mais c'est le football qui restait le sport n°1 pratiqué dans le Stade Olympique. Celui-ci est devenu le domicile du Blauw Wit en 1928 après que l'ancien stade de ce club ait été démolit et il était aussi utilisé régulièrement pour les matchs internationaux ou importants de l'Ajax. L'Ajax avait indiqué qu'il ne voulait pas changer de stade car il avait déjà le stade en bois à Watergraafsmeer, et, de toute façon, le club allait acquérir son propre stade en 1934, De Meer. Cependant, l'Ajax se servait de temps en temps du Stade Olympique quand on attendait plus de personnes que le stade ne pouvait en accueillir. De Meer suffisait donc amplement car dans les années 30, il y avait rarement plus de 20 000 spectateurs pour un match de l'Ajax.
Le premier match de l'Ajax qui s'est joué dans le Stade Olympique est un match de championnat contre Velocitas gagné 8-0 le 9 mars 1930. Jusqu'à l'introduction du football professionnel en 1954, l'Ajax s'en servait seulement pour des matchs de championnat. C'est seulement quand l'Ajax a commencé à jouer en Coupe d'Europe que le club a utilisé le Stade Olympique régulièrement.

Une autre raison importante quant à l'utilisation du Stade Olympique était l'absence de spots d'éclairage dans le stade De Meer. Lors de sa construction, cela n'avait pas été prévu puisque les matchs de cette époque était quasiment tous joués de jour. A partir de 1934, le stade Olympique a eut des projecteurs permanents. Et pour l’anecdote, le 23 octobre 1929, une première européenne eut lieu : Philips emprunta les lignes du tramway des Transports Publics d'Amsterdam pour les accrocher 15 mètres au dessus du terrain occupé par l'Ajax à cette époque et y a branché dessus 64 ampoules (qui n'ont jamais été cassées par le ballon) pour éclairer le terrain. C'est seulement en 1971 que De Meer a été équipé en éclairage. A partir de ce moment, les matchs européens les moins importants y étaient joués.

Planifier des matchs de l'Ajax dans le Stade Olympique n'était pas toujours facile. Quand le football professionnel a été introduit, il était le domicile de deux clubs : le BVC Amsterdam (appelé plus tard DWS) et Blauw Wit (ces deux clubs ont fusionné en 1972 pour donner le FC Amsterdam). Jusqu'en 1977, ces deux clubs jouaient deux matchs par semaine, souvent des derby en raison du nombre important de grands clubs qu'il y avait à Amsterdam à cette époque. L'intérêt que suscitait ces matchs était tellement grand que pendant les années 60, l'Ajax jouait aussi ses matchs à domicile dans le Stade Olympique.

Ajax - Liverppol - Ajax.nlLe match contre Liverpool en 1966 est certainement le match de Coupe Européenne le plus mémorable disputé dans le Stade Olympique. Il était alors couvert d'un brouillard très épais et l'arbitre voyait tout juste les deux buts, mais il n'a pas pour autant décidé de stopper le match. L'Ajax a gagné ce match 5-1 grâce à trois buts de Henk Groot et deux de Cees de Wolf qui remplaçait Piet Keizer, blessé. Lors du match retour à Anfield Road, l'Ajax n'a jamais été menacé et a fait match nul 2-2 grâce à deux buts de Cruijff. Cependant, la déception fut grande quand l'Ajax perdit en quart de finale contre le Dukla Prague (1-1 à domicile, 2-1 à l'extérieur).

Quand l'Amsterdam ArenA, avec ses 50 200 places, fut fini, il n'était plus nécessaire pour l'Ajax d'utiliser le Stade Olympique.

Ajax.nl
Cédric, mai 2003

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017