Prochain Match :
22/11/2017 - 18h30
Ajax - Borussia Mönchengladbach
Amical
| Calendrier |
Dernier match :
18/11/2017 - 20h45
NAC Breda - Ajax
0 - 8
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
5 - 1
Ajax   FC Volendam

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 17/10/2003 - 20h15
Statut : Terminé
Spectateurs : 49521
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Wiedemeijer
Buteurs :
05' 1-0 Sonck
13' 1-1 Esajas
32' 2-1 Van der Vaart
38' 3-1 Van der Vaart
78' 4-1 Mitea
84' 5-1 Trabelsi

Ajax
Lobont
Trabelsi
Pasanen
Escudé (56' Grygera)
Maxwell
Pienaar
Galasek (62' Heitinga)
van der Vaart
Sonck
Ibrahimovic
Soetaers (70' Mitea)
Entraîneur :
Koeman
FC Volendam
Van Westerop
Wilson
Kras
Breinburg
Koning (78' Fung A Wing)
Buys
Luirink
Faria (45' Woudenberg)
Tuyp (70' Henar)
Esajas
Ouhsaine
Entraîneur :
Wisman

Résumé :

Avant la rencontre entre l’Ajax et le FC Volendam, le speaker du stade souhaita la bienvenue à "nos amis de Volendam". Une bonne preuve des relations amicales entre ces 2 clubs et leurs supporters respectifs.
Dernier match avant le retour de la Ligue des Champions mercredi, et excellente préparation pour l’Ajax : 5-1.
« Les autres oranges » (surnom de Volendam) sont montés cette année en Eredivisie, grâce à leur succès dans les play-off l’an passé. Leur équipe est inexpérimentée et semble un peu courte pour l’élite. Volendam n’a qu’un but, le maintien. A l’ArenA, ils n’ont jamais donné l’impression de croire en la victoire, ni même au match nul.
Après seulement 5 minutes, Sonck ouvrait la marque de la tête, sur un superbe centre de la gauche de Soetaers.
L’ArenA presque comble s’apprêtait déjà à applaudir de nombreux autres buts de l’Ajax, mais à la surprise générale, le goal ne fut pas inscrit du coté espéré ! 8 minutes après le premier but survint l’égalisation suite à de grosses lacunes dans la défense ajacide. Tout d’abord, l’attaquant Esajas arriva seul devant Lobont, qui sauva une première fois. Escudé récupéra la balle qu’il perdit immédiatement, offrant une autre chance à Tuyp qui échoua à nouveau devant Lobont ! Mais suite à la nonchalance de Pasenen et Escudé, la balle revint dans les pieds de Esajas qui égalisa…
« Je suis très fâché par ce genre de choses ! » réagissait Koeman. « Des erreurs pareilles peuvent coûter la qualification au deuxième tour de la Ligue des Champions. Volendam a marqué, mais on a tout fait pour ».
Heureusement, cela n’a en rien porté à conséquences. Volendam a la réputation d’une équipe adroite, qui combine bien dans le milieu du jeu, mais leur égalisation fut la seule fois où leurs attaquants furent bien servis. L’Ajax ne jouait pas vraiment bien mais l’une ou l’autre accélération suffirent pour assurer la victoire déjà avant la mi-temps.
Van der Vaart fut le grand artisan de la victoire. Il mit l’Ajax aux commandes d’une jolie frappe diagonale (32’) avant de creuser l’écart sur coup-franc 5 minutes plus tard. « C’est enfin rentré ! J’ai évacué beaucoup de frustration ce soir » déclarait-il.
La deuxième mi-temps était une formalité, ce qui est toujours appréciable pour une équipe ayant un match important quelques jours plus tard. L’Ajax joua en roue libre et se créa pas mal d’occasions. Sonck et Ibrahimovic (qui était dans un « jour sans ») ratèrent l’une ou l’autre possibilité. Trabelsi rata lui aussi une énorme occasion. Coté Volendam, un seul danger durant toute la deuxième mi-temps avec une tête (suite à un corner) repoussée sur la ligne par Maxwell.
La seconde partie de match se déroula très lentement, et le fait le plus remarquable fut l’entrée au jeu du jeune Johnny Heitinga, blessé depuis un an. On nota également la rentrée de Grygera (blessé pendant quelques semaines) et la troisème entrée en jeu de Mitea.
Le dribbleur roumain inscrivait d'ailleurs immédiatement son deuxième but en Eredivisie, après avoir passé deux défenseurs et enchaîné sur un tir dévié par le gardien sur l’intérieur du poteau droit…4-1.
La cerise sur le gâteau fut le but de Trabelsi en fin de match. Van der Vaart alerta Sonck d’un petit lob, le belge dribbla le gardien avant de passer en retrait pour Hatem seul au point de penalty.
En conclusion, l’Ajax n’a pas du forcer son talent pour remporter une large victoire. Il devrait en être tout autrement pour les matches suivants : contre le Celta et au PSV.
Ghost Dog (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017