Prochain Match :
24/08/2017 - 20h45
Rosenborg BK - Ajax
Ligue Europe
| Calendrier |
Dernier match :
20/08/2017 - 14h30
Ajax - FC Groningen
3 - 1
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
2 - 1
Ajax   Olympique Lyonnais

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 17/09/2002 - 20h45
Statut : Terminé
Spectateurs : 37455
Compétition : Ligue des Champions - Première Phase
Saison : 2017/2018
Arbitre : Riley
Buteurs :
11' 1-0 Zlatan
34' 2-0 Zlatan
84' 2-1 Andersson

Ajax
Stekelenburg
Trabelsi
Yakubu
Chivu
O'Brien
Galasèk (56' Van halst)
Litmanen
Maxwell
Van der Meyde
Zlatan (82' Bergdolmo)
Sikora (68' Pienaar)
Entraîneur :
Ronald Koeman
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
09' Yakubu
31' Galasek
64' Laville
65' Van Halst
69' Stekelenburg

Cartons Rouges Cartons rouges :
85' Yakubu (2j.)
Olympique Lyonnais
Coupet
Bréchet
Caçapa
Edmilson
Chanelet (79' Diarra)
Violeau (46' Laville)
Juninho
Dhorasoo
Carrière
Andersson
Govou (41' Vairelles)
Entraîneur :
Paul Le Guen

Résumé :

l'Ajax de retour en Ligue des Champions


Un Ajax toujours maître à domicile...Un temps agréable, des supporters euphoriques et du beau jeu en perspective, tout les ingrédients étaient réunis pour offrir du spectacle, et ce fut le cas. Après quatre ans de disette au niveau Européen, l'Ajax revenait par la grande porte et avait bien l'intention de faire démentir tout les échos.
Seul Bémol, l'affluence de l'ArenA, en effet on attendait plus de 45000 spectateurs mais seulement 37455 firent le déplacement.
Néanmoins, l'ambiance était au rendez-vous et tout le monde attendaient patiemment le coup d'envoi.
Ronald Koeman, avait aligné une équipe classique avec Sikora, Zlatan et Van der Meyde en pointe; seul Yakubu, qui fit un match médiocre remplaçait le norvégien Bergdolmo.
Niveau Olympique Lyonnais Paul Le Guen alignait une équipe offensive au coup d'envoi, avec les deux pointes Sonny Anderson-Sidney Govou, et trois milieux portés vers le but: Vikash Dhorasoo, Eric Carrière et Juninho.

20h45, après des années d'absences en C1, le nouvel Ajax allait débuter le match. C'est parti...Dès la troisième minute, l'Ajax faisait parler la poudre, blanche à rayure rouge comme du temps du grand Johan Cruyff. Et Gregory Coupet était tout heureux de voir un ballon croisé passer devant son but, sans plus de dommage (3e).
A la 8e minutes, l'Ajax s'est fait une grosse frayeur puisque Sonny Andersson parti dans le dos de la défense Ajacied, se presenta devant Stekelenburg, et perdu bien heureusement son duel face à un excellent portier de l'Ajax.
Les occasions perdues sont difficiles à retrouver à haut niveau, et l'OL payait cash ce manque de réalisme. Sur un exploit personnel sur le côté de la surface de réparation lyonnaise, le Suédois international Zlatan Ibrahmovic fixait Edmilson, effaçait le défenseur brésilien, et du droit frappait violemment, le ballon rentrant dans le but de Coupet avec l'aide de son montant gauche (1-0, 11e)...

Le trio d'attaque de l'Ajax, évoluant magnifiquement sur toute la largeur, mettait au supplice une défense lyonnaise trop statique. L'ailier gauche Andy Van der Meyde frappait à ras de la lucarne gauche (13e), puis il fixait quatre défenseurs au bénéfice du Tchèque Tomas Galasek, qui tirait à côté du but des champions de France (14e).
Néanmoins, les Lyonnais manquaient l'égalisation d'un rien quand Anderson, superbement servi de la poitrine par Govou après un centre de la droite de Juninho, frappait sur le montant gauche du but néerlandais (23e).
Ensuite la rencontre se résumait à une nette domination des Ajacieds et à la 34e minutes, sur une sublime action collective, Sikora, bien servi par un Litmanen des grands soirs, centrait en retrait pour Ibahimovic qui réalisait le doublé (2-0, 34e).
Mi-Temps.
Paul Le Guen remplaçait Philippe Violeau par Florent Laville, et faisait monter Edmilson dans l'entrejeu et Koeman ne fit aucune substitution.
Cependant, L'OL allait se montrer beaucoup plus agressif et l'Ajax acceptait intelligement de faire le jeu des Gones.
Ensuite, Ronald Koeman, en choisissant de faire entrer des défensifs, se privait de possibilités offensives et l'Ajax se retrouvait malheureusement recroquevillé devant son but. Seul quelques petites deboulées d'un super Van der Meyde parvenaient à réveiller les supporters.
A peine rentré, le Malien Mahammdou Diarra mal-aimé et sifflé durant toute la rencontre, d'une frappe puissante trouva heureusement les gants de Stekelenburg. Sur le corner, une tête lyonnaise était sauvé sur sa ligne par le défenseur américain de l'Ajax John O'Brien (79e).

L'OL finissait logiquement par réduire la marque grâce à Sonny Anderson qui, de belle manière (il faut l'avouer), lobait le gardien néerlandais (84e).
Une minute plus tard, suite à un second carton jaune, le Ghanéen Abubakari Yakubu, très médiocre, fut expulsé; il sera donc absent à Milan contre L'inter. L'OL pouvait encore y croire, mais l'Ajax, convaincant, parvenait à repousser les assauts des Lyonnais.
Les trois coups de sifflets retentient...

L'Ajax a obtenu les 3 points tant convoité et se retrouve seul en tête dans le groupe D puisque L'inter a été tenu en echec à Rosenborg 2-2.
Voici la déclaration Lyonnaise qui reflètent le mieux la rencontre de ce soir :
L'entraîneur Paul Le Guen: "Je vais répéter les mêmes termes déjà employés samedi à Nantes: c'est une grande déception et frustration. Quand on joue la Ligue des champions, on se doit de répondre présents et d'être plus agressifs. Je ne comprends pas cette absence totale en première période où nous avons été battus dans tous les domaines. Je retiens par contre les 45 dernières minutes qui ont été très bonnes. J'ai vu beaucoup de maîtrise et d'envie dans cette équipe mais le problème vient de l'attitude de certains joueurs. Je m'expliquerai avec les personnes concernées en tête à tête. Le but de Sonny Anderson m'a redonné confiance. Sinon, je pense que j'aurais vécu des jours très difficiles".(soucre yahoo.fr)

Classement provisoire à l'issue de la première journée :
1 - Ajax 3 pts +1
2 - Inter 1 pt 0
3 - Rosenborg 1 pt 0
4 - Lyon 0 pt -1


Mido - (sources ajax.nl _ yahoo.fr)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017