Prochain Match :
24/09/2017 - 14h30
Ajax - Vitesse
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
20/09/2017 - 18h30
SVV Scheveningen - Ajax
1 - 5
Coupe KNVB
Match Suivant   Match Précédent
0 - 0
PSV   Ajax

Lieu : Philips Stadion, Eindhoven
Date : 19/03/2008 - 20h45
Statut : Terminé
Spectateurs : 35 000
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Eric Braamhaar

PSV
Gomes
Kromkamp
Marcellis
Salcido
Alcides
Farfán
Simons (C.)
Bakkal
Méndez
Dzsudzsák
Koevermans (74' Lazovic)
Entraîneur :
Sef Vergoossen
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
69' Emanuelson
82' Heitinga
85' Méndez

Ajax
Gentenaar
Silva
Heitinga
Vermaelen
Vertonghen
Lindgren
Emanuelson
Davids (C.)
Suárez (73' Rommedahl)
Leonardo (73' Perez)
Huntelaar
Entraîneur :
Adrie Koster

Résumé :

Après l’excitation d’avoir réduit l’écart à 4 points avec le PSV, le calme est vite revenu : l’Ajax n’a pas réussi à se rapprocher d’avantage en battant le leader. Malgré une possession de balle plus importante, le club amstellodamois n’a encore une fois pas réussi à convertir ses occasions, et il a donc fallu se contenter d’un triste 0-0.

L’Ajax s’est présenté dans le Philips Stadion avec une équipe atypique. Dennis Gentenaar était en effet dans les buts pour pallier l’absence de Maarten Stekelenburg pour de tristes circonstances familiales, et surtout, Leonardo a été titularisé, au détriment sans doute de Kenneth Perez, resté sur le banc. Leonardo, en compagnie de Luis Suarez, faisait partie du véritable duo d’attaque : Klaas Jan Huntelaar était en effet en retrait, plus dans un rôle de n°10.

L’Ajax a commencé de façon très positive, comme annoncé, et a été récompensé par un corner dès les premières minutes du match, mais cela n’a rien donné. L’Ajax avait l’air la plus costaud des deux équipes, malgré, ou grâce à sa configuration inhabituelle. Les tacles étaient incisifs, et tous les joueurs de l’Ajax semblaient déterminés à ne pas laisser d’espace au PSV. Leonardo avait l’air particulièrement en forme en première mi-temps, causant souvent des problèmes à la défense adverse.

Malgré sa domination, l’Ajax ne s’est pas créé beaucoup d’occasions. L’Ajax s’est cependant montré plus dangereux en fin de mi-temps. Tout d’abord, une frappe de Bruno Silva n’est pas passée très loin, après un bon travail de Suarez dans la surface. Ensuite, l’Ajax a cru ouvrir le score, à la 38e minute, mais c’était sans compter sur le bon coup d’oeil du juge de touche : Luis Suarez était en effet légèrement hors-jeu lorsqu’il a marqué après une très bonne action côté droit avec l’aide de Huntelaar.

A la mi-temps, l’Ajax pouvait certes dire qu’il avait dominé et avait été quelque peu malchanceux de ne pas avoir marqué, mais le fait est qu’il y avait bien toujours 0-0. Si le match était intense, il était aussi fermé et l’Ajax n’avait pas su l’animer suffisamment.

L’Ajax a débuté la seconde mi-temps avec la même équipe, a peut-être encore été meilleur, mais n’a pas réussi à se créer de véritables occasions dangereuses. Une bonne frappe de Huntelaar légèrement à côté fut peut-être le sommet de cette seconde période, tandis que Suarez et Leonardo ont raté chacune une occasion. Suarez fut cependant moins en forme lors de cette mi-temps que lors des 45 premières minutes, en gâchant beaucoup de ballons, tandis que Leonardo avait l’air un peu fatigué. C’est peut-être pour cela que Koster les a remplacés par Rommedahl et Perez, mais ces changement n’ont rien arrangé, ce fut peut-être même le contraire.

Le moment le plus « intéressant » de cette deuxième mi-temps fut peut-être au final la séance de cinéma offerte par Gomes, le gardien du PSV, après un choc avec John Heitinga. Des coéquipiers du gardien ont alors tout de suite rappliqués pour montrer leurs gros bras à Heitinga et Davids, tandis que Gomes profitait de la cohue pour s’effondrer lamentablement, sans doute inspiré par son compatriote Dida lors d’un match de Ligue des Champions entre le Milan AC et le Celtic. Mais Gomes ne devrait pas être suspendu lui…

Le match s’est ensuite terminé calmement sans qu’aucun but ne soit marqué. Adrie Koster, qui n’a pas demandé à son équipe de tenter le tout pour le tout en fin de match, ne regrette rien. « Je dois complimenter l’équipe. Les gars se sont battus pour ce qu’ils valaient. Nous avons fait tout ce que nous pouvons, mais ce ne fut pas suffisant pour gagner. » Tout ce que l’Ajax peut faire maintenant, c’est de gagner chaque match en espérant que le PSV perde 4 points dans le même temps, ce qui reste possible mais improbable. Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017