Prochain Match :
24/09/2017 - 14h30
Ajax - Vitesse
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
20/09/2017 - 18h30
SVV Scheveningen - Ajax
1 - 5
Coupe KNVB
Match Suivant   Match Précédent
4 - 0
Ajax   Excelsior

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 02/03/2008 - 14h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 49 313
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Björn Kuipers
Buteurs :
24' 1-0 Huntelaar
39' 2-0 Huntelaar
54' 3-0 Emanuelson
84' 4-0 Leonardo

Ajax
Stekelenburg
Ogararu
Heitinga (59' Kuffour)
Vermaelen
Vertonghen
Gabri (75' Lindgren)
De Jong
Davids (C.)
Kennedy (46' Leonardo)
Huntelaar
Emanuelson
Entraîneur :
Adrie Koster
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
25' Bandjar
75' Kuffour

Excelsior
Graafland
Bandjar (74' Altheer)
Van Nieuwstadt
Van Steensel
Luijckx
Demir
Piqué (60' Voskamp)
Van Peppen
Braber
Den Ouden
Korf
Entraîneur :
Ton Lokhoff

Résumé :

L'Ajax qui, à moins d'un miracle, aura raté sa saison et ne gagnera aucun trophée se doit d'accrocher la 2eme place plus pour l'honneur qu'autre chose à cause des play-offs. Inutile de dire que la venue d'Excelsior Rotterdam, lanterne rouge du championnat avec 15 defaites en 26 matches et 57 buts encaissés, à l'Arena doit donner une victoire, des buts et du spectacle.

Koster aligne Emanuelson milieu offensif gauche et titularise de Jong. Le début de match est hésitant et après 2 minutes de jeu, Excelsior se créé la premiere occasion sur un corner. Le ballon est dégagé en catastrophe.

Aucune occasion sérieuse a signaler pour l'Ajax dans le 1er quart d'heure si ce n'est un slalom exceptionnel de Vertonghen qui élimine 4 joueurs avant de frapper des 16 metres en force sur le gardien.

Le temps passe, les mauvaises passes succèdent aux mauvais contrôles et sur un corner manqué de Kennedy, l'Arena siffle. On joue depuis à peine 22 minutes mais ce qui est proposé par l'Ajax est désespérant.

2 joueurs vont sortir le public de cette torpeur : De Jong (qui remplaçait Perez, malade) et Huntelaar. Le 1er contrôle en pleine course et centre pour le 2eme qui marque d'une belle volée du plat du pied droit (24')

Dans les minutes qui suivent Kennedy et Ogararu combinent côté droit, le centre est précis et trouve la tête décroisée de Huntelaar mais le ballon meurt au ras du poteau de Graafland.

Le match retombe dans une médiocrité totale, sans rythme, et surtout sans phases de jeu spectaculaires. Kennedy est sifflé par une bonne partie du public à chaque centre manqué. La défense d'Excelsior est heureusement très faible et sur un bon débordement d'Ogararu suite à un contrôle en pleine course, ce dernier trouve Huntelaar seul aux 6 metres qui marque tranquillement de la tête. (39')

A ce moment là du match, le PSV est tenu en échec et Feyenoord est mené à domicile. La bonne opération est en vue pour l'Ajax.

Juste avant la mi-temps, Huntelaar renvoie l'ascenseur à Ogararu en lui offrant un bon ballon. Le latéral droit de l'Ajax s'inflitre dans la surface et frappe juste à côté. On en reste là pour cette 1ere période plutôt affligeante. Malgré cet avantage de 2 buts les joueurs locaux rentrent aux vestiaires dans une quasi indifférence. On entend même quelques sifflets.

Les statistiques de la 1ere mi-temps sont étonnantes : 76% de possession de balle pour l'Ajax, comme quoi les statistiques ne veulent pas dire grand-chose, et on peut avoir le ballon sans savoir l'utiliser.

En 2eme mi-temps l'Ajax revient avec de meilleures intentions. Leonardo remplace Kennedy, qui a manqué tout ce qu'il a tenté. La 1ere occasion est pour Huntelaar seul devant le but qui place une tête au dessus ! (52')

Dans la foulée, on assiste au même genre d'action : centre côté gauche, tête de Huntelaar, cette fois le gardien repousse sur Emanuelson qui marque. (54')

Enfin du rythme ! Des occasions ! Du mouvement ! Koster sait que le match est gagné et fait entrer Kuffour à la place de Heitinga qui applaudit le public et file aux vestiaires directement. Pendant ce temps, Feyenoord a égalisé mais le PSV est mené 2-1 à Utrecht.

La suite de cette 2eme mi-temps est une longue domination de l'Ajax, Leonardo apporte indéniablement plus de vivacité, Ogararu multiplie les montées, et Huntelaar est toujours à l'affut d'un triplé. Mais c'est des tribunes que le spectacle vient : les supporters fêtant comme il se doit le 2eme de NEC contre Feyenoord et surtout le 3eme but d'Utrecht face au PSV !

Emanuelson, très timide tout au long de la rencontre, améliore ses stats en offrant une passe décisive à Leonardo : débordement, centre en retrait, et frappe du gauche dans la lucarne. (84')

Le coup de sifflet final permet aux supporters de laisser éclater leur joie : l'Ajax s'impose et revient à 6 pts du PSV avec une meilleure différence de buts. Le prochain match entre les 2 équipes à Eindhoven dira si l'Ajax a des raisons de croire encore au titre.

joh

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017