Prochain Match :
22/11/2017 - 18h30
Ajax - Borussia Mönchengladbach
Amical
| Calendrier |
Dernier match :
18/11/2017 - 20h45
NAC Breda - Ajax
0 - 8
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
2 - 3
NAC Breda   Ajax

Lieu : Rat Verlegh Stadion, Breda
Date : 24/02/2008 - 12h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 16 380
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Roelof Luinge
Buteurs :
20' 0-1 Huntelaar
49' 1-1 Amoah
58' 2-1 Penders
75' 2-2 Emanuelson
81' 2-3 Heitinga

NAC Breda
Ten Rouwelaar
Elshot
Zwaanswijk
Penders
Mtiliga
Stam
Fehér (76' Sikora)
Molhoek
Kolkka (46' Idabdelhay)
Amoah
Lurling
Entraîneur :
Ernie Brandts
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
43' Gabri
71' Suarez
71' Penders
77' Silva

Ajax
Stekelenburg
Silva
Heitinga
Vermaelen
Vertonghen
Gabri
Perez (66' De Jong)
Davids (C.)
Emanuelson
Rommedahl (66' Suarez)
Huntelaar
Entraîneur :
Adrie Koster

Résumé :

Ce match conclut en beauté une semaine très riche du côté de l’Ajax : John Jaakke (le président) a annoncé qu’il allait démissionner, Cruyff a accepté de réorganiser l’Ajax prochainement, Van Basten a été officiellement annoncé comme le futur entraîneur, et l’Ajax a donc gagné contre NAC Breda, 2-3. Habituellement c’est plutôt la moindre des choses, mais cette saison, et plus particulièrement en cette année 2008, c’est presqu’un exploit : la dernière défaite de NAC remontait au mois de décembre 2007, et le club de Breda restait sur une série de 7 victoires d’affilées. L’une d’entre elles avait permis à NAC d’éliminer l’Ajax de la Coupe des Pays-Bas sur le score sans appel de 4-2. Et plus tôt dans la saison, ils avaient aussi infligé la première défaite domestique de l’Ajax, 1-3.

C’était donc le match de la revanche, et Adrie Koster l’a abordé avec cinq joueurs au milieu de terrain, avec notamment Urby Emanuelson côté gauche. Luis Suarez était donc toujours sur le banc. L’Ajax a globalement dominé la rencontre et s’est créé le plus d’occasions, NAC répondant essentiellement grâce à des contre-attaques rapides. C’est en tout cas les amstellodamois qui ont ouvert le score : l’inévitable Huntelaar a convertit d’une tête piqué un centre parfait d’Edgar Davids côté gauche : 0-1. Le capitaine avait profité d’une légère blessure de Rasmus Lindgren pour faire son retour dans l’équipe titulaire.

Le pitbull aurait pu enfoncer le clou quelques minutes plus tard mais sa tête ne fut pas assez puissante. NAC s’est également procuré quelques occasions par la suite mais la défense ajacide resta à peu près solide jusqu’à la pause. Ce fut différent au retour des vestiaires puisque l’Ajax concéda en fait deux buts sur des coups-francs peut-être un peu sévères. Mais quoiqu’il en soit, la défense ajacide ne fut pas du tout à la hauteur sur ces actions. Pour l’égalisation, c’est Amoah, l’un des joueurs démarqués, qui a marqué de la tête face à un Maarten Stekelenburg pas très convaincant non plus, mais peut-être surpris d’avoir été abandonné par sa défense, 1-1.

NAC Breda, très motivé en début de seconde mi-temsp, a continué de se créer des occasions dangereuses après cette égalisation, mais c’est sur un autre coup-franc que l’équipe locale a pris l’avantage. Cette fois ce fut Penders qui a pleinement profité du non-marquage de la défense ajacide pour également marquer de la tête : 2-1, 58e.

NAC Breda était donc bien parti pour rentrer dans le club très fermé des équipes qui ont battu l’Ajax trois fois dans une même saison. Mais l’Ajax s’est ressaisi à temps, s’est créé de nombreuses occasions lors de la demi-heure restante, et un scénario improbable s’est finalement réalisé. Urby Emanuelson a tout d’abord égalisé grâce à une frappe déviée (2-2, 75’), puis c’est John Heitinga, décidément très en forme en ce moment, qui a offert la victoire à son club en marquant de la tête sur un centre de Silva : 2-3, 81e. Leonardo s’apprêtait à rentrer en jeu, mais avec ce but, il resta finalement sur le banc. L’Ajax n’a pas reculé pour autant, et a même continué de se créer d’autres occasions dangereuses.

Après trois petites minutes d’arrêts de jeu, l’arbitre scella le score et mit un terme à une rencontre fort distrayante et animée. Hormis une grosse période de flottement au retour des vestiaires, l’Ajax aura montré un jeu globalement correct et plein d’envie, qu’on aimerait finalement voir plus souvent. A commencer par le match contre Excelsior dimanche prochain, afin d’aborder le match suivant contre le PSV avec « seulement » 9 points de retard au maximum... Cédric

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017