Prochain Match :
24/09/2017 - 14h30
Ajax - Vitesse
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
20/09/2017 - 18h30
SVV Scheveningen - Ajax
1 - 5
Coupe KNVB
Match Suivant   Match Précédent
1 - 8
De Graafschap   Ajax

Lieu : De Vijverberg, Doetinchem
Date : 19/08/2007 - 12h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 11 000
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Pieter Vink
Buteurs :
35' 0-1 Huntelaar
42' 0-2 Suárez
54' 0-3 Maduro
59' 0-4 Maduro
61' 0-5 Kennedy
69' 0-6 Huntelaar
72' 1-6 De Groot
91' 1-7 Huntelaar (P.)
93' 1-8 Huntelaar

De Graafschap
Van Fessum
Schuurman
Volmer
Keller
Van Peppen
Johnson (65' Meijer)
Hese (76' Robbemond)
Schöne
Vidarsson
Powel
Tarvajärvi (66' De Groot)
Entraîneur :
Jan de Jonge
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
13' Schuurman
16' Gabri

Ajax
Stekelenburg
Colin
Stam (C.)
Vermaelen (68' Delorge)
Schilder (46' Maduro)
Gabri
Heitinga
Emanuelson (73' Rommedahl)
Kennedy
Huntelaar
Suárez
Entraîneur :
Henk ten Cate

Résumé :

Après le désastre de mercredi pour la qualification en Ligue des Champions, voilà un résultat excellent pour le moral ! Et il y en avait besoin : en plus de la contre-performance contre le Slavia Prague, les départs de Wesley Sneijder, Ryan Babel, Kenneth Perez et Tom de Mul, et le recrutement peu ronflant avaient entamé l’optimisme d’un certain nombre de supporters. L’Ajax avait donc besoin de (se) rassurer lors de ce premier match d’Eredivisie de la saison, et voilà, c’est fait : 1-8 ! Dur retour parmi l’élite pour De Graafschap…

Ce fut surtout une excellente journée pour Klaas Jan Huntelaar, qui retournait sur ses terres après l’une des plus difficiles semaines de sa carrière : un penalty raté contre le Slavia et une non-sélection avec les Pays-Bas pour le prochain match amical contre la Suisse. A Doetinchem, à quelques kilomètres de son village de naissance (Drempt), il a marqué pas moins de 4 buts contre l’un de ses anciens clubs (9 matchs lors de la saison 2002-2003 – 0 but – en prêt du PSV). Son troisième de la journée fut d’ailleurs son centième but marqué en championnats des Pays-Bas (Eredivisie et Eerste Divisie confondues).

L’entraîneur de l’Ajax, Henk ten Cate, a en outre dû être ravi de la soudaine alchimie entre Huntelaar et Suarez, qui disputait là son deuxième match pour son nouveau club. L’Uruguayen a eu une grosse influence sur le résultat de ce match contre les autoproclamés « Super Paysans » en étant impliqué sur plus de la moitié des buts. Fait remarquable : ce score égalise le record de la plus grosse victoire de l’Ajax à l’extérieur en championnat : c’était le 3 mai 1998, et la victime en face était déjà De Graafschap.

L’Ajax a débuté le match en ne faisant qu’un seul changement par rapport au match contre le Slavia. Et le choix fut assez surprenant : Dennis Rommedahl était mis sur le banc pour permettre à Robbert Schilder d’être arrière gauche. Emanuelson montait ainsi d’un cran et Suarez prenait l’aile gauche.

Lors des 30 premières minutes, malgré une possession de balle de 65%, l’Ajax ne s’est pas créé de véritables occasions de but, mis à peut-être une tête de Huntelaar, ce qui était à l’image d’un certain nombre de matchs disputés cette saison. De Graafschap était aussi parfois menaçant durant cette phase. Rien ne laissait en fait présager qu’ils encaisseraient 8 buts. Mais cela a changé à partir du moment où Luis Suarez prit le match en main et montra qu’il pourrait bien s’avérer comme une excellente recrue pour les amstellodamois. A la 36e minute, sur un corner de Kennedy dégagé de la tête, le ballon arrive dans les pieds de Suarez. Celui-ci se débarrasse de son défenseur et centre pour la tête de Huntelaar, à six mètres des cages au second poteau : 0-1. C’était le tournant du match. L’Ajax prit alors vraiment le contrôle du jeu, et les amstellodamois commencèrent à convertir les occasions en but, enfin...

Les lanciers doublèrent ainsi la mise juste avant la mi-temps. Sur une passe d’Emanuelson, Suarez récupère la balle, se l’emmène du pied droit pour faire un excellent une-deux avec Huntelaar, pourtant marqué par deux défenseurs, et décoche une très bonne frappe croisée : 0-2, 43e. Voilà une excellente manière de marquer son premier but avec l’Ajax.

A la mi-temps, l’Ajax pouvait être serein : 0-2, match complètement en main. Pourtant, Henk ten Cate a fait un changement : Robbert Schilder, décevant, laissa sa place à Hedwiges Maduro. Même si le talent de ce dernier est incontestable, on ne peut pas dire qu’il en a fait souvent preuve ces toutes dernières saisons. Mais si Maduro doit faire un grand retour en forme, c’est ce 19 août que cela a commencé. C’est en effet lui qui a porté le score à 0-4 au retour des vestiaires, en marquant un doublé. Sur son premier but, Suarez reçoit une passe de Heitinga, embarque deux défenseurs avec lui en s’avançant vers la surface, et transmet le ballon dans les pieds de Maduro qui suivait et termine ainsi l’action en frappant dans le but : 0-3, 54e.

Il n’y a pas eu besoin d’attendre bien longtemps pour voir le but suivant : cinq minutes seulement. A la 59e, Suarez récupère un ballon dévié et adresse à peu près le même centre que pour Huntelaar un peu plus tôt. Maduro est cette fois à la réception et marque de la tête : 0-4.

Deux minutes plus tard, le score avait déjà augmenté. Le défenseur Van Peppen se rate en voulant récupérer un long ballon, le touche plus ou moins de la main, mais Kennedy récupère immédiatement le ballon et s’en va battre le gardien : 0-5, à une demi-heure de la fin du match. A la 65e minute, Heitinga aurait encore pu aggraver le score, mais sa frappe de l’extérieur de la surface est déviée par le gardien sur la barre transversale.

Il faut en fait attendre la 69e minute pour le sixième but : Laurent Delorge, qui touchait là son premier ballon en match officiel, fait un centre depuis le côté droit. Malgré une déviation par un défenseur, le ballon trouve au second poteau Huntelaar qui, bien que retenu par le maillot, marque son 25e but de la tête en Eredivisie, et son deuxième but du jour : 0-6.

Quelques minutes plus tard, les Superboeren marquaient leur but de consolation lorsque Donny de Groot passa au devant de Jaap Stam pour récupérer un centre de la tête, amené par une jolie contre-attaque : 1-6, 72e.

A une minute de la fin du temps réglementaire, le score était toujours de 1-6. C’était déjà très respectable, mais ce n’était pas fini. Luis Suarez allait encore faire parler de lui : une passe de Maduro pour Huntelaar est très bien déviée dans les pieds de l’Uruguayen, qui après avoir contourné le gardien, s’écroule. Pieter Vink, assez bien placé, ne se posa pas de questions en accordant un penalty, qui a tout de même l’air litigieux, surtout avec l’antécédent de mercredi… A-t’il été déséquilibré ou a-t-il plongé ? Difficile de répondre, mais c’était penalty quand même. Et c’est une nouvelle fois Huntelaar qui s’est avancé : « Normalement, je ne m’occupe pas des penaltys, mais cette fois, je suis allé sur la ligne de touche. Huntelaar devait le tirer. C’est bon pour sa confiance, » a expliqué Ten Cate. Et de fait, le buteur ajacide a chassé les mauvais souvenirs de mercredi en réussissant cette fois : 1-7, 89e.

Mais ce troisième but de Huntelaar n’était pas le dernier ! Lors de la toute dernière minute d’arrêts de jeu, Van Peppen se fait lober par le rebond du ballon. Rommedahl, qui était derrière, récupère la balle et fait une passe lobée pour Huntelaar, encore au second poteau, et qui marque encore de la tête, 1-8, 93e. Le gardien a bien repoussé la balle, mais trop tard, elle avait franchi la ligne. Quatrième but donc pour Huntelaar, pour la plus grande joie de son jeune frère, présent dans les tribunes et facilement reconnaissable : tout simplement Klaas Jan en plus jeune.

Le match s’est donc terminé sur un score qu’aucun supporter de l’Ajax n’aurait pu imaginer. Les amstellodamois ont lutté pendant une demi-heure et ont ensuite très bien joué pendant une heure. Bien sûr, il y a des chances pour que l’Ajax ne rencontre pas beaucoup d’adversaires plus faibles que De Graafschap cette saison. Mais l’Ajax pouvait difficilement faire mieux aujourd’hui. Les amstellodamois ont en outre eu le mérite de ne pas se laisser perturber par la grosse déception du match précédent. Luis Suarez a montré qu’il pouvait se révéler être une excellente recrue, mais les arbitres risquent de réfléchir à deux fois la prochaine fois qu’il tombera dans la surface. Huntelaar a quant à lui montré qu’il n’avait rien perdu. Reste à voir s’il en sera de même contre un adversaire plus redoutable. Dans cette optique, la venue du sc Heerenveen à l’ArenA dimanche prochain risque d’être bien plus intéressante. Pour le moment, l’Ajax est en tête du classement à l’issue de la première journée d’Eredivisie, grâce à son excellente différence de but, devant tous ses rivaux (AZ, Feyenoord, PSV) qui n’ont pas failli non plus. Il ne reste plus que 33 journées à tenir...Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017