Prochain Match :
18/11/2017 - 20h45
NAC Breda - Ajax
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
05/11/2017 - 14h30
Ajax - FC Utrecht
1 - 2
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
4 - 0
Ajax   sc Heerenveen

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 13/05/2007 - 14h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 29 241
Compétition : Eredivisie - Play-Off - Premier Tour
Saison : 2017/2018
Arbitre : Ruud Bossen
Buteurs :
22' 1-0 Huntelaar
23' 2-0 Babel
61' 3-0 Huntelaar (P.)
86' 4-0 Perez

Ajax
Stekelenburg
Ogararu
Stam (C.) (75' Maduro)
Vermaelen
Emanuelson
Heitinga
Sneijder
Davids
De Mul (68' Perez)
Huntelaar
Babel (84' Mitea)
Entraîneur :
Henk ten Cate
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
27' Davids

Cartons Rouges Cartons rouges :
59' Vandenbussche
sc Heerenveen
Vandenbussche
Zuiverloon
Hansson
Dingsdag (61' Bradley)
Breuer
Poulsen
Bosvelt (60' Van Dijk)
Hanssen
Pranjic
Nilsson
Alves (76' Tarvajärvi)
Entraîneur :
Gertjan Verbeek

Résumé :

L’Ajax est toujours en course pour obtenir une place pour le troisième tour préliminaire de la prochaine Ligue des Champions. Tous ceux qui suivent l’Ajax prévoyaient un après-midi très pénible contre le sc Heerenveen, après la défaite du match aller 1-0 au stade Abe Lenstra mercredi dernier. Les frisons ont effectivement posé problème, mais seulement pendant 20 minutes. Au final, l’Ajax s’en est en sorti avec une victoire convaincante et impeccable : 4-0. Deux autres matchs contre AZ peuvent donc être ajoutés au calendrier, le club de Louis van Gaal ayant éliminé le FC Twente. L’Ajax s’approche donc de l’objectif tant nécessaire, mais il en est encore loin…

« Nous n’avons pas été aussi bon que mercredi, » a déclaré Gertjan Verbeek, l’entraîneur de Heerenveen, réaliste. « Ce niveau était pourtant requis pour survivre à ce match. Sur les deux rencontres l’Ajax mérite de passer et je reconnais qu’ils pourraient être de bons représentants des Pays-Bas en Ligue des Champions. »

Lors des 21 premières minutes de jeu, c’est clairement Heerenveen qui était la meilleure équipe. Ils se sont d’ailleurs procuré un certain nombre d’occasions : Stekelenburg a dû repousser un bon coup-franc d’Alfonso Alves dès la 4e minute et pour la troisième fois cette saison, Lasse Nilsson s’est retrouvé face à face avec le gardien ajacide aux alentours de la 17e minute. Le 4 mars et le 9 mai il a marqué, ouvrant le score et donnant finalement à chaque fois la victoire à son équipe sur le score de 1-0. Mais cette fois-ci il a échoué. Maarten Stekelenburg ne fait pas toujours l’unanimité, mais il faut tout de même dire qu’il a joué un grand rôle lors de ce premier tour des play-offs : c’est grâce à lui si la défaite de mercredi ne fut limitée qu’à un but, et c’est encore grâce à lui si l’Ajax n’a pas concédé aujourd’hui un but en début de match qui aurait rendu les choses très difficiles.

« Les 20 premières minutes ne furent pas faciles, » a admis Henk ten Cate. « Heerenveen était de loin plus dangereux. »

Mais à la 22e et 23e minute, l’Ajax marqua deux buts, et s’en fut fini des bonnes prestations de Heerenveen. Après un très bon travail de Wesley Sneijder, Huntelaar récupéra la balle que le gardien Vandenbussche n’avait pu que dévier et le buteur ajacide marqua malgré un angle très fermé : 1-0, 22e. Juste après l’engagement qui a suivi, l’Ajax obtint une touche côté gauche pas loin du but. Babel l’exécute, Sneijder lui remet la balle de la tête et l’ailier gauche élimine deux défenseurs pour entrer dans la surface avant de décocher sa classique frappe du droit : 2-0, 23e.

Ces deux buts ont marqué le début de la fin pour Heerenvven : lors des 67 minutes restantes, l’Ajax ne fut jamais vraiment en danger. Ce fut même le contraire : les amstellodamois auraient pu infliger une défaite bien plus grosse qu’un 4-0 aux frisons. Sneijder, De Mul et Babel ont eu des occasions durant le dernier quart d’heure de la première mi-temps et Huntelaar aurait dû marquer un triplé lors des premières 15 minutes de la seconde période. Il a ainsi manqué deux occasions énormes : il a tiré au dessus alors qu’il était démarqué à 8 mètres du but et a trouvé le poteau de la tête sur un centre de De Mul.

Plus de buts de l’Ajax semblaient inévitables, et les problèmes défensifs de Heerenveen ont été parfaitement illustrés lorsque Brian Vandenbussche accrocha Huntelaar dans la surface à la 60e minute. A l’origine, une très bonne passe de Sneijder parfaitement contrôlé par Huntelaar et qui lui a permis de se retrouver face à face au gardien qui l’a accroché lorsque Huntelaar tenta de le contourner : penalty et carton rouge pour le gardien. Le défenseur Michael Dingsdag s’en est quant à lui bien sorti puisqu’il n’a pas été sanctionné pour avoir marché sur Huntelaar une fois qu’il était par terre. Cela n’a pas empêché Huntelaar de se faire justice en convertissant le penalty face à au gardien remplaçant, Rob van Dijk. Ce dernier est d’ailleurs entré aux dépens de Paul Bosvelt, l’ancien joueur de Feyenoord, qui a donc part la même occasion mis un terme à sa carrière, à 37 ans.

L’Ajax a continué de se créer des occasions les unes après les autres et aurait pu gagner par un score de 7 ou 8 à 0, mais Van Dijk a bien paré un coup-franc de Sneijder, idem sur une frappe de Ryan Babel, une tête de Huntelaar, puis sur une autre occasion de Babel. En fait, le seul ajacide qui a trouvé le fond des filets fut l’inévitable remplaçant Kenneth Perez, grâce à un enchaînement contrôle de la poitrine – frappe de demi-vollée au ras du sol dont la précision ne laissait aucun doute quant à son destin… Perez n’a pas semblé déborder de joie après son but, tout juste a-t-il salué le F-Side. Certains interprètent d’ailleurs cela comme un geste d’adieu… Les supporters de l’Ajax ont toujours supporté le joueur danois et chantent souvent son nom, comme lors de ce match dès la première mi-temps alors qu’il n’était que sur le banc. Mais au terme de sa première saison, les rumeurs indiquent que son entente avec Henk ten Cate ne serait pas formidable, à tel point que certains indiquent que Perez n’a pas d’avenir au club et qu’un départ est fort probable…

4-0 donc… Au coup d’envoi, personne n’avait pensé que cela puisse être aussi facile. Deux autres matchs contre AZ vont suivre. Ils sont d’une importance capitale. Plus tôt dans la semaine, Maarten Fontein, le directeur général du club, l’a encore souligné : si l’Ajax ne se qualifie pas pour la Ligue des Champions le club va devoir se serrer la ceinture : « Pas de Ligue des Champions signifiera que nous devrons reconsidérer notre budget. »

Les joueurs ont donc la pression, mais nul doute qu’ils n’ont pas besoin de ce genre de remarques pour être conscient de l’enjeu de la future double confrontation. L’Ajax devra battre AZ, ce qui n’est pas arrivé cette saison en trois matchs (match nul à chaque fois). Cela ne sera pas facile, d’autant plus que l’Ajax sera privé de sa nouvelle épine dorsale pour le match aller : Gabri (suspendu), Davids (suspendu après avoir reçu deux cartons jaunes lors de ce premier tour) et Jaap Stam, remplacé aujourd’hui après s’être à nouveau blessé à la cuisse. Le capitaine pourrait d’ailleurs manquer les deux matchs contre AZ.

Aussi important qu’ils sont, ces deux matchs ne devraient pas être joués dans des stades pleins. Seulement 29 241 spectateurs se sont rendus à l’ArenA pour voir Heerenveen et il est à peu près certain que le stade sera encore assez loin d’être complet contre AZ. Cela montre encore une fois le désintérêt des néerlandais pour ces play-offs. La saison 2006-2007 d’Eredivisie avait déjà tous les éléments d’une saison excitante. Rajouter des barrages par là-dessus ne semble pas logique, d’autant plus que la plupart des néerlandais semble d’accord sur le fait que le vice-champion mérite de disputer la Ligue des Champions. Les supporters n’apprécient pas non plus de devoir payer des billets en plus pour assister aux play-offs car leur abonnement n’est pas valide pour ce genre de match ! Le monde du football néerlandais tourne le dos aux play-offs, à l’instar du Vak 410 ou de l’Union des Groupes de Supporters de Football (SVOS), ce qui devrait peut-être faire réfléchir la fédération. Mais à l’heure actuelle, les play-offs existent, et qu’on les aime ou pas, il faut les remporter car ils sont d’une importance cruciale pour l’Ajax. Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017