Prochain Match :
26/11/2017 - 12h30
Ajax - Roda JC Kerkrade
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
21/11/2017 - 18h30
Ajax - Borussia Mönchengladbach
2 - 1
Amical
Match Suivant   Match Précédent
0 - 2
Willem II   Ajax

Lieu : Willem II-stadion, Tilburg
Date : 10/09/2005 - 19h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 11 000
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Ben Haverkort
Buteurs :
34' 0-1 Galasek
85' 0-2 Charisteas

Willem II
Moens
Wau
Victoria
Kreek (76' Dembele)
Van der Haar
Feher
Caluwé
Smit
Reuser (62' Caluwé)
Kerekes (88' Augustien)
Bobson
Entraîneur :
Robert Maaskant
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
24' Reuser
72' Heitinga
79' Dembele
84' Feher

Cartons Rouges Cartons rouges :
61' Grygera
Ajax
Vonk
Trabelsi
Grygera
Maduro
Emanuelson
Lindenbergh
Galasek (C.)
Sneijder
Pienaar
Rosenberg (46' Charisteas)
Babel (64' Heitinga)
Entraîneur :
Danny Blind

Résumé :

Après Willem II – Ajax, Danny Blind était vraiment quelqu’un de satisfait pour la première fois en trois matchs de championnat. « Nous avons joué de façon dominante et avec contrôle. Et nous avons joué du bon football. Je trouve ça important. » En fait, Willem II s’est créé sa première véritable occasion dans les arrêts de jeu, lorsque l’Ajax avait déjà la victoire dans la poche. L’Ajax a imposé le rythme du match et a en eu le contrôle tout du long. C’est comme ça que Danny Blind veut que cela soit. Son équipe aurait largement dû gagner sur un plus gros score qu’un « petit » 2-0.

Dans un stade loin d’être comble, les amstellodamois ont été pris en charge par deux milieux de terrain vétérans qui ont eut un début de saison pour le moins difficile. Tomás Galásek, ancien joueur de Willem II qui vit toujours avec sa famille à Tilburg, a perdu sa place de titulaire en début de saison, puisque Blind estimait que son jeu était trop « sécuritaire » et n’allait pas assez de l’avant. L’entraîneur ajacide lui préférait donc Hedwiges Maduro. Olaf Lindenbergh, qui a rejoint l’Ajax en provenance d’AZ cet été, a bien eu du mal pour faire ses débuts officiels avec l’Ajax, entre un problème musculaire et deux performances désastreuses avec Jong Ajax (Ajax 2), incluant une défaite 7-1 contre Jong Vitesse.

En raison de l’absence de Julien Escudé, blessé au dos, et Nigel de Jong, mis sur le banc, les deux trentenaires ont été titularisés pour la première fois de la saison. Pour Lindenbergh, produit du centre de formation ajacide, c’était ses grands débuts officiels en Ajax 1, à 32 ans ! Lindenbergh a fait un match sans faute, choisissait toujours intelligemment la bonne position, était toujours prêt à recevoir le ballon, jouait toujours à une touche de balle et passait toujours le ballon intelligemment. Quant à Galasek, il fut probablement encore meilleur : à Tilburg, il fut le grand leader qui manque tant à cette équipe ajacide, selon beaucoup d’observateurs. C’était également lui qui portait le brassard de capitaine.

Ce nouveau noyau au milieu de terrain fut la base de cette victoire convaincante de l’Ajax à Tilburg, où le match a débuté une demi-heure en retard. La faute à la météo, puisque de nombreux orages ont détrempé le terrain et ont forcé l’arbitre à garder les joueurs à l’abris pendant plus de vingt-cinq minutes. Les joueurs locaux, qui font un mauvais début de saison, ne furent jamais dans le coup. L’Ajax les a surclassé en première mi-temps et aurait déjà dû mener 2-0 (occasions manqués de Maduro, Babel et Sneijder) quand Galasek à ouvert le score, prouvant encore une fois qu’il est excellent artilleur. Il ne tir pas souvent, mais quand il le fait, ça fait mal…. A la 34eme minute, une longue transversale de Rosenberg trouve Galasek sur la droite du but, à l’extérieur de la surface. Il tente sa chance avec une belle frappe enroulée qui trouve la lucarne opposée.

“Ce fut un peu pénible pour moi de débuter la saison sur le banc, » déclara Galasek, « mais on doit rester calme et attendre sa chance. (…) Quand la balle est rentrée, je ne savais pas comment célébrer ce but. Mais j’étais très content bien sûr. »

« Pour moi, Galasek a été l’Homme du Match. Il a été fantastique et son but est superbe, » commenta pour sa part Danny Blind.

L’avance de l’Ajax à la mi-temps aurait dû être plus important, ce qui nous amène au problème qui est toujours le plus important : l’inefficacité des attaquants. Markus Rosenberg et Ryan Babel ont tous les deux fait un mauvais match, comme contre Feyenoord ou Brondby. Les deux attaquants de cette équipe, qui se transformait parfois en une sorte de 4-4-2 durant le match, ont été remplacé en seconde mi-temps. Angelos Charisteas, le remplaçant de Rosenberg, a fait plus de bonnes choses en dix minutes que tout ce qu’ont fait Babel et Rosenberg en première mi-temps.

Charisteas est déjà considéré comme un mauvais achat par les supporters ajacieds, mais le grec commence à faire l’affaire maintenant que ses deux concurrents connaissent une baisse de forme. Blind n’a rien voulu dire à ce sujet après le match, mais il est à peu près certain que Charisteas sera titulaire à Prague mercredi. Et il faut bien dire que ce serait mérité. A Tilburg, il a beaucoup bougé, faisait habituellement des bonnes choses lorsqu’il avait le ballon, battait son défenseur, et surtout, il a marqué le second but décisif de l’Ajax, cinq minutes avant la fin du temps réglementaire, grâce à une bonne passe en profondeur d’Urby Emanuelson, que le grec n’a eu aucun mal à convertir en passe décisive en battant le gardien adverse du plat du pied.

La supériorité de l’Ajax n’a jamais été mise en danger en seconde mi-temps, mais les amstellodamois ont été forcé d’improviser à partir de la 60eme minute et ont été quelque peu mis sous pression pendant un moment. Zdenek Grygera a en effet été expulsé. Le défenseur tchèque n’a pas eu beaucoup de problèmes face à son adversaire direct, le géant hongrois Zsomber Kerekes. Seulement, quand Kerekes s’est effondré plus ou moins involontairement dans les pieds de Grygera alors que, même si l’attaquant n’avait pas le contrôle du ballon, le chemin du but était ouvert, l’arbitre n’a pas hésité à montrer le carton rouge à Grygera.

Willem II était donc en supériorité numérique durant la dernière demi-heure, mais après un simple changement tactique, Heitinga pour Babel, l’Ajax repris normalement et se créa de loin les meilleurs occasions de la fin du match, surtout par l’intermédiaire de Sneijder qui décocha une belle frappe, très bien déviée par Moens. Peu après, Charisteas pliait le match pour l’Ajax. L’occasion de Jatto Ceesay dans les arrêts de jeu était quasiment la seule alerte dans la défense ajacide. Ceesay a bien réussi à battre Vonk, mais sa frappe a trouvé l’extérieur du montant.

La seule mauvaise nouvelle de la soirée est donc l’expulsion de Zdenek Grygera. Il sera suspendu pour le prochain match de championnat, le très important déplacement à Alkmaar pour affronter AZ, désormais entraîné par Louis van Gaal. AZ fait un début de saison exceptionnel, ce qui a encore été prouvé ce samedi par leur victoire 7-0 contre le RBC Roosendaal. AZ a donc un bilan de quatre victoires en quatre matchs, pour 17 buts marqués et un seul encaissé. Sept de ces buts inscrits ont été marqué par Shota Arveladze, l’ancien attaquant de l’Ajax, que Grygera aurait sûrement dû prendre en charge.

A part ça, l’Ajax pouvait quitter Tilburg avec le sourire. L’Ajax a bien joué, n’a perdu aucun joueur sur blessure, bref, une parfaite répétition avant le déplacement à Prague.

Conclusion de Danny Blind : "Nous avons bien joué par moment. Olaf Lindenbergh a bien joué, et Galásek a été excellent. Nous avons dominé et contrôlé l'essentiel de la rencontre, mais nous aurions dû marquer plus de buts. Je titularise les joueurs et adapte mon équipe en fonction de l'adversaire. Vous pouvez donc vous attendre à voir une autre composition pour le match de mercredi." Cédric (Source : Ajax USA, UEFA.com)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017