Prochain Match :
20/09/2017 - 18h30
SVV Scheveningen - Ajax
Coupe KNVB
| Calendrier |
Dernier match :
17/09/2017 - 14h30
ADO Den Haag - Ajax
1 - 1
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
2 - 2
Ajax   ADO Den Haag

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 21/09/2005 - 20h15
Statut : Terminé
Spectateurs : 42 854
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Eric Braamhaar (46' Van Dongen)
Buteurs :
19' 1-0 Maduro
27' 2-0 Sneijder
91' 2-1 Elia
94' 2-2 Saeijs

Ajax
Vonk
Trabelsi
Grygera (32' Heitinga)
Maduro
Emanuelson
Galásek (C.)
Pienaar
Sneijder
Rosales (93' Boukhari)
Charisteas (65' de Jong)
Babel
Entraîneur :
Danny Blind
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
38' Heitinga
63' Heitinga
74' Rijaard
78' Pienaar
84' Sneijder
86' Saeijs
90' Den Ouden

Cartons Rouges Cartons rouges :
63' Heitinga
ADO Den Haag
De Vries
Rijaard
Grujic
Saeijs
Rsaza
Rankovic (81' Elia)
Van der Leegte
O'Brien (65' Stroeve)
Verhoek
Mols (57' den Ouden)
Kolkka
Entraîneur :
Frans Adelaar

Résumé :

Cela devait être une belle soirée, l’occasion pour les supporters de dire au revoir à John O’Brien et Cristian Chivu, mais le scénario ne s’est pas passé comme prévu. Au moment de faire leur tour d’honneur, les deux anciens joueurs ne pouvaient que contempler des gradins quasiment vides, désertés par des supporters profondément déçus. Ceux qui étaient encore là applaudirent O’Brien et Chivu, les autres avaient fuis l’ArenA où l’Ajax n’a pas encore gagné en championnat cette saison.

Quand le match entra dans le temps additionnels, l’Ajax avait une avance confortable et largement méritée de deux buts. Les amstellodamois avaient joué la dernière demi-heure à 10, suite à l’expulsion de Johnny Heitinga, le troisième carton rouge en trois matchs de championnat pour l’Ajax, mais cela importait peu. L’Ajax n’avait jamais été sérieusement menacé et la seule déception était encore une fois l’inefficacité offensive : l’Ajax aurait largement dû marquer plus de deux buts.

Mais soudain, dans les arrêts de jeu, tout est parti de travers. Une défense peu rigoureuse permis à Elia de réduire le score, puis Sneijder, pourtant en forme en ce moment, fit une erreur fatale. L’Ajax a en effet obtenu un coup-franc durant la quatrième et dernière minute du temps additionnel. Un footballeur mature aurait fait une passe en retrait pour faire tourner le ballon. Mais Sneijder fit plutôt un centre dans la surface de réparation d’ADO, qui récupéra le ballon pour se lancer dans une ultime contre-attaque qui mis la pagaille dans la défense ajacide. Saeijs, complètement oublié au deuxième poteau, récupéra le ballon et égalisa sans problème à bout portant, pour la plus grande joie des supporters visiteurs, qui se sont bien comportés.

En première mi-temps, l’Ajax joua beaucoup mieux que la saison passé. Les ajacides semblaient pouvoir se créer autant d’occasions qu’ils le souhaitaient. Au bout seulement de deux minutes, une longue frappe de Grygera passa entre les doigts de De Vries, qui corrigea son erreur que sur la ligne. Trois minutes plus tard, le gardien était obligé de repousser une frappe de Galasek. Deux minutes plus tard, c’est Rosales, titularisé, qui concluait une belle course par une frappe que De Vries ne pouvait capter. Charisteas, complètement démarqué, aurait dû convertir la reprise, mais cela passa à côté. Au bout de 20 minutes, cela commençait à devenir ridicule que le score soit toujours vierge, tant les ajacides se procuraient des occasions….

En protégeant Markus Rosenberg des supporters de l’ArenA et en titularisant Charisteas, Danny Blind admettait en fait qu’il y avait un problème au niveau de l’attaque. Mais le problème importait peu quand un défenseur, Maduro en l’occurrence, ouvrit le score avant la demi-heure de jeu par une frappe lointaine. Le problème importait encore moins quand Sneijder doubla la marque par une superbe reprise de demi-volley juste à l’extérieur de la surface. ADO était complètement surclassé.

La première mauvaise nouvelle de la soirée arriva quelques minutes après le but de Sneijder : Zdenek Grygera fut contraint de sortir à cause d’une blessure musculaire à la cuisse. Le tchèque fut remplacé par Heitinga, qui démontra en 28 minutes pourquoi il n’était pas titulaire. Heitinga perdit pratiquement tout ses duels, contribuait difficilement aux offensives de l’Ajax, et obtint deux cartons jaunes, pour avoir mis au sol Michael Mols puis Geert den Ouden : Heitinga, dehors… Après Grygera à Willem II et Lindenbergh à AZ, c’est le troisième carton rouge en trois matchs.

Après la pause, l’une des plus grosses faiblesses de l’Ajax se manifesta à nouveau : comme à Prague et à Alkmaar, une superbe première mi-temps fut suivie par une médiocre fin de rencontre. ADO ne fut cependant que très rarement menaçant. En première mi-temps, il n’y eut véritablement qu’une frappe déviée arrêtée par Vonk à mettre à l’actif de La Haye. En seconde mi-temps, c’est personne d’autre que John O’Brien qui eut une demi-occasion, mais il n’arriva pas à contrôler la balle.

De l’autre côté, Babel eut deux chances de tuer le match, mais la meilleure fut sûrement pour Rosales qui avait la voie libre, mais qui tira à côté. La conclusion est inévitable : à l’heure actuelle, l’Ajax n’a pas un attaquant capable de faire la différence. Même Ryan Babel, pourtant imprévisible, n’y arrive plus. Cependant, ce n’était qu’un détail jusqu’à ce que Van Dongen, l’arbitre plutôt laxiste avec les joueurs d’ADO qui a remplacé Eric Braamhaar, blessé, à la pause, commença à ajouter le temps additionnel…. Le dénouement du match éclipsa complètement les adieux à Chivu et O’Brien.

« Inexplicable » commenta Danny Blind. « La seule chose que je peux faire est de répéter les choses que j’ai dit depuis que j’ai débuté en mars, et que j’ai répété plusieurs fois depuis, c’est à dire qu’il y a deux choses qui m’ennuient dans cette équipe. Un : nous ne marquons pas assez de buts sur les occasions que nous obtenons. Et deux : nous n’avons pas la maturité de contrôler un match du début à la fin. »

On va laisser le mot de la fin à Cristian Chivu, plutôt rassurant : « Bogdan Lobont me tient au courant de la situation à l’Ajax. Je connais tout le potentiel que cette équipe de l’Ajax possède. Je suis absolument convaincu que l’Ajax sera de retour au sommet à un moment. C’est un grand club avec des grands joueurs. Les résultats ne sont peut-être pas très bon en ce moment, mais s’ils jouent comme ils l’ont fait en première mi-temps contre ADO La Haye, ils ont vraiment une équipe fantastique. » Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017