Prochain Match :
24/09/2017 - 14h30
Ajax - Vitesse
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
20/09/2017 - 18h30
SVV Scheveningen - Ajax
1 - 5
Coupe KNVB
Match Suivant   Match Précédent
4 - 1
Ajax   Roda JC Kerkrade

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 24/09/2005 - 20h15
Statut : Terminé
Spectateurs : 48 856
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : René Temmink
Buteurs :
27' 1-0 Charisteas
41' 2-0 Charisteas
72' 3-0 Pienaar
82' 3-1 Sonko
88' 4-1 Galasek (P.)

Ajax
Vonk
Vermaelen
Maduro
Emanuelson
Pienaar
Galasek
De Jong (80' Boakye)
Sneijder (76' Juanfran)
Rosales (46' Babel)
Charisteas
Boukhari
Entraîneur :
Danny Blind
Roda JC Kerkrade
Kujovic
Bodnar
Voigt
Kah
Filipovic (74' Van Dessel)
Bodor
Van Dijk
Lachambre
Sergio (61' Sonko)
Derksen (62' Cissé)
Oper
Entraîneur :
Huub Stevens

Résumé :

Contre le Sparta, AZ et ADO Den Haag, l’Ajax a bien joué pendant au moins une mi-temps, s’est créé de nombreuses occasions, mais a finalement perdu des points à cause de son inefficacité offensive. Lors d’un bon match contre Roda JC (Kerkrade), les rouges et blancs ont traduit leur supériorité sur le tableau d’affichage : 4-1. Et peut encore plus important est le fait qu’Angelos Charisteas s’est donné beaucoup de confiance, en marquant un doublé en première mi-temps.

Le mot « crise » serait peut un peu fort, mais après les déceptions contre AZ et ADO, Danny Blind a dû admettre qu’il avait un problème avec ses attaquants et que l’écart avec AZ et Feyenoord était déjà très important. En plus de cela, l’entraîneur ajacied devait improviser pour ce match, en raison des absences de Grygera et Trabelsi (blessés), ainsi que de celles de Lindenbergh et Heitinga (suspendus). Blind a donc aligné un surprenant 3-4-3, avec De Jong et Vermaelen en défenseurs latéraux, Pienaar et Emanuelson en milieux latéraux, et Rosales et Boukhari en ailiers. Julien Escudé et Ryan Babel étaient quant à eux sur le banc. Fait remarquable : pour la première fois de la saison, aucun joueur n’était utilisé ailleurs qu’à son poste d’origine.

Il ne serait pas juste de dire que ceci était l’explication de la remarquable qualité de jeu de l’Ajax en première mi-temps (les premières mi-temps contre Prague et Alkmaar étaient encore meilleures), mais c’est un fait que l’Ajax a encore une fois bien joué cette première partie de rencontre, mais aussi que les joueurs locaux ont encore eu du mal à concrétiser leurs occasions. Charisteas a raté un face, tandis que Pienaar et De Jong ont touché les montants.

De son côté, Hans Vonk n’a rien eu à faire en première mi-temps : pas d’occasions, pas de tirs, pas de moments de pression intense. Cela montre l’état de Roda JC en ce moment : en crise. Le président du club, Nol Hendriks, a fait enragé les supporters de Roda en vendant sa superstar au dernier moment, Arouna Koné, au PSV. Ce transfert « à la Zlatan » nous rappelle que déjà l’an dernier, Koné avait déjà failli quitter Roda à la dernière minute pour rejoindre …l’Ajax, et remplacer… Zlatan Ibrahimovic, vendu dans les mêmes conditions que Koné. Mais les médecins de l’Ajax avait alors soi-disant diagnostiqué un problème de santé au niveau cardiaque, ce qui n’a jamais été confirmé depuis. Koné a donc maintenant rejoint un rival de l’Ajax, et depuis son départ de Roda, l’équipe de Kerkrade n’arrive plus à marquer et stagne à la 17eme place du classement, avec une seule victoire et que des défaites. Un adversaire parfait pour un Ajax qui doute en somme.

Comme contre ADO, l’Ajax a ouvert le score peu avant la demi-heure de jeu. Mauro Rosales, qui retrouve sa forme, a lancé Pienaar grâce à une bonne passe en profondeur. Le sud-africain a centré en retrait pour Angelos Charisteas, qui, idéalement placé, a eu le privilège de concrétiser cette offensive fluide avec un but de parfait buteur. Le grec est devenu le héros de la première mi-temps quelques minutes plus tard en doublant le score. Une passe en profondeur d’Emanuelson lança Charisteas, à priori devancé par son défenseur, mais le grec se faufila au dernier moment devant son adversaire pour finalement marquer en glissade. La bonne mi-temps de Charisteas était donc pleinement récompensé.

Une bonne première mi-temps, beaucoup d’occasions, 2-0 à la pause, on avait déjà vu ça contre ADO, mais cela s’était très mal passé dans les arrêts de jeu. C’est pour ça que l’Ajax n’avait pas vraiment l’air convaincu que la victoire était acquise et que le but de Pienaar fut un véritable soulagement. Le sud-africain, en plus de surprendre le gardien, a même dû être lui aussi surpris que sa frappe, réalisée en tombant, termine si parfaitement sa course au ras du poteau droit.

Comme ces dernières semaines, le jeu de l’Ajax en seconde mi-temps fut moins bon, mais Roda ne s’est jamais créé de réelles occasions (comme ADO…). Nourdin Boukhari a quant à lui raté deux excellentes occasions et aurait dû bénéficier d’un penalty quand il a été pris en sandwich dans la surface alors qu’il réalisait un beau mouvement. Ce n’était que partie remise, puisque quelques minutes plus tard, il obtenait effectivement un penalty, alors que ce coup-ci il avait plongé…. Galasek s’est chargé de convertir le penalty.

Quelques minutes plus tôt, Roda avait réduit le score grâce à Edrissa Sonko, complètement démarqué devant le but de Vonk sur un coup-franc, qui n’a eu qu’à mettre sa tête pour marquer. Est-ce une coïncidence que Roda, qui n’avait pas marqué depuis plus d’un mois, a marqué contre l’Ajax ? Peut-être, peut-être pas….

Après le coup de sifflet final, plus de 46 000 personnes pouvaient célébrer la première victoire à domicile de la saison en championnat, après un match distrayant et convaincant. Charisteas a été élu Homme du Match. Tout cela est important avant de recevoir Arsenal en Ligue des Champions.

Danny Blind : « Mon équipe mérite un compliment pour la façon dont ils ont remporté ce match, après quelques semaines troublées. Il y a avait un peu de pression sur nous, inévitablement, mais nous avons bien joué, surtout en première mi-temps. Une victoire était essentielle après mercredi. Le jeu de l’Ajax a été acceptable, parfois bon. »

L’ArenA a en outre pu découvrir deux nouveaux joueurs : le latéral gauche Juanfran et le latéral droit de Jong Ajax Emmanuel Boakye ont fait leurs débuts officiels en Ajax 1. C’était très bien pour eux sur un plan personnel, mais ils ont fait leur rentrée en raison des blessures de De Jong et Sneijder. Leur présence contre Arsenal est remise en question. Pour Grygera (qui a assisté au match en étant dans le bruyant Vak 410) et Trabelsi, c’est aussi le doute, surtout pour Trabelsi.

Ce n’est guère mieux du côté d’Arsenal, puisqu’Arsène Wenger devra à priori se priver d’Henry, Bergkamp, Van Persie, etc… , que les Gunners ont aussi des problèmes pour marquer (9 buts en 6 matchs) et ont également perdu 8 points en six journées de championnat. Les buts seront donc chers mardi soir !

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017