Prochain Match :
26/11/2017 - 12h30
Ajax - Roda JC Kerkrade
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
21/11/2017 - 18h30
Ajax - Borussia Mönchengladbach
2 - 1
Amical
Match Suivant   Match Précédent
3 - 1
AJ Auxerre   Ajax

Lieu : Abbé Deschamps, Auxerre
Date : 24/02/2005 - 20h45
Statut : Terminé
Spectateurs : 12 000
Compétition : Ligue Europe - 16eme de finale
Saison : 2017/2018
Arbitre : Olegário Benquerença
Buteurs :
31' 1-0 Kalou
36' 1-1 Babel
55' 2-1 Cheyrou
87' 3-1 Mathis

AJ Auxerre
Cool
Bolf
Jaurès
Mignot
Sagna
Tainio (77' Mathis)
Cheyrou
Akalé (91' Gonzalez)
Violeau
Benjani
Kalou
Entraîneur :
Guy Roux
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
30' Sneijder
32' Stekelenburg
38' Boukhari
71' Mignot
81' Emanuelson
91' Escudé

Ajax
Stekelenburg
Trabelsi
De Jong
Escudé
Maxwell
Heitinga
Sneijder (79' Emanuelson)
Obodai (86' Maduro)
Boukhari
Babel
Rosales (70' De Ridder)
Entraîneur :
Ronald Koeman

Résumé :

Avec un but d'avance, l'Ajax se déplace à Auxerre confiant et sûr de sa force. Pourtant, Koeman doit se passer des services de Vonk, Grygera, Pienaar, Galasek blessés, Van der Vaart malade, et Charisteas non qualifié. Une véritable hécatombe qui explique en partie les problème de l'Ajax en championnat, où le PSV aligne chaque semaine son equipe type même si Venegoor of Hesselink a été blessé quelques semaines, et Cocu a également manqué quelques matches. Comment expliquer les blessures à répétition dont l'Ajax est victime alors que son adversaire n°1 en Hollande est en pleine possession de ses moyens ? La malchance diront certains .....

Toujours est-il que Koeman doit encore faire avec les moyens du bord et aligner une equipe expérimentale avec l'arrière droit De Jong en défense centrale. Obodai et Heitinga (qui est lui un défensur central même s'il a joué milieu défensif dans les equipes de jeunes de l'Ajax) démarrent le match au milieu, et le jeune Babel joue comme attaquant de pointe.

Sur un terrain glissant, gras, et sous une neige fine, l'Ajax se fait surprendre d'entrée par les assauts de l'AJ Auxerre. Dès la 9eme minute Akalé place une reprise de volée au ras du poteau de Stekelenburg. Quelques minutes plus tard De Jong donne la balle à un adversaire de facon incompréhensible, Benjani est lancé dans le trou, et se présente seul devant Stekelenburg qui détourne le ballon en corner. On apprécie sur ce coup-là le retour de Julien Escudé qui pousse Benjani et frôle le carton rouge.

On sent le but arriver et on ne se trompe pas. Sur un coup-franc totalemnt anodin, Kalou de la tête ouvre tranquillement le score devant Maxwell légerement poussé dans le dos. L'arbitrage "à domicile" est flagrant depuis le coup d'envoi mais peu d'arbitres auraient de toute facon refusé ce but ... d'ailleurs la "poussette" de Kalou n'explique pas l'erreur de Maxwell, complètement statique sur ce coup-là.

L'Ajax subit, Auxerre profite des espaces énormes laissés par les joueurs d'Amsterdam et Stekelenburg doit encore sortir le grand jeu à plusieurs reprises, notamment devant Benjani. La réaction de l'Ajax se fait attendre, seul Babel place un plat du pied détourné par Cool. On voit mal comment l'Ajax pourrait revenir dans le match et pourtant, sur un superbe travail côté droit de Rosales, Trabelsi (défintivement le meilleur joueur de l'Ajax depuis des mois) place un centre en retrait parfait pour Babel qui ne se fait pas prier pour remettre les 2 equipes à égalité. La frappe du droit enroulée est superbe.

Les 2 equipes rejoignent les vestiaires sur ce score de 1 but partout. L'Ajax a fait le plus dur, Auxerre devant marquer 2 buts en 45 minutes alors que les Bourguignons en ont marqué 1 seul à l'Ajax en 135 minutes.

Pourtant, Auxerre y croit, dominant légèrement sans réellement se montrer dangereux, c'est même Boukhari de la tête qui manque de peu le but du K.O. A la 54eme minute, Stekelenburg sauve 2 fois son camp devant Benjani et Cheyrou, mais la 3eme fois est la bonne : Cheyrou place une frappe enroulée du gauche sous la barre. Auxerre a fait la moitié du chemin. Où était la défense de l'Ajax sur ce coup là ? Comment une équipe qui a 2 buts d'avance peut-elle laisser autant d'espaces à son adversaire, de manière aussi naïve , pour ne pas dire stupide ? Comment une équipe aussi prestigieuse que l'Ajax, aussi jeune soit-elle, peut-elle relancer son adversaire de la sorte ?

A 2-1, Auxerre se regroupe en défense et choisit d'attendre. Babel percute, bouge énormément, cela compense un peu l'absence de Boukhari et de Maxwell côté gauche. 2 joueurs fantômatiques, qui semblent incapables de courir. Rosales et Trabelsi ont au moins le mérite d'essayer de déborder sur leur côté, sans réussite durant cette 2eme mi-temps. Restent les coups de pied arrêtés tirés par Sneijder mais à chaque fois ce sont les Auxerrois qui prennent le ballon de la tête.

Il reste un quart d'heure à jouer quand Auxerre décide de se jeter à l'attaque, Guy Roux fait entrer Mathis (on appréciera plus tard le coaching) alors que Koeman lance en plein match de coupe d'Europe le jeune Emanuelson, complètement perdu sur le terrain. Benjani met le feu, le duel Akalé/Trabelsi (énorme duel !!!) s'intensifie, mais c'est Kalou qui se montre le plus dangereux. Seul à 10 mètres du but (où était Heitinga ?) il frappe, Stekelenburg se couche. Le 3eme but n'était pas loin.

La défense de l'Ajax plie, les Auxerrois font ce qu'ils veulent et, sur un corner parfaitement tiré, Mathis marque de la tête (87eme). A signaler sur ce coup là l'erreur de Koeman qui fait un changement sur un corner contre son équipe. Aussi stupide qu'incomprénsible. C'est l'erreur de trop. L'Ajax est éliminé, incapable de réagir durant les dernières secondes. Koeman démissionne dès le lendemain. Mathis raconte son but à L'Equipe "J'avais remarqué qu'il n'y avait aucun marquage sur les corners". Les défenseurs de l'Ajax apprécieront.....

Largué en championnat, éliminé de la Champions League et de la coupe UEFA, l'Ajax traverse l'une des plus grosses crises de son histoire. La démission de Koeman ne reglera pas tout et l'Ajax doit, dès dimanche, repartir du bon pied pour tenter d'accrocher la 2eme place du championnat (la 1ere place est promise au PSV, à moins que les joueurs d'Eindhoven ne s'effondrent) synonyme de tour préliminaire de Champions League, très importante financièrement.

joh, 27 février 2005

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017