Prochain Match :
26/11/2017 - 12h30
Ajax - Roda JC Kerkrade
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
21/11/2017 - 18h30
Ajax - Borussia Mönchengladbach
2 - 1
Amical
Match Suivant   Match Précédent
2 - 0
Ajax   FC Den Bosch

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 20/02/2005 - 14h30
Statut : Terminé
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Buteurs :
91' 1-0 De Ridder 1-0
92' 2-0 Boukhari 2-0

Ajax
Stekelenburg
Escudé
Heitinga (C.)
Trabelsi
Maxwell
Obodai (60' Babel)
Lindgren (81' Anastasiou)
Van der Vaart
Boukhari
Charisteas (70' De Ridder)
Rosales
Entraîneur :
Ronald Koeman
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
89' Mampaey

FC Den Bosch
Mampaey
Biyadat
Olfers
Snoyl
Uneken
Beekmans
Cas
Janssen
Van de Laak (49' Haemhoutd)
Schulp (86' Euvrad)
Van den Ouwenland

Résumé :

4 jours après son court succès devant Auxerre, l'Ajax retrouve le championnat avec l'espoir de dépasser AZ Alkmaar et se qualifier pour le tour préliminaire de Champions League, très important financièrement pour le club. Pour cela l'Ajax doit gagner presque tous ses matches jusqu'à la fin du championnat ou espérer qu'AZ s'effondre.

Le visiteur du jour s'appelle Den Bosch, dernier du classement et habitué à prendre des cartons lors des déplacements chez les gros du championnat.

L'Ajax se présente extrêmement diminué, la liste des blessés étant longue (Sneijder, Galasek, Grygera, Vonk ...) comme d'habitude serait-on tenté de dire. Surprise du jour : Heitinga titulaire en défense centrale à la place de De Jong ....

Le match démarre sur une percée d'Escudé, bousculé dans la surface. L'arbitre n'accorde pas de pénalty à l'Ajax, il est vrai que le francais en avait rajouté. Dans la foulée, Boukhari place une frappe puissante juste au-dessus, avant qu'un attaquant de Den Bosch ne place une tête à côté des buts de Stekelenburg. L'Ajax piétine.

Lindgren décide alors de prendre les choses en main, dans un style qui rappelle Sneijder ... il entre dans la surface et frappe au but mais un défenseur adverse le ceinture complètement. La balle part dans les nuages et l'arbitre n'accorde pas de pénalty aux hommes de Koeman. Une erreur flagrante de la part de l'homme en noir qui aurait bien eu besoin de lunettes sur ce coup là.

L'Ajax domine stérilement, de facon désordonnée, sans génie, sans punch, et l'Arena s'impatiente. Sur un centre superbe de Rosales, ''à la Beckham'' c'est à dire enveloppé du pied droit, Heitinga place une tête qui s'écrase sur le haut de la barre. L'Ajax est maudit. Obodai s'essaie à son tour mais sa frappe puissante des 25 m est détournée par Mampaey.

L'Ajax balbutie alors complètement son football, on approche de la mi-temps et l'Arena hue son équipe, d'autant que sur une mauvaise relance d'Heitinga, un cafouillage monstre nait dans la surface et Den Bosch manque de peu l'ouverture du score, ce qui énerve le public qui sort les mouchoirs blancs et semble s'en prendre directement à Koeman. Les gros plans répétés de la télévision hollandaise sur l'entraineur ajacide ne trompent pas. Koeman est le principal responsable de cette parodie de football. Comment une equipe composée d'internationaux confirmés peut-elle pratiquer un football aussi pauvre ?

La mi-temps est sifflée sur ce score de 0-0. C'est désormais une habitude pour l'Ajax en championnat.

La 2eme mi-temps repart sur une frappe de Boukhari, l'homme en forme du moment. Puis sur un coup-franc de Van der Vaart, Mampaey manque son dégagement du poing, la balle s'eleve puis retombe dans le but de Den Bosch. Mais de facon quasi miraculeuse, Mampaey sort la balle du but. Comment la balle a-t-elle pu ne pas franchir la ligne sur ce coup là ? La malchance vient donc s'ajouter à la grosse erreur d'arbitrage de la 1ere mi-temps et à un manque de talent et de motivation flagrant.

L'Ajax joue lentement, de facon latérale, Charisteas semble complètement perdu sur le terrain, l'Arena est en colère et le fait savoir, huant copieusement ses joueurs. Koeman est visé par les chants des supporters semblant demander sa démission.

Un nouveau coup-franc de Van der Vaart passe au ras du poteau, puis Heitinga transmet le ballon à Babel qui dribble un adversaire et place une frappe arrêtée par Mampaey. Le jeune ajacide ovationné par le public alors que Charisteas est sorti sous les sifflets quelques minutes plus tôt. Ce qui semble clairement vouloir dire que les supporters condamnent la politique de recrutement du club.

Dans la foulée Den Bosch se créé une occasion enorme d'ouvir la marque mais une frappe à bout portant d'un attaquant adverse est repoussée par Stekelenburg. On a frôlé le 0-1.

C'est finalement l'Ajax qui va marquer sur un dégagement de Stekelenburg au pied et une déviation de la tête d'Anastasiou, De Ridder reprend du gauche et débloque le match. Sur l'engagement, De Ridder part côté droit et place un centre fuyant pour Boukhari qui marque tranquillement. Un but et une passe décisive en 20 minutes pour le jeune joueur issu du centre de formation.

L'Ajax s'impose 2-0 à l'issue d'un match de très faible niveau. Mais ça aussi, ça devient une habitude.

joh lundi 21 fevrier 2005

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017