Prochain Match :
22/10/2017 - 14h30
Feyenoord - Ajax
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
14/10/2017 - 18h30
Ajax - Sparta Rotterdam
4 - 0
| Résumé |
Match Suivant   Match Précédent
1 - 0
Ajax   AJ Auxerre

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 16/02/2005 - 20h00
Statut : Terminé
Spectateurs : 42 319
Compétition : Ligue Europe - 16eme de finale
Saison : 2017/2018
Arbitre : Jaroslav Jara
Buteurs :
35' 1-0 Maxwell

Ajax
Stekelenburg -
Trabelsi
De Jong
Escudé
Maxwell
Pienaar (44' Obodai)
Heitinga (C.)
Van der Vaart (78' Lindgren)
Rosales (71' De Ridder)
Babel
Boukhari
Entraîneur :
Ronald Koeman
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
34' Maxwell

AJ Auxerre
Cool
Jaurès
Sagna
Bolf
Mignot
Akalé
Cheyrou
Violeau
Mathis
Benjani (89' Pieroni)
Kalou
Entraîneur :
Guy Roux

Résumé :

L'Ajax et Auxerre se retrouvent une nouvelle fois en Coupe d'Europe après 2 affrontements au couteau en Champions League et un Quart de Finale de coupe UEFA dont le club francais était sorti vainqueur.

Pour ce match, Guy Roux est privé de son capitaine Lachuer et de Tainio, malade, alors que Koeman doit, lui, se passer des services de Charisteas (non qualifié), Sneijder, Galasek ou encore Grygera et Vonk.

L'Ajax démarre pied au plancher et monopolise le ballon sans toutefois s'approcher des buts d'Auxerre. Il faut attendre un coup-franc de Van Der Vaart détourné par Cool en corner pour avoir enfin quelquechose à se mettre sous la dent.

Auxerre subit mais défend à 11, Akalé passe toute cette première mi-temps en position d'arrière gauche pour contrer les montées de Trabelsi, le meilleur homme de ce match jusque là. Pourtant c'est Auxerre qui va manquer de peu l'ouverture du score, sur un coup-franc de Violeau détourné par le mur, le ballon va mourir au ras du poteau de Stekelenburg qui n'a pas bougé. L'Ajax a eu chaud.

Cette occasion a le mérite de bousculer les Ajacides qui réagissent par Maxwell. Le petit arrière gauche de l'Ajax monte balle au pied, dribble un adversaire et donne le ballon à Van Der Vaart qui lui remet d'une talonade absolument géniale. Maxwell place un missile du gauche dans la lucarne opposée de Cool. (1-0 35eme) . Cette ouverture du score est méritée.

Les 2 equipes rejoignent les vestiaires sur ce score de 1 but à 0. Une première temps qui résume bien la différence entre le championnat hollandais incarné par l'Ajax, ouvert, offensif, spectaculaire et le championnat francais incarné par Auxerre, fermé, défensif, terne.

La 2eme mi-temps repart comme la première : Par un coup-franc de Van der Vaart, ce coup-ci Sagna place une tête sur sa propre barre ! Le 2-0 n'était pas loin.

Auxerre réagit sur une erreur de Trabelsi, le centre d'Akalé trouve la tête de Benjani mais Stekelenburg se couche bien. Cette mi-temps semble plus offensive que la premmière et sur un ballon mal dégagé par la défense ajacide, Cheyrou place une frappe, détournée au passage, juste à côté. Cette fois c'est l'Ajax qui a eu très très chaud.

La fin de match est totalement à l'avantage des joueurs d'Amsterdam dont la possession de balle, souvent stérile, est impressionnante. L'Ajax joue un football technique, plutôt joli à voir, fait de passes courtes à terre. Auxerre court après un ballon insaisissable et sur un centre de De Ridder, Boukhari contrôle du gauche et frappe du droit. Tout le stade croit au 2-0 mais Cool réalise un arrêt réflexe impressionnant.

Le match se termine sur ce score serré de 1-0. La bonne affaire est plutôt pour l'Ajax. Il était en effet très important de ne pas prendre de but à domicile, ce qui a été fait, et bien fait.

joh, vendredi 18 fevrier 8h55 (source Paris Première)



Les réactions :

Ronald Koeman : «Nous avons manqué de conviction au début de match. On cherchait trop peu nos joueurs libres. Nous perdions parfois trop facilement la balle. Après avoir marqué, on a passé une bonne période. Défensivement nous avons fait le match parfait. Il ne fallait pas commettre d'erreur et rester concentré jusqu'à la dernière minute face à des joueurs aussi rapides que Kalou et Benjani. Deux fois, Babel et Boukhari ont eu la possibilité de doubler la mise. Malheureusement, cela n'a pas été le cas. Dommage car 2-0 aurait été le résultat idéal. Je regrette la sortie sur blessure de Pienaar qui devrait nous manquer quelques semaines en raison d'un traumatisme à un genou. C'est un nouveau joueur clé qui va faire défaut. Cela commence à faire beaucoup. A Auxerre, ce sera un autre match face à une équipe qui devra avoir plus d'allant. Cela veut aussi dire que nous aurons plus d'espace sur le terrain. Ils devront être plus offensifs, c'est obligé. A nous d'en tenir compte».

Julien Escudé : «1-0, c'est le minimum. Nous aurions pu faire le break mais nous n'avions pas beaucoup d'espace. L'entraîneur nous avait demandé de rester concentrés, de faire attention aux rapides Kalou et Benjani. Offensivement, face à un Auxerre très compact, c'était vraiment difficile de trouver la profondeur. Nous avons beaucoup joué latéralement. Dans l'entrejeu, après la sortie de Pienaar, ce fut difficile. Auxerre a peut-être manqué d'ambition. Ils ont été attentistes pensant sans doute au match retour. Ce sera intéressant de les affronter chez eux. Ils devront être plus consistants, plus offensifs. Ils devront sortir. Et pour nous, l'idéal sera de marquer un but».

Guy Roux : «On a beaucoup subi en 1re mi-temps en grande partie du fait de la qualité de l'Ajax, son jeu collectif, ses talents individuels. Il y avait aussi un peu de crainte de notre part. Après nous avons a été moins dominés. Suis-je confiant pour le match retour ? Plus que si nous avions cédé par 3 à 0. Je ne sais pas, on verra. Une fois de plus nous ne parvenons pas à marquer chez un adversaire aux Pays-Bas. Ca m'inquiète sur un plan purement personnel car vu mon âge, je n'aurai plus beaucoup d'occasions d'essayer. L'Ajax était plus fort qu'Auxerre ce soir. Il y avait une grosse différence dans la tenue collective de la balle. Nous perdions trop souvent le ballon. Mais je ne vais pas accabler les joueurs. Défensivement, je suis plutôt satisfait, sauf sur l'action qui a amené le but, forcément. Mes garçons ont fait ce qu'il fallait pour préserver l'intérêt du match retour. Mais beaucoup de mes joueurs manquent de vécu sur le plan international et cela s'est vu ce soir».

Fabien Cool : «Ce match débouche sur un résultat hybride. Ce n'est pas bon résultat mais nous conservons nos chances pour le match retour. Notre plan de jeu était trop peu ambitieux. En coupe d'Europe, c'est plus facile quand on marque à l'extérieur. Ce ne fut pas le cas pas ce soir et cela risque d'être particulièrement handicapant».

Cédric (Source : )

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017