Prochain Match :
01/10/2017 - 14h30
sc Heerenveen - Ajax
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
24/09/2017 - 14h30
Ajax - Vitesse
1 - 2
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
2 - 3
Feyenoord   Ajax

Lieu : De Kuip, Rotterdam
Date : 17/04/2005 - 12h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 45 000
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : René Temmink
Buteurs :
48' 1-0 Kalou
57' 1-1 De Jong
80' 2-1 Kuijt
86' 2-2 Grygera
92' 2-3 Maduro

Feyenoord
Babos
Ostlund
Gibbs
Saidi
Basto
Ono
Ghaly (13' Pardo [77' De Graaf])
Goor
Castelen
Kuijt
Kalou
Entraîneur :
Ruud Gullit
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
19' Maxwell
81' De Graaf
82' Trabelsi
89' Saidi

Ajax
Vonk
Trabelsi
Grygera
Escudé (C.)
Maxwell
De Jong
Maduro
Sneijder (83' Boukhari)
Pienaar (88' Anastasiou)
Babel
Mitea
Entraîneur :
Danny Blind

Résumé :

L'Ajax s'installe d'entrée dans le camp de Feyenoord et Sneijder se créé la première occasion d'une frappe à l'entrée de la surface qui passe à côté des buts gardés par Babos. Devant un stade encourageant uniquement les attaques de Feyenoord (les supporters de l'Ajax n'ont pas été admis dans le stade), Castelen répond à Sneijder en mettant le feu côté droit et en faisant tourner la tête de Maxwell.

Mais c'est l'Ajax qui domine ce début de match et Maduro, à 20 mètres du but, tente sa chance. Le ballon flirte avec la barre. Ca se rapproche. Puis sur une jolie combinaison Pienaar/De Jong, ce dernier tire au ras du poteau de Babos qui était battu. Le premier but de la partie va être marqué par Kuijt sur un superbe travail de Kalou mais le but est logiquement refusé pour une faute de Kuijt sur Grygera. Mais la menace Kalou/Kuijt pèse à tout instant sur la défense faiblarde de l'Ajax.

On approche de la mi-temps, Kalou s'amuse devant 3 defenseurs de l'Ajax puis frappe à côté avant que Sneijder ne place un missile lui aussi à côté. Les 2 equipes rejoignent les vestiaires sur ce 0-0 logique.

La seconde période repart timidement, les deux equipes se craignent. Puis Kalou démontre qu'il est plus fort que son frère ainé (ce que tous les specialistes hollandais confirment) en résistant à Escudé et en accélérant vers le but de Vonk qu'il trompe avec sang froid. (1-0, 48eme minute). L'Ajax ne méritait pas ça et manque de peu l'égalisation sur une frappe canon de Maduro de 35 mètres qui passe juste au dessus des buts de Babos.

Les joueurs de Blind ne se découragent pas et sur une touche de l'excellent Trabelsi, Pienaar réussit un superbe numéro à l'entrée de la surface avant d'offrir sur un plateau le ballon à De Jong qui égalise de près. Un sacré caviar de Pienaar qui réussit là son meilleur match de la saison (ce qui n'est pas très dur). 1-1, 57eme minute.

Le match est spectaculaire, vivant, offensif, et l'Ajax se montre supérieur au Feyenoord dans tous les compartiments du jeu sauf celui de la finition. Kuijt se créé une belle occasion mais son centre ne trouve pas preneur. Puis Feyenoord place une nouvelle attaque, l'Ajax recupère le ballon et place un contre à 100 à l'heure avec Babel et Pienaar mais sans résultat. On se dit que le score va en rester là. On se trompe. Sur un ballon bêtement perdu par Grygera côté gauche, Goor centre, Maduro glisse, et Kuyt place un tir croisé dans le petit filet, tout en finesse. (2-1, 81eme minute).

L'Ajax ne panique pas et continue de placer des attaques en faisant circuler le ballon à terre. Mais c'est bizarrement sur un long ballon que l'Ajax va égaliser. Sur un corner mal renvoyé par les joueurs de Feyenoord, Trabelsi balance une transversale de 40 mètres dans le paquet, Grygera voit arriver ce long ballon par dessus la défense et tente un geste impossible pour un défenseur : une reprise de volée en pleine course du plat du pied. La balle finit sa course dans la lucarne. Incroyable. (2-2, 86eme minute).

Ce but libère les hommes de la capitale. Sur un corner en faveur de Feyenoord, le ballon est récupéré par Anastasiou qui lance Boukhari dans le trou (quelle erreur de la défense de Feyenoord !). Boukhari se présente seul devant Babos mais râte complètement son geste et tire maladroitement sur Babos qui repousse. Trabelsi (dans le coup sur les 3 buts et auteur d'une saison remarquable) récupère le ballon et décale Maduro qui fusille le gardien local à bout portant. (2-3, 92eme minute).

L'Ajax remporte ce choc au terme d'un match magnifique. La classe biberon de l'Ajax (Maduro, Sneijder, De Jong, Babel ...) a peut-etre un bel avenir.

joh lundi 18 avril 2005, 9h30

Déclarations : Danny Blind :
"Notre dernière ligne avait plus une mentalité offensive. Nous étions calme, sans jouer lentement. Le soutien de Kuijt a été coupé en déplaçant un défenseur central en avant."
"Nous avions le match sous contrôle, mais vous ne pouvez jamais contrôler les attaquants de Feyenoord à 100%. Ils ont tellement de qualité."
"C'est fantastique pour l'équipe et le club. Après le 2-1, on n'espérait plus rien. Mais nous méritions de gagner et je suis satisfait d'avoir vu les choses dont nous parlions et dont nous nous étions entraînés. Cela aurait été pareil si cela était resté à 2-2, mais en gagnant c'est encore mieux."

Cory Gibbs, joueur américain de Feyenoord :
« C’est vraiment décevant. Il n’y a pas de raisons pour la défaite d’aujourd’hui, d’homme à homme, nous sommes une meilleure équipe que l’Ajax et plus expérimentés. Quant vous menez 2-1 avec 7 minutes à jouer, vous n’êtes pas supposés perdre, surtout lors d’un gros derby comme aujourd’hui. »
« Pour leur premier but, un de nos défenseurs à essayer de jouer le hors-jeu. Et pour leur dernier, nous avions deux gars qui auraient dû être à l’arrière, mais qui n’y étaient pas, et deux d’entre nous ont essayé de marquer le même joueur, mais à deux contre quatre, nous ne pouvions pas stopper leur contre. »

Remplaçants : Stekelenburg, Heitinga, Galásek, Anastasiou, De Mul, Boukhari, Emanuelson.

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017