Prochain Match :
24/09/2017 - 14h30
Ajax - Vitesse
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
20/09/2017 - 18h30
SVV Scheveningen - Ajax
1 - 5
Coupe KNVB
Match Suivant   Match Précédent
2 - 3
Heracles Almelo   Ajax

Lieu : Polman Stadium, Almelo
Date : 07/01/2004 - 20h00
Statut : Terminé
Spectateurs : 6 500
Compétition : Amical
Saison : 2017/2018
Arbitre : Braamhaar
Buteurs :
06' 0-1 Ibrahimovic
33' 0-2 Van der Vaart
39' 0-3 Ibrahimovic
42' 2-3 Jansen
55' 2-4 Douglas

Heracles Almelo
Van Loo
Jansen (58' Trustfull)
Reekers
Smit
Wooding (76' Ten Hoeve)
Tamerus
Buikema (69' Gilissen)
Stegeman (58' Roelofsen)
Douglas, (76' Veld)
Rose (86' Van Keulen)
Hoogeveen (69' Höcher)
Ajax
Stekelenburg (46' Boschker)
De Jong
Escudé
Heitinga (62' Galasèk)
Van Damme
Sneijder
O'Brien (46' De Ridder)
Sikora (46' Vermaelen)
Van der Vaart (46' Mitea)
Soetaers (46' De Mul)
Ibrahimovic (53' Krohn-Dehli)
Entraîneur :
Ronald Koeman

Résumé :

C’est fini les vacances ! Depuis lundi, les ajacides sont de retour à l’ArenA après 15 jours de vacances, qui, espérons-le, leur ont fait beaucoup de bien. Ils doivent maintenant se concentrer sur le seul objectif restant : le championnat. Pour cela, ils devront commencer par oublier le triste mois de décembre et rattraper leur match en retard en prenant les 3 points contre Roda JC, et ainsi prendre la tête seul, en essayant de conserver cette place jusqu’à la fin.

Pour bien préparer cette deuxième moitié de saison, l’Ajax a décidé de commencer l’année par un match amical contre le Heracles Almelo, avant d’aller en camp d’entraînement intensif au Portugal où le club disputera deux autres matchs amicaux. Heracles est un club presque aussi vieux que l’Ajax (fondé en 1903), mais les deux clubs n’ont pas eu le même succès. La dernière apparition d’Heracles dans la plus haute division néerlandaise date en effet de 1986. Malgré cela, les joueurs d’Almelo ont su poser quelques problèmes aux joueurs de la capitale il y a quelques années : en 1999, un match amical s’est terminé sur un score nul 2-2, mais ce n’est rien par rapport à ce match de coupe, datant de novembre 1996, où l’autre héros grec a battu 1-0 une équipe ajacide qui comptait alors dans ses rangs des joueurs comme Van der Sar, Overmars, Kluivert ou Ronald de Boer…

Depuis, Heracles a changé de stade, et est maintenant l’un des clubs pilotes de l’UEFA pour tester un terrain avec une pelouse artificielle. C’est d’ailleurs ce qui fait la particularité de ce match puisque l’Ajax 1 n’avait jamais joué un vrai match sur ce type de support, même s’il y en a au centre de formation. En fait, ce match était organisé par Royal Ten Cate, le sponsor du maillot d’Heracles et fournisseur n°1 de terrains artificiels dans le monde. Nous verrons par la suite que les ajacides n’ont pas vraiment apprécié ce nouveau terrain….

Pour cette nouvelle année, l’Ajax doit encore faire face à des blessures : Zdenek Grygera et Hatem Trabelsi sont toujours convalescents, Wesley Sonck s’est légèrement blessé pendant un entraînement, Litmanen est resté à Amsterdam par prévention, et Maxwell est parti avec l’équipe brésilienne olympique. En revanche, Tomas Galásek, mais surtout John O’Brien, font leur retour. L’américain a joué ses 45 premières minutes en Ajax 1 depuis le 19 avril 2003. Il souffrait depuis du talon d’Achille. Comme Koeman voulait tester Julien Escudé au poste de défenseur latéral gauche, O’Brien a joué au milieu : « Je sais qu’il peut bien jouer à cette place » a déclaré l’entraîneur. O’Brien n’a d’ailleurs pas fait mentir Koeman puisqu’il a effectivement fait une très bonne première mi-temps. Il a ensuite été remplacé, comme bon nombre de ses partenaires.


L’Ajax a bien commencé le match, s’offrant le luxe de mener 3-0 à la mi-temps. Zlatan a ouvert le score après seulement 6 minutes. Van der Vaart a ensuite doublé le score suite à une bonne passe en profondeur de Sneijder. Zlatan a ensuite réalisé le doublé à la 39eme minute, offrant ainsi une avance confortable à son équipe.

Et heureusement que l’Ajax avait une bonne avance ! Car la suite ne se passa pas vraiment comme on aurait pu l’espérer. Heracles jouait de manière énergique, et le club trouva deux fois la barre transversale. Le but sur corner de Rudy Jansen à la 42eme minute était bien mérité, surtout que la défense ajacide était totalement hors-sujet sur le coup. L’un des meilleurs joueurs adverses était un ancien ajacide, l’ailier droit Darl Douglas, qui passa plusieurs fois Julien Escudé. Cela dit, le français a aussi fait de bonne chose offensive sur son côté gauche.

C’est Douglas qui a ramené Heracles dans le match peu après la pause, profitant d’une boulette d’Heitinga, dont les partenaires fraîchement rentrés se demandaient encore quelles étaient leurs tâches. Pas moins de quatre joueurs du centre de formation, « Le Futur », sont en effet rentrés. Pour deux d’entre eux, il s’agissait de leur premier match avec l’Ajax 1 : Tom de Mul et Daniel de Ridder. Pour Thomas Vermealen et Michael Krohn Dehli, ce n’était pas une nouveauté. « Ils ont bien joué, mais bien sûr, il ne faut pas faire de conclusions hâtives. Ils sont talentueux et l’absence de joueurs clés leur donne l’opportunité de montrer de quoi ils sont capables, » a déclaré Koeman

La seconde mi-temps fut moins attractive que la première. L’Ajax avait perdu à la fois son vivacité et sa motivation et le rythme fut plus calme. En revanche, Heracles était plus énergétique, mais était pourtant moins dangereux qu’en première mi-temps, ce qui fait que l’Ajax n’a pas eu de mal à conserver sa victoire.

“Nous avons joué relativement bien malgré des conditions inhabituelles pour nous. Nous avons abordé ce match sérieusement. […] Aussi, nous avons terminé l’année dernière sur une note moins positive et c’est toujours plaisant de commencer l’année par une victoire » a déclaré Ronald Koeman. On ne peut pas vraiment tirer de conclusions de ce match, si ce n’est que l’Ajax a encore du temps pour ce préparer et que les joueurs ne seront sûrement pas enthousiasmé si l’ArenA se voit doté du pelouse artificielle. A titre d’exemple, voici quelques impressions des ajacides sur le sujet, rapportées par le journal Het Parool :
Rafael van der Vaart : « Beaucoup trop raide. Et trop dur. Non, si vous voulez mon avis, nous n’avons pas besoin de cette chose. »
Maarten Stekelenburg : « Je pense que c’est totalement inutile. »
Zlatan Ibrahimovic : « On a trop de prise. Vous devez faire attention à ne pas vous tordre la cheville. Non, j’aime la vraie pelouse, pas cette chose en plastique. »
Wesley Sneijder : « Plus de chaussures de foot sales… Nous ne voulons pas ça n’est ce pas ? Quelques coéquipiers ont des brûlures sur leurs jambes. »
Voilà qui a le mérite d’être clair… Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017