Prochain Match :
20/12/2017 - 20h45
FC Twente - Ajax
Coupe KNVB
| Calendrier |
Dernier match :
17/12/2017 - 14h30
AZ - Ajax
1 - 2
| Résumé |
Match Suivant   Match Précédent
1 - 1
Feyenoord   Ajax

Lieu : De Kuip, Rotterdam
Date : 11/04/2004 - 12h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 43 000
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Dick Jol
Buteurs :
68' 0-1 Ibrahimovic
89' 1-1 Kuijt

Feyenoord
Zoetebier
Van den Berg (81' Lazovic)
Mtiliga
Gyan (84' Swerts)
Ono
Ghaly
Smolarek
Lurling (73' Van Persie)
Buffel
Kuijt
Paauwe
Entraîneur :
Bert Van Marwijk
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
38' Pienaar
71' Kuijt
71' Van der Vaart

Ajax
Lobont
De Jong
Heitinga
Escudé
Maxwell
Galasèk
Sneijder (76' Yakubu)
Pienaar
Sikora (65' Mitea)
Van der Vaart
Ibrahimovic (80' Anastasiou)
Entraîneur :
Ronald Koeman

Résumé :

L’Ajax a bien joué cette saison contre ses deux rivaux, en remportant à chaque fois quatre points sur six face au Feyenoord et au PSV. L’Ajax aurait même pu gagner son deuxième match contre Feyenoord, mais incapables de tuer le match, les ajacides ont encaissé un but en toute fin de match sur une erreur individuelle, laissant ainsi deux points s’envoler. Pourtant, dès la première mi-temps, l’Ajax aurait pu infliger une véritable correction aux rotterdamois, mais il aura fallu attendre la seconde mi-temps pour que Zlatan Ibrahimovic puisse marquer et donner l’illusion que l’Ajax allait s’imposer.

Mais ce match nul est plus un mauvais résultat pour Feyenoord que pour l’Ajax. L’équipe de Rotterdam avait en effet besoin d’une victoire pour espérer rester au contact du PSV, qui, un peu plus tard dans l’après-midi, a atomisé Groningen 5-0. Feyenoord a donc 3 points de retard sur Eindhoven, qui en compte encore 10 sur l’Ajax. Cela dit, remporter le « Classique » est toujours une affaire de prestige, quel que soit l’enjeu.

Ronald Koeman pouvait quasiment aligner pour ce match son équipe type. Le seul absent qui aurait pu être titulaire est le tchèque Zdenek Grygera. Mais Nigel de Jong est parfaitement en mesure de le remplacer en tant que défenseur droit. Signalons tout de même les absences d’Hatem Trabelsi, blessé et perturbé par son avenir, John O’Brien, Wesley Sonck et Tom Soetaers. Tomas Galasek avait la mission de rendre le belge Thomas Buffel invisible, ce en quoi il a plutôt réussi. L’Ajax domina toute la première mi-temps, même si les ajacides ne se créèrent leur première occasion qu’au bout de 20 minutes de jeu. Les joueurs étaient bien placés, déterminés, et auraient dû à maintes reprises prendre l’avantage. Rafael van der Vaart notamment, a eu pas moins de trois occasions et a obligé Zoetebier à sortir le meilleur de lui-même, ce qui était certainement trop pour que l’Ajax concrétise sa bonne demi-douzaine d’occasions en première mi-temps, alors que Feyenoord ne s’en ai pas procuré une seule. Les défenseurs ajacides étaient donc tranquilles.

Même si l’Ajax domina un peu moins en seconde mi-temps, les visiteurs ont ouvert le score, après s’être fait une belle frayeur en regardant Thomas Buffel s’avancer tout seul vers Bogdan Lobont et manquer finalement le cadre. Cela a eu le mérite de réveiller l’Ajax, et quelques minutes plus tard, Wesley Sneijder trouva le poteau sur coup franc. Peu après, à la 67eme minute, une action amorcée par Maxwell, puis poursuivie par Mitea (qui venait de remplacer Sikora) et van der Vaart, fut concrétisée par Zlatan Ibrahimovic. Ce n’était certes pas un superbe but, mais c’était largement mérité.

Comme lors des matchs précédents contre Groningen et AZ, l’Ajax a eu l’occasion d’accroître son avantage à plusieurs reprises, mais l’équipe d’Amsterdam n’a pas su concrétiser ses occasions et profiter de l’espace laissé par Feyenoord qui tentait le tout pour le tout. Yakubu remplaça Sneijder et Anastasiou remplaça Ibrahimovic.

Le grec rata d’ailleurs une occasion en or seul face au gardien, alors que Mitea sur son côté gauche avait tout la place pour bien faire, mais c’était comme-ci l’Ajax manquait de volonté pour concrétiser ses efforts. Le danger était donc toujours présent, et quand à la 89eme minute Heitinga défendit avec trop de nonchalance, il se fit piquer la balle par van Persie qui centra pour Kuijt, esseulé puisque la défense ajacide fut prise par surprise, et l’ancien joueur du FC Utrecht n’eut alors aucun mal à inscrire le but salvateur. C’est d’autant plus regrettable pour l’Ajax que ce n’était que la deuxième véritable occasion de Feyenoord et que c’était sur une erreur d’Heitinga, pourtant auteur d’un très bon match. « Je pense qu’Heitinga ne fera plus jamais cette erreur. Ce fut une bonne leçon pour le futur. Il a été punit pour avoir fait le mauvais choix. Il aurait juste dû dégager le ballon au loin. » déclara son entraîneur. « Nous devons nous satisfaire de ce match nul » déclara son adversaire, Bert van Marwijk, qui dirigeait pour la dernière fois son équipe contre l’Ajax puisqu’il sera remplacé par Ruud Gullit la saison prochaine. A Koeman de conclure : « Nous ne devons nous en prendre qu’à nous même de ne pas avoir gagné. »

Reste que mathématiquement, le problème reste inchangé : si l’Ajax gagne ses deux prochains matchs contre le RBC et NEC, l’Ajax sera champion le 25 avril à Nimègue. Et si le PSV perd à NEC samedi prochain (ce qui est possible, vu que le PSV dispute en plus les quarts de finale de l’UEFA contre Newcastle cette semaine), l’Ajax peut être champion à domicile dès dimanche ! Cédric, Mido (Source : Ajax.nl, Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017