Prochain Match :
24/09/2017 - 14h30
Ajax - Vitesse
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
20/09/2017 - 18h30
SVV Scheveningen - Ajax
1 - 5
Coupe KNVB
Match Suivant   Match Précédent
5 - 0
Ajax   Vitesse

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 21/03/2004 - 14h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 49 265
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Jack van Hulten
Buteurs :
16' 1-0 Maxwell
26' 2-0 Sneijder
29' 3-0 Mitea
73' 4-0 Heitinga
80' 5-0 Ibrahimovic

Ajax
Lobont
Grygera
Heitinga
Escudé
Maxwell
Galasèk (75' De Jong)
Sneijder
Van der Vaart
Pienaar (58' Sikora)
Anastasiou (58' Ibrahimovic)
Mitea
Entraîneur :
Ronald Koeman
Vitesse
Van Fessem
Knol
Fränkel
Ilic
Janssen
Hofs (46' Roger)
Zongo
Konterman
Rink
MBamba
Cornelisse
Entraîneur :
Edward Sturing

Résumé :

Le 29eme titre de champion national se rapproche de plus en plus en vite. Le seul rival qui reste, le PSV, semble s’effondrer alors que l’Ajax retrouve la forme. Le club d’Eindhoven a en effet perdu hier soir deux précieux points, en concédant un match nul sur son terrain contre NAC (1-1, but de Stefano Seedorf pour NAC). L’Ajax n’a pas laissé sa chance de creuser l’écart s’envoler, en atomisant le Vitesse et en ayant enfin l’air d’un champion. Cependant, il faut avouer que l’adversaire venu d’Arnhem aura sans doute été l’équipe la plus faible qui a visité l’ArenA à ce stade de la saison.

« Cela aurait pu être 10-0 » selon Wesley Sneijder, et il faut dire qu’il a certainement raison. Même lors d’un « jour sans » total, l’Ajax aurait pu battre cette équipe 1 ou 2-0. Et une superbe équipe de l’Ajax aurait pu battre le Vitesse plus de 10-0. Aujourd’hui, l’Ajax a eu une très bonne première mi-temps, mais ne fut plus concentré pendant environ 25 minutes lors de la seconde, et c’est principalement pour cette raison que le score n’est pas plus important.

L’Ajax a commencé la rencontre avec le duo très discuté formé par Sneijder et Van der Vaart en milieu de terrain, alors que Zdenek Grygera fut préféré à Nigel de Jong pour remplacer Hatem Trabelsi, blessé. Koeman avait indiqué avant le match que ni Zlatan Ibrahimovic ni Steven Pienaar n’étaient prêt pour jouer un match complet, et que seulement l’un d’entre eux serait titulaire. C’est donc sans surprise que Steven Pienaar a pris la place de Wesley Sonck sur l’aide droite, le belge étant blessé à un orteil. Ibrahimovic était donc sur le banc et c’est Yannis Anastasiou qui occupait la position d’avant-centre.

Le grec a joué un rôle important dans le premier but, en permettant à Maxwell de se retrouver face au gardien grâce à une bonne passe en profondeur. Le brésilien n’a alors pas eu de mal à ouvrir le score, et ce après un quart d’heure de jeu, déjà marqué par des grossières erreurs du Vitesse qui révélaient que l’équipe était déjà paralysée dès le début du match. Tout allait déjà de travers pour l’ancienne équipe de Ronald Koeman….

Cela a permis à l’Ajax d’assurer les trois points en moins d’une demi-heure : un boulet de canon de Wesley Sneijder de plus de 25 mètres et un tir légèrement dévié de Nicolae Mitea permirent à l’Ajax de prendre le large rapidement, alors que le Vitesse n’avait toujours pas l’air décidé de joué le match. L’Ajax pouvait donc jouer en roue libre bien avant la mi-temps, et même si le F-Side réclamait une dizaine de buts, il n’y en eut pas d’autres de marqués avant la mi-temps malgré les nombreuses occasions.

Avec les trois points et le championnat quasiment dans la poche, l’équipe a rencontré des soucis pour se concentrer après la mi-temps. Les amstellodamois ont joué au ralentis durant les 25 premières minutes, mais le Vitesse n’a même pas réussi à construire une attaque correcte lors de ce moment ! On comprend donc pourquoi ce club, qui dispose pourtant de l’un des plus gros budget du championnat, lutte pour éviter la relégation…

Le Vitesse arrivait même à concéder plusieurs occasions aux ajacides, dont le niveau de jeu avait pourtant sérieusement baissé. Au bout d’un peu moins d’une heure de jeu, Ibrahimovic et Sikora remplacèrent respectivement Anastasiou et Mitea. Ils auraient pu marquer quasiment immédiatement, mais Zlatan, qui reprenait un tir de van der Vaart mal dégagé, tira trop fort et le ballon passa au dessus de la cage. Et quelques minutes plus tard, van Fessem devait une nouvelle fois faire une parade, sur un tir de Victor Sikora. Cependant, comme l’Ajax recommençait à bien jouer, d’autres buts étaient inévitables. Le premier est venu de Johhny Heitinga, qui marqua de la tête sur un corner de Sneijder. Sept minutes plus tard, Sneijder faisait une nouvelle passe décisive, en profondeur pour Zlatan, transformant dans le même temps les défenseurs passifs d’Arnhem en spectateur. De l’autre côté, Bogdan Lobont devait faire le nécessaire pour éviter de trop se refroidir, mais en réalité, il aurait très bien pu faire une petite sieste sans qu’on s’en aperçoive. Même Paolo Rink, qui s’est tout d’un coup retrouvé en position de marquer à la 85eme minute, n’a pas su faire une frappe suffisamment correcte pour inquiéter le gardien roumain.

L’entraîneur du Vitesse, Edward Sturing, qui fut un défenseur pugnace et agressif lorsqu’il jouait pour le club d’Arnhem, déclara après le match : « La défaite n’est pas la chose la plus décevante pour moi, mais c’est le fait que nous n’avons jamais été capable de faire un vrai match. J’ai honte de mon équipe. » Ronald Koeman, qui fêtait son 41eme anniversaire, n’en disait pas autant de son équipe, et parlait plutôt de cadeau offert par son équipe. « Normalement, le championnat est dans notre poche ». Il peut maintenant aborder sereinement le déplacement difficile à Alkmaar pour affronter AZ, dirigé par une vielle connaissance : Co Adriaanse, qui a précédé Ronald Koeman à l’Ajax. Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017