Prochain Match :
20/12/2017 - 20h45
FC Twente - Ajax
Coupe KNVB
| Calendrier |
Dernier match :
17/12/2017 - 14h30
AZ - Ajax
1 - 2
| Résumé |
Match Suivant   Match Précédent
4 - 2
Ajax   Roda JC Kerkrade

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 14/03/2004 - 14h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 49553
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Wiedemeijer
Buteurs :
26' 1-0 Mitea
36' 2-0 Anastasiou
44' 2-1 Redan
45' 3-1 Anastasiou
46' 3-2 Luijpers
82' 4-2 Pienaar

Ajax
Lobont
Grygera (46' Sneijder)
Heitinga
Escudé
Maxwell
De Jong
Galasèk
Van Der Vaart
Sonck (66' Pienaar)
Anastasiou (66' Ibrahimovic)
Mitea
Entraîneur :
Ronald Koeman
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
34' Van Den Broek
41' Van Dijk

Roda JC Kerkrade
Kujovic
Filipovic
Hoogdalem (46' Sonko)
Luijpers
Senden
Van Den Broek (46' Brouwers)
Van Dessel
Van Dijk
Vicelich
Kone
Redan
Entraîneur :
Wiljan Vloet

Résumé :

Cela faisait un moment que les supporters ajacides n’avaient pu avoir autant le sourire qu’en ce dimanche 14 mars 2004. Dès 12h30, les bars autour de l’Amsterdam ArenA étaient remplit, en raison de la diffusion en direct du match PSV – Feyenoord. Les supporters pouvaient ensuite se rendre à l’ArenA confiants puisque les rivaux de Rotterdam ont donné un coup de main à l’Ajax en dominant 1-0 le second du championnat. Le match contre Roda JC, en sixième position avant la rencontre, a ensuite définitivement redonné le moral aux supporters. Ce match fut en effet l’un des meilleurs depuis de nombreuses semaines. En s’imposant 4-2, l’Ajax dispose maintenant de 9 points d’avance sur le PSV, ce qui « devrait être suffisant » affirme Koeman.

Le match a été précédé d’une minute de silence respectée, en hommage aux victimes des attentats de Madrid. L’Ajax n’a ensuite pas fait un début de match prometteur, en pratiquant un jeu à l’image des derniers matchs. Mais au bout d’un quart d’heure de jeu, l’Ajax a commencé à hausser son niveau de jeu, et cinq minutes plus tard, le club amstellodamois se créa sa première occasion mais malgré la grosse panique de la défense de Roda, le gardien a pu sauver son camp sur une très bonne tête de Van der Vaart. Mais six minutes plus tard, le gardien adverse ne pu rien faire contre la reprise de Mitea, alors que le coup de tête de Sonck sur un centre de Van der Vaart, venait justement d’être repoussé droit sur le jeune roumain par le gardien. C’était le premier but inscrit par un joueur ajacide depuis le 12 février…

Lors des sept minutes suivantes, Mitea tout seul a créé plus d’animation que l’équipe toute entière durant les trois dernières semaines. Il passa à plusieurs reprises la défense adverse, mais ses deux frappes ont été arrêtées respectivement par la barre transversale puis par le gardien. Ces occasions semblaient inspirer l’Ajax et le public pouvait se rendre compte que l’Ajax retrouvait la forme. Cela a été davantage souligné à la 37eme minute où Rafael van der Vaart fit une superbe talonnade, permettant à Yannis Anastasiou de se retrouver seul face à Kujovic. Le grec n’a pas raté son duel face à son ancien coéquipier, et à permis à l’Ajax de mener 2-0.

Durant le restant de la première mi-temps, l’Ajax a montré son meilleur football depuis la trêve, mais a vu les noirs et jaunes revenir dans le match, contre le cours du jeu. Le responsable n’est autre que Bogdan Lobont, qui pour son premier match de l’année, aura été l’auteur d’une médiocre prestation. Après avoir déjà mal-jugé un centre aérien à la 17eme minute, il a récidivé à une minute de la fin de la première mi-temps. Cette fois, Iwan Reddan, recruté pour remplacer Anastasiou, a profité du cadeau et marqua du genou. Mais Anastasiou a répondu en moins de soixante secondes, en déviant légèrement de la tête un coup franc de van der Vaart. 3-1 à la mi-temps, cela faisait un moment que l’Ajax avait fait une première mi-temps si attractive !

Doublé pour Anastasiou



Bien sûr, il faut des équipes pour faire un match attrayant, et il faut dire que Roda fut un adversaire attrayant lors de ce match. Le club du Limbourg a récemment battu le PSV à Eindhoven, et, bien sûr, était bien conscient de la petite forme de l’Ajax ces derniers temps. Les joueurs de Roda avaient l’air conscient de leurs chances et jouaient donc au football : ils n’étaient pas repliés en défense. Mais l’Ajax était malheureusement pour eux en formé, excepté un joueur : Bogdan Lobont. Presque immédiatement après la reprise, il a donné un nouveau coup de main à Roda, en laissant un centre passer entre ses doigts. Le vétéran Marc Luypers a alors saisi l’occasion pour réduire le score : 3-2, 46’.

La seconde mi-temps de l’Ajax fut à peu près similaire à la première : un premier quart d’heure médiocre, un second meilleur, et un dernier de très bon niveau. Mais cette fois-ci, les supporters n’ont pas vraiment fait attention au mauvais démarrage, leur attention étant focalisée sur Steven Pienaar et Zlatan Ibrahimovic. Les deux joueurs s’échauffaient en effet sur le bord du terrain, sous les acclamations du public. Zlatan n’avait pas rejoué depuis le 17 septembre à cause d’une blessure à l’aisne, et Pienaar était absent depuis plus longtemps encore : il a laissé de la glace trop longtemps sur son mollet après le match contre le Celta Vigo du 22 octobre, causant ainsi une blessure musculaire mystérieuse.

Les deux joueurs sont rentrés à la 68eme minute. Le suédois en particulier a joué comme s’il n’avait jamais été blessé. En moins de cinq minutes, il a fait deux belles courses, conclues par des tirs qui ont forcés Kujovic à faire des parades. Il a aussi mis une tête quelques centimètres au-dessus de la barre transversale sur un centre du capitaine van der Vaart. Avec Zlatan et Pienaar, la créativité et le dynamisme semblaient instantanément de retour. Le duo de revenant a même produit un but à huit minute de la fin du temps réglementaire : un centre/tir de Zlatan est converti par Pienaar en glissade, le ballon passant au ras du montant droit.

L’Ajax fut de loin la meilleure équipe, aurait pu marquer facilement plus de quatre buts et fut plus solide en défense que ce que le doublé de Roda laisse penser. Cependant, l’équipe de Kerkrade a bien failli inscrire un but égalisateur immérité, calmant d’un coup l’ArenA. Bogdan Lobont ne fut encore une fois pas très convaincant sur un centre aérien et était au sol quand la tête du défenseur Ger Sendenen, démarqué, passa à côté du but. Ce fut le seul moment véritablement « chaud » pour l’Ajax en seconde mi-temps.

Ce match marque donc le retour d’un Ajax en grande forme, il fut très certainement l’un des plus attrayants de la saison. Deux des supporters du F-Side les plus enthousiastes pour applaudir l’Ajax furent le président du club John Jaake, et le maire d’Amsterdam, Job Cohen, qui visitaient la section, puis plus tard, la Maison des Supporters. L’un des sujets de discussion avec les supporters fut la célébration à venir du 29eme titre de champion national de l’Ajax, qui, selon les termes du maire, se tiendra au seul endroit approprié : la place Leidseplein*, probablement début mai. (* cela fait référence à la fête organisée en 2002 qui n’avait pas eu le droit d’être organisée sur cette place traditionnelle, pour le plus grand mécontentement des supporters) Cédric, Sullivan (Source : www.ajax.nl )

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017