Prochain Match :
24/09/2017 - 14h30
Ajax - Vitesse
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
20/09/2017 - 18h30
SVV Scheveningen - Ajax
1 - 5
Coupe KNVB
Match Suivant   Match Précédent
0 - 1
RKC Waalwijk   Ajax

Lieu : Mandemakers Stadion, Waalwijk
Date : 06/03/2004 - 19h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 7 500
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Ruud Bossen
Buteurs :
39' 0-1 Olfers (csc)

RKC Waalwijk
Sinouh
Greene
Olfers
Teixeira (87' Torma)
Fuchs
Petrovic
Van Diemen
Boutahar
Boulahrouz (62' Hoogendorp)
Oost (75' Bernardo)
Cornelisse
Entraîneur :
Martin Jol
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
46' Grygera

Ajax
Stekelenburg
Grygera
Heitinga
Escudé
Van Damme
Galasek
Van der Vaart
De Jong
Sonck (82' de Ridder)
Anastasiou (72' Culina)
Sikora (55' Mitea)
Entraîneur :
Ronald Koeman

Résumé :

L’Ajax n’a toujours pas retrouvé la grande forme malgré cette victoire. Cependant, cela met fin à une série de deux défaites consécutives, et les trois points acquis sont toujours utiles. En tout cas, l’Ajax ne semble toujours pas capable de marquer un but par ses propres moyens, et c’est bien là le problème…. L’Ajax a donc du se donner à fond pour gagner ce match, à défaut de pouvoir bien jouer, et cela a finalement payé : 1-0.

Pourtant, l’Ajax aurait pu gagné sur un score plus large, car les visiteurs se sont créés de nombreuses occasions, surtout en première mi-temps. Mais seul le malheureux Olfers a réussi a trouvé le chemin du filet : à la quarantième minute, le corner de Rafael Van der Vaart est dévié par Khalid Boulahrouz, ce qui met Sinouh en bien mauvaise position. Steve Olfers, prêté par Feyenoord, en effleurant la balle, a ainsi marqué, mais il faut dire que s’il ne s’était pas chargé de faire le travail lui-même, Victor Sikora, Wesley Sonck et Julien Escudé étaient là pour convertir l’occasion.

C’était le quatrième but contre son camp en faveur de l’Ajax jusqu’à présent. Le dernier but de l’Ajax avant celui de Olfers fut aussi marqué par un malchanceux, Petter Hansson d’Heerenveen, qui avait quand même gagné 4-1. Cela fait donc pour le moment 348 minutes qu’un joueur de l’Ajax n’a pas marqué un but…

L’ouverture du score récompensait en fait la détermination des joueurs ajacides lors de la première mi-temps. L’équipe semblait bien consciente qu’au vu de sa forme actuelle, rien n’allait se faire automatiquement. Le « football ajacide », classe et stylé, ne pouvait être une option réaliste. Les joueurs ont donc compensé cela par un eu agressif et un esprit combatif. L’exemple était donné par Nigel de Jong, mais surtout, fait quasi exceptionnel, par Rafael van der Vaart, qui s’est battu pour chaque ballon.

Le retour de Van der Vaart fut la seule bonne nouvelle de la semaine pour Ronald Koeman lors de la semaine précédent le match. L’entraîneur devait en effet se passer pour cette rencontre de Trabelsi, blessé à l’aisne, de Maxwell et Yakubu, malades, de Sneijder, suspendu, d’Ibrahimovic et Pienaar, qui doivent jouer avec l’Ajax 2 cette semaine, et de Soetaers, O’Brien et Litmanen. Cela a permis à Jason Culina de faire son retour dans la sélection. Jelle van Damme et Zdenek Grygera furent les défenseurs latéraux, tandis que Wesley Sonck avait une nouvelle fois la « chance » de jouer sur l’aile droite (avec une grande liberté d’action tout de même), reléguant Daniël de Ridder sur le banc le jour de son 20eme anniversaire.

Quand on regarde le nombre d’absents, la domination ajacide lors de la première mi-temps fut une bonne surprise. Il y eut plusieurs occasion d’ouvrir le score, mais toute l’attention était porté sur le gardien local, Khalid Sinouh, qui a eu pas mal de problème lors de la première mi-temps, en paniquant notamment quand ses défenseurs lui faisait une passe. Et les supporters de l’Ajax, placés juste derrière eux, se sont empressés de lui mettre encore un peu plus la pression.

Cela dit, Sinouh s’en est bien sortit après le but d’Olfers, lorsque Nigel de Jong s’est retrouvé face à lui. Le joueur ajacide a manqué le cadre de peu, ratant ainsi l’occasion de doubler le score juste quelques minutes après le premier but.

Les joueurs locaux furent timides en première mi-temps, mais sont revenus plus confiants lors de la seconde mi-temps, en sachant que le leader était fragile en ce moment. Mais cela a surtout permis à l’Ajax de bénéficier de plus d’espace : Van der Vaart, Sonck et Mitea ont eu de bonnes occasions de doubler la marque avant que le RKC se créé sa première véritable occasion à la 66eme minute. Un tir puissant et précis de van Diemens a obligé Maarten Stekelenburg à faire une belle parade. Moins d’une minute plus tard, un tir de Rick Hoogendorp, passa juste à côté du montant opposé.

La qualité du jeu ajacide a alors sérieusement baissé, rappelant ainsi le niveau de février. Néanmoins, Mitea a eu une nouvelle chance de doubler le score, mais le roumain a fait l’égoïste en ne passant pas la balle à Sonck, totalement démarqué, et a tiré à côté.

L’Ajax a parfois perdu de son assurance et son calme. Et inévitablement, les offensives du RKC dans les dernières minutes ont parfois semé la panique dans la défense de l’Ajax, et ont fait de belles frayeurs aux supporters du club, notamment sur un corner où le ballon frappé de la tête passa tout près du but. Mais il faut dire qu’une égalisation aurait été immérité, malgré la mauvaise seconde mi-temps de l’Ajax, car les visiteurs se sont créés les meilleurs occasions tout le long du match.

Alors que Serginho Greene, formé à l’Ajax, fut élu « Homme du match » par les supporters locaux, l’un des joueurs de l’Ajax qui mérite une mention est Zdenek Grygera. Sa première saison à l’ArenA est loin d’être facile, mais aujourd’hui, il a montré pourquoi il avait été acheté : il n’est certe pas très rapide, mais n’est jamais distancé grâce à son intelligence tactique. Il est calme, tacle au bon moment, est fort dans les airs et a fait de belle montée et de bonnes passes longues.

Les joueurs de l’Ajax furent visiblement soulagés lors du coup de sifflet final. Il a mis fin a une série de trois matchs à l’extérieur, qui ne s’est pas passée très bien, mais l’Ajax a tout de même réussi à préserver son avance de six points, ce qui reste une avance confortable pour la suite du championnat. Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017