Prochain Match :
22/11/2017 - 18h30
Ajax - Borussia Mönchengladbach
Amical
| Calendrier |
Dernier match :
18/11/2017 - 20h45
NAC Breda - Ajax
0 - 8
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
2 - 1
Excelsior   Ajax

Lieu : Stadion Woudestein, Rotterdam
Date : 23/12/2007 - 12h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 3 500
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Bas Nijhuis
Buteurs :
01' 1-0 Piqué
48' 2-0 Den Ouden
62' 2-1 Maduro

Excelsior
Graafland
Bandjar
Van Nieuwstadt
Van Steensel
Piqué
Altheer
Luycxk
Zijm
Braber
Den Ouden (71' Korf)
Voskamp
Entraîneur :
Ton Lokhoff
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
51' Maduro
69' Van Steensel
86' Suarez

Ajax
Stekelenburg
Colin (46' Van der Heijden)
Heitinga
Vertonghen
Emanuelson
Gabri
Kennedy (61' Luque)
Maduro (83' De Jong)
Rommedahl
Huntelaar (C.)
Suarez
Entraîneur :
Adrie Koster

Résumé :

L’Ajax semble avoir un nouveau don pour gâcher ses fêtes de noël : l’an dernier, le 24 décembre, les amstellodamois avaient déjà réussi à concéder 4 buts en 45 minutes alors qu’ils menaient 2-0 à la mi-temps contre Vitesse (Score final : 4-2). Cette année, le 23 décembre, l’Ajax a probablement fait pire : les lanciers sont allés perdre sur le terrain d’Excelsior, désormais ex-lanterne rouge qui reste cependant la plus mauvaise défense : c’est simple, après ce match, Excelsior a encaissé exactement le même nombre de buts que la meilleure attaque, l’Ajax justement, en a marqué : 42 (avec un match en moins pour l’Ajax cependant). Le plus tragique dans tout ça, et ce qui souligne l’ampleur de l’exploit pour les deux équipes : c’est la première victoire d’Excelsior contre l’Ajax en championnat… Elle met d’ailleurs fin à un an d’invincibilité en championnat à l’extérieur, puisque la dernière défaite remontait donc au match contre Vitesse.

Alors bien sûr, Adrie Koster, l’entraîneur intérimaire ajacide, a bien avancé quelques excuses : Luis Suarez aurait dû obtenir un penalty en seconde mi-temps, l’Ajax a gâché trop d’occasions, mais surtout, le terrain était dur comme du béton, ce qui facilite la défense et fait qu’il est plus difficile d’attaquer.

Le problème, c’est surtout que l’Ajax a été contraint d’attaquer à tout va dès la première minute. La défense amstellodamoise a en effet battu son propre record cette saison en ne restant invincible que pendant 30 petites secondes. Emanuelson perd le ballon au milieu de terrain, et c’est le pauvre Jurgen Colin qui doit faire le dernier rempart dans une situation bien délicate. Sans surprise, le remplaçant de George Ogararu (malade) ne peut rien faire et Mitchell Piqué, un ancien de la maison, fusille Stekelenburg : 1-0, après moins d’une minute de jeu sur un terrain défavorable à l’Ajax : le match est en fait déjà plié…

Pourtant, lors des 90 minutes restantes, l’Ajax a eu la possession du ballon à hauteur de 74%. Il y a eu aussi quelques occasions, bien que moins nombreuses que l’affirme Koster. Ainsi, le gardien Graafland dut dévier en corner des tentatives de Rommedahl (19e) et Kennedy (21e), ainsi qu’un bon coup-franc de Jan Vertonghen (26e). Mais le jeu ajacide était tellement lent, plat et prévisible que la défense d’Excelsior en a paru solide. Bon, celle-ci a tout de même souvent utilisé Klaas Jan Huntelaar pour faire la courte échelle, mais on ne peut pas franchement dire que ce « laxisme arbitral » a affecté le cours du match.

En fait, la meilleure occasion après le but de Piqué fut encore pour Excelsior, mais cette fois, dans les premières minutes de la seconde mi-temps : Stekelenburg était battu lorsque Vertonghen dégagea sur sa ligne une tête de Geert den Ouden. Une minute plus tard, le deuxième but d’Excelsior était au tableau d’affichage : Stekelenburg n’a pas réussi à capter la balle sur une frappe de Piqué, si bien que Den Ouden, tout seul (Emanuelson ?), la récupéra pour la pousser dans le but vide : 2-0, 49e.

Deux minutes plus tard, Hedwiges Maduro allait rajouter sa petite touche personnelle à ce désastre en mettant au sol Voskamp de façon illicite. Le milieu de terrain ajacide, l’un des rares joueurs à avoir un niveau décent en ce moment, a donc reçu un carton jaune qui le privera du match de jeudi prochain contre le FC Twente.

A la mi-temps, Jan-Arie van der Heijden avait remplacé Jurgen Colin, blessé, mais le capitaine de Jong Ajax n’a pas réussi à avoir un impact sur le jeu. Luque a ensuite remplacé Kennedy à la 61e et une minute plus tard, l’Ajax réduisait le score. L’attaquant espagnol n’y est pourtant pour rien : coup-franc de Heitinga mal repoussé par le gardien, et Maduro surgit le premier pour tacler le ballon dans le but : 2-1, 62e.

Il restait donc une demi-heure de jeu pour au moins égaliser, mais ce fut insuffisant. On ne peut même pas dire que l’Ajax a terriblement fait souffrir la défense du club de Rotterdam. Les amstellodamois avaient beau avoir la balle, ils ne savaient pas vraiment quoi en faire et manquaient peut-être de détermination. Luis Suarez aurait dû recevoir un penalty à la 86e minute, mais il eut plutôt la surprise de recevoir un carton jaune. Une mauvaise décision à tout point de vue, mais l’Uruguayen a sous doute été victime de sa réputation…

Adrie Koster : « C’était un penalty à 100%. Rien ne nous a été favorable lors de ce match. On ne peut pas perdre contre Excelsior, surtout quand on essaye de gagner le titre. Mais c’est la réalité. Nous n’avons pas eu l’air bon et nous aurions dû mieux faire face aux circonstances. »

Au stade Woudestein, l’Ajax n’a en fait jamais eu l’air d’une équipe qui avait envie de jouer sur un terrain en mauvais état, à moitié gelé. Avant le match, le directeur technique Martin van Geel avait tenté de persuader l’arbitre de reporter le match. Après le match, Adrie Koster a répété le point de vue de l’Ajax : « Victoire ou défaite, le fait est qu’on ne devrait pas jouer sur un terrain comme ça à la base. » Une excuse un peu faiblarde pour Excelsior, comme le montre l’entraîneur Ton Lokhoff : « Sur un terrain comme ça, l’équipe la plus déterminée gagne généralement. » Le gardien Roland Graafland a pour sa part parlé « d’enfants gâtés » pour décrire les joueurs de l’Ajax... Cédric (Sources : Ajax USA, Ajax.nl)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017