Prochain Match :
01/10/2017 - 14h30
sc Heerenveen - Ajax
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
24/09/2017 - 14h30
Ajax - Vitesse
1 - 2
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
2 - 1
Falkirk FC   Ajax

Lieu : Falkirk Stadium, Falkirk
Date : 28/07/2007 - 15h00
Statut : Terminé
Spectateurs : 3 378
Compétition : Amical - Match de préparation
Saison : 2017/2018
Arbitre : Collum
Buteurs :
65' 1-0 Craig
84' 1-1 Delorge
86' 2-1 Mitchell

Falkirk FC
Olejnik
Barratt (72' Moffat)
Cregg
Moutinho
Ross (79' Aafjes)
Arfield
Barr
Higdon (85' Mitchell)
Milne
Craig
Scobbie
Entraîneur :
John Hughes
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
36' Craig
36' Gabri

Ajax
Gentenaar
Ogararu
Colin
Heitinga
Vermaelen
Gabri (60' Delorge)
Sneijder (85' Van der Wiel)
Emanuelson
Kennedy (46' Goossens)
Huntelaar (69' Donald)
Rommedahl (88' Anita)
Entraîneur :
Henk ten Cate

Résumé :

Après que l’Ajax ait fait match nul mardi contre les Rangers, à Falkirk, l’approche de ce match était la suivante : « si on arrive à tenir un score respectable, c’est bon. » Mais les supporters du club qui a terminé 7e du championnat d’Ecosse la saison passée ont été surpris par les performances de leurs héros locaux, mais aussi par celle de l’Ajax… Un but décisif à la 88e minute du jeune Chris Mitchell a permis au Falkirk FC de s’imposer à la surprise générale contre les amstellodamois. Ce n’était certes qu’un match de pré-saison et le camp d’entraînement en Ecosse de l’Ajax était surtout axé sur le travail physique. Les entraînements ont été durs, et on a pu voir que l’Ajax était fatigué. Mais il s’agit là d’une explication qui n’excuse en rien cette contre-performance.

Pour ce match, seulement 3 378 spectateurs ont fait le déplacement, dont précisément 116 supporters de l’Ajax. Le stade pouvait en accueillir plus du double, mais il faut dire que Chelsea et Barcelone jouaient aussi des matchs amicaux à quelques kilomètres de là. Et ceux qui ont choisi ce match n’ont pu qu’assister à un spectacle assez moyen, aux occasions rares, avec un Ajax handicapé par un manque de puissance de feu et par la combativité d’une équipe très bien inspirée par leur entraîneur John Hughes, grand admirateur du jeu de l’Ajax. Les amstellodamois, qui jouaient avec leurs couleurs habituelles, ont débuté le match en gardant le contrôle de la balle, la passant vers l’avant que lorsqu’il y avait une opportunité d’attaquer. Les joueurs de Falkirk courraient dans le vide.
Mais malgré toute sa possession de balle, l’Ajax n’a créé le danger que sur un coup-franc à la 11e minute. La première frappe de Falkirk a été enregistrée à la 29e, mais passa à côté des buts de Gentenaar. A la 35e minute, la tension augmenta brièvement lorsque l’Homme du Match, Liam Craig, s’expliqua avec le bouillonnant Gabri. Un carton jaune pour les deux joueurs calma les esprits.

La frustration des amstellodamois était déjà visible : Sneijder s’est embrouillé plusieurs fois avec l’arbitre à propos du jeu plus physique de Falkirk qui gênait l’Ajax. L’Ajax se procurait tout de même de plus en plus d’occasion, comme une tête de Thomas Vermaelen sur le gardien. Dennis Rommedahl se démenait quant à lui sur son aile droite, mais c’était souvent pour rien : il finissait souvent par passer en retrait, puisqu’il n’avait pas d’attaquants à qui passer la balle.

Rommedahl s’est tout de même créé une occasion, mais n’a pas trouvé le cadre. De leur côté, les Ecossais en ont fait de même lorsque Graham Barett arriva à se débarrasser de Jurgen Colin, un fait rare tout le long du match.

La seconde mi-temps fut un peu du même acabit, si ce n’est qu’il y eut un peu plus d’action. Le premier vrai arrêt de la seconde mi-temps eut lieu à la 52e minute, suite à une frappe de Heitinga. Dans les tribunes, les supporters de l’Ajax brisèrent le quasi-silence dans le stade en encourageant leurs troupes. Cela poussa les supporters locaux à en faire autant, mais avec plus de succès : à la 65e minute, après une action tout en passe que n’aurait pas reniée l’Ajax, Falkirk ouvrait la marque grâce à Liam Craig : 1-0.

Surpris, l’Ajax augmenta le tempo. Heitinga, Sneijder et Delorge s’activaient un peu plus au milieu. Une minute plus tard, ce dernier aurait d’ailleurs pu égaliser s’il n’avait pas perdu le contrôle de la balle au dernier moment. Sneijder fit une frappe qui passa juste au dessus de la barre et Donald a vu la sienne se faire arrêter par le gardien. L’égalisation n’était qu’une question de temps. Mais il a tout de même fallu attendre la 84e minute pour la voir : Heitinga trouva Rommedahl sur l’aile droite grâce à une longue transversale, le danois remisa instantanément sur Delorge qui put ainsi battre le gardien à bout portant. Un but assez classe, 1-1.

Pendant le match, un supporter local s’est distingué en insultant tellement son entraîneur qu’il a été sorti des tribunes… pour être invité à prendre place sur le banc ! Sa seule suggestion fut de faire rentrer le jeune Chris Mitchell. « Il nous engueulait donc nous avons décidé de le faire descendre pour voir s’il ferait mieux, » a déclaré Hugues qui a obéit à l’énergumène. Et il fut surpris de voir marquer Mitchell seulement 3 minutes après son entrée : sa frappe à l’entrée de la surface fut fatalement déviée par Vermaelen dans le but de Gentenaar. 2-1, 88e : la messe est dite. Euphorie dans les tribunes, sauf pour les quelques supporters de l’Ajax présents et bien embarrassés.

L’entraîneur Henk ten Cate a loué les joueurs de Falkirk après le match, en disant qu’ils avaient plus essayé de jouer au football que les Rangers mardi. « Falkirk est une équipe sympa. Ils ont joué un meilleur football que les Rangers, qui étaient plus défensifs et se reposaient sur les contre-attaques. Falkirk n’est pas une équipe britannique traditionnelle. »

Son homologue écossais, John Hugues, déclara pour sa part : « Ce n’était qu’un match amical mais j’ai été satisfait par notre style de jeu. Nous essayons d’avoir une philosophie néerlandaise et de passer comme l’Ajax. »

Ce fut donc un mauvais match et un mauvais résultat, mais tout n’était pas à jeter. Jurgen Colin s’est montré confiant, fiable, doué des pieds et allait de l’avant à la moindre opportunité. Il a certainement gagné son contrat. Mitchell Donald a également fait bonne impression, avec une bonne conservation du ballon et une mentalité très offensive. Dennis Rommedahl gagne en confiance sur l’aile droite, même s’il n’a pas souvent attaqué son vis-à-vis. Enfin, Laurent Delorge a fait un bon match.

Finalement, c’est la combativité qui a pris le dessus sur le talent de joueurs fatigués. Ils vont maintenant pouvoir se reposer un peu avant de se préparer pour le Tournoi d’Amsterdam, dernier test avant les choses sérieuses. Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017