Prochain Match :
18/11/2017 - 20h45
NAC Breda - Ajax
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
05/11/2017 - 14h30
Ajax - FC Utrecht
1 - 2
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
1 - 4
FC Twente   Ajax

Lieu : Arke Stadion, Enschede
Date : 11/03/2007 - 14h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 13 000
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Frank de Bleeckere
Buteurs :
07' 1-0 N'Kufo
20' 1-1 Huntelaar
29' 1-2 Huntelaar
44' 1-3 Babel
74' 1-4 Huntelaar

FC Twente
Boschker
Wilkshire
Wielaart
Zomer (46' Braafheid)
Heubach (78' Vidarsson)
El Ahmadi
Bakkal (61' Aissati)
Engelaar
Bakircioglu
N’Kufo
Touma
Entraîneur :
Fred Rutten
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
11' Heubach
38' Wilkshire
50' Sneijder
51' Engelaar
52' Wielaart
91' El Ahmadi

Ajax
Stekelenburg
Ogararu
Van der Wiel
Grygera
Emanuelson
Gabri
Heitinga
Sneijder (82' Manucharyan)
Davids
Babel (72' De Mul)
Huntelaar (C.) (88' Maduro)
Entraîneur :
Henk ten Cate

Résumé :

Cet Ajax 2006-2007 aura été particulièrement « capricieux »… La semaine dernière, contre Heerenveen, les ajacides n’ont rien fait, surtout en deuxième mi-temps. Une semaine plus tard ils sont soudain capables d’écraser de manière convaincante le 3eme de l’Eredivisie, le FC Twente, 1-4 dans son propre stade. Un fait remarquable quand on sait que le FC Twente n’avait pas encore perdu en 2007, ni perdu à domicile cette saison (cela fait presqu’un an qu’ils étaient imbattables à domicile), et que le PSV (1-0), AZ (3-0) et Feyenoord (3-0), sont tous repartis du Arke Stadion les mains vides sans avoir marqué le moindre but. L’Ajax a offert ce dimanche l’une de ses meilleures prestations de la saison, digne des déplacements à Feyenoord et à Heerenveen.

Les ajacides ne l’avoueront pas, mais avant le match, ils devaient probablement craindre une défaite, et surtout de perdre la bataille du milieu de terrain. Le FC Twente a en effet un milieu impressionnant cette saison, avec Orlando Engelaar qui en est la grande star. L’entraîneur de l’Ajax Henk ten Cate a décidé d’ajouter un milieu de terrain supplémentaire (John Heitinga) pour former un 4-4-2. Même Wesley Sneijder avait un rôle plus défensif. A l’arrière, en l’absence du capitaine Jaap Stam (blessé), c’est le jeune Gregory van der Wiel (19 ans) qui a assuré l’intérim et qui en a donc profité pour faire ses grands débuts en équipe première.

Van der Wiel, un amstellodamois issu du centre de formation, a fait des débuts remarquables, en étant audacieux et courageux. Il n’a pas hésité à aller de l’avant dans les premières minutes du match et c’est lui qui est responsable de la première frappe de loin de l’Ajax (2e). L’Ajax semblait solide et déterminé dès le début du match, mais cela n’a pas empêché Twente d’ouvrir le score dès la 7e minute. Engelaar, après avoir intercepté la balle en milieu de terrain, a brillamment lancé en profondeur l’ailier droit Kennedy Bakircioglu. Le centre du suédois a ensuite été coupé par l’inévitable Blaise N’Kufo, le buteur africain au passeport suisse de l’équipe locale, qui semble toujours marquer contre l’Ajax à Enschede : c’était son 7e but en 8 matchs contre l’Ajax et son 19e de la saison. Même pas 10 minutes de jouées et déjà 1-0 pour le FC Twente…

L’Ajax allait-il encore s’effondrer ou faire comme contre Heerenveen dimanche dernier ? Pas du tout. Les lanciers sont restés calmes et ont presqu’immédiatement pris le contrôle du match. L’arbitre belge Frank De Bleerckere n’a pas accordé de penalty quand Touma mit au sol George Ogararu dans la surface de réparation après 16 minutes de jeu, mais l’Ajax ne s’énerva pas pour autant. Les amstellodamois restèrent calmes et continuèrent de jouer leur football. Un bon football en l’occurrence, ce qui est bien sûr plaisant mais aussi frustrant dans la mesure où on peut se demander pourquoi cela n’a pas toujours été le cas cette saison…

L’égalisation inévitable des visiteurs fut un fait cinq minutes plus tard. A l’origine Gabri récupère le ballon au milieu, élimine deux joueurs et lance superbement Emanuelson sur l’aile gauche. Le centre du latéral gauche ajacide est involontairement dévié par Wilkshire au second poteau, où se trouve Klaas Jan Huntelaar qui égalise d’une puissante tête croisée en étant démarqué : 1-1, 21e.

L’Ajax contrôlait maintenant complètement le match et le plia avant la pause, devant des supporters locaux qui n’étaient plus habitués à voir cela depuis bien longtemps. Huntelaar, Babel et Gabri ont eu l’occasion de marquer juste après l’égalisation. Ils ont échoué, mais ce n’était qu’une question de temps. A la demi-heure de jeu, l’Ajax obtint un coup-franc à un peu plus de 20 mètres du but. Le gardien Sander Boschker et son mur semblaient s’attendre à une petite déviation pour une grosse frappe de Davids ou une frappe du gauche de Sneijder, mais ils ont été surpris : c’est le capitaine Huntelaar qui tira le coup-franc, quasiment sans élan. Boschker, dépité, n’essaya même pas d’arrêter la frappe bien cadrée : 1-2, 30e.

Twente a eu deux occasions pour égaliser dans les minutes qui suivirent : Stekelenburg est bien intervenu lorsque Bakkal s’est pointé devant lui, et le centre de Barkircioglu était un peu trop fort pour que Zomer puisse le convertir au second poteau. Une égalisation n’aurait de toute façon pas été très méritée. L’Ajax était largement supérieur à Enschede, Twente n’arrivant pas à prendre le dessus sur l’excellent milieu de terrain ajacide : Gabri et Davids furent fantastiques, Heitinga très solide et Sneijder très appliqué. A l’arrière, Ogararu a fait un match splendide, tandis que van der Wiel a donné l’impression qu’il jouait depuis des années en Ajax 1.

A l’avant, les attaquants ont rempli leur mission. Une avance d’un but à la pause aurait pu laisser l’espoir intact pour Twente, mais Babel a réglé ça. Après avoir reçu la balle sur le côté gauche, il a fait un petit numéro devant Wilkshire pour s’approcher du but et a ensuite distillé une superbe frappe enroulée qui est allée se loger avec précision au pied du poteau opposé, hors d’atteinte pour Boschker. 1-3 (45e), grâce à un but typiquement « Babelien ».

Tout au long de la saison, l’Ajax a eu la curieuse habitude de se déconcentrer après la pause. C’est arrivé à plusieurs reprises après une bonne première mi-temps, mais cette fois ci, ce ne fut pas le cas. L’Ajax est resté éveillé et attentif. La défense resta intraitable, l’organisation du milieu de terrain fut quasi-parfaite et devant, il y avait Klaas Jan Huntelaar… C’est lui qui a scellé le score lors d’une contre-attaque, grâce à une superbe longue passe d’Emanuelson parfaitement contrôlée. Huntelaar ne rata pas cette occasion pour marquer son troisième but de la journée et son 15e de la saison. Le score en resta à 1-4 (80e), mais Tom de Mul aurait encore pu corser l’addition sur un face à face en toute fin de match.

Durant la semaine, le journal Algemeen Dagblad publia un article, qualifié de « poubelle » par Ten Cate, qui contenait de remarquables statistiques : jusqu’à aujourd’hui, Huntelaar avait marqué 30 buts pour l’Ajax. Il en a marqué 8 en présence de Wesley Sneijder sur le terrain. Avec Sneijder, Huntelaar avait une moyenne de 0,3 but par match. Sans Sneijder, elle était de 1,22. « KJH » et Sneijder ont joué tous les deux les 14 premiers matchs de la saison. Huntelaar n’a marqué que 4 buts. Quand Sneijder fut suspendu, il en marqua 6 en trois matchs. Lorsque Sneijder rejoua, Huntelaar ne marqua que deux buts. Le titre de l’article, qui était sur la couverture du journal, était la conclusion : « pas d’alchimie ».

FC Twente – Ajax fut donc la réponse d’Huntelaar à cette article : « Je crois que Wesley a joué aujourd’hui, n’est-ce pas ? » a déclaré le triple buteur après le match. « Je suppose que nous avons broyé cette histoire maintenant. »

Henk ten Cate n’a pas raté l’occasion non plus de faire référence à l’article : « Ce fut la réponse de Klaas et Wesley. Ils ont prouvé que cet article était n’importe quoi. » L’entraîneur de l’Ajax fut également satisfait de Gregory van der Wiel : « Il a bien joué pour Jong Ajax ces dernières semaines. Jaap Stam n’était pas là aujourd’hui et j’ai pensé que c’était logique de faire jouer Greg à la place. Son bon match ne m’a pas surpris. »

Quant à Fred Rutten, l’entraîneur du FC Twente : « Les chiffres ne mentent jamais. Nous avons été remis en place par un excellent Ajax. Nous n’avons jamais été dans le match. »

Plutôt dans la journée, AZ et Feyenoord n’ont pas réussi à se départager à Alkmaar (0-0), si bien que l’Ajax a désormais le même nombre de points qu’AZ mais doit se contenter de la troisième place en raison de sa différence de but inférieure. Les amstellodamois se sont également rapprochés du PSV qui a perdu deux points sur le terrain d’Excelsior (0-0) mais aussi, plus important probablement, Alex, à cause d’une blessure qui le privera des terrains pour au moins 6 semaines. L’écart entre le PSV et l’Ajax est maintenant de 8 points, à six journées de la fin. Normalement, il est trop tard… Mais si l’Ajax gagne à Eindhoven la semaine prochaine, pour la première fois depuis 1994, l’Ajax pourrait revenir à 5 points. Le PSV pourrait alors bien avoir une fin de saison un peu stressante, en se déplaçant chez NAC Breda et le FC Utrecht et en accueillant le FC Twente, tout cela avec deux matchs de Ligue des Champions contre Liverpool entre deux. Peut-être que tout n’est pas encore déjà joué... Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017