Prochain Match :
20/08/2017 - 14h30
Ajax - FC Groningen
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
17/08/2017 - 20h45
Ajax - Rosenborg BK
0 - 1
Ligue Europe

Rosales (enfin) à River Plate

Actualité : Vendredi 09 mars 2007 - 12h50

Après un feuilleton qui a duré plus d’un mois, l’Ajax et River Plate ont finalement conclu un accord pour le transfert immédiat de Mauro Rosales vers le club argentin. Le club d’Amsterdam a en effet enfin reçu les garanties bancaires exigées pour finaliser le transfert. Selon divers médias, River Plate aurait déboursé 1,8 millions d’euros pour l’ailier droit de 26 ans, qui avait un contrat jusqu’au 30 juin 2008. Ce transfert met donc un terme au passage de Rosales à l’Ajax. Il sera resté un peu plus de deux ans et demi à l’ArenA.    Mauro Rosales, né à Villa María (Argentine) le 24 février 1981, n’aura brillé à l’Ajax que par intermittence. Il a très bien débuté et fut important à la fin de la saison 2005-2006, particulièrement lors des play-offs. Mais globalement il n’aura pas vraiment répondu aux attentes, qui étaient élevées, peut-être trop d’ailleurs, quand il est arrivé à l’Ajax le 30 août 2004 en provenance des Newell’s Old Boys. L’ailier droit venait d’ailleurs de remporter une semaine plus tôt la Médaille d’Or Olympique à Athènes, où il fut l’un des joueurs les plus en vue. C’est d’ailleurs lui qui fut le passeur décisif pour Carlos Tevez sur le seul but marqué en final. C’était un gros coup pour l’Ajax et la presse néerlandaise n’avait pas manqué de souligner le fait qu’il avait choisi à l’Ajax alors que des clubs italiens et espagnols étaient intéressés. 

Rosales débuta très bien avec l’Ajax, marquant notamment régulièrement lors des premiers mois. Mais il a ensuite semblé souffrir du manque de vacances pendant l’été : son niveau baissa lors de la deuxième partie de la saison 2004-2005, qui fut par ailleurs écourtée en raison d’une blessure à la cheville rendant une opération nécessaire. La saison 2005-2006 ne fut pas sensiblement meilleure. Parfois brillant, l’argentin fut au final plutôt décevant, mais il faut le dire aussi : comme bon nombre de ces coéquipiers et plus globalement l’Ajax. Il retrouva cependant la forme en même temps que l’équipe en toute fin de saison et ouvrit le score lors des deux matchs des play-offs contre Feyenoord en avril 2006.    Rosales ne fut en tout cas pas vraiment le grand ailier droit que l’Ajax espérait, celui qui avait quelque chose de spécial. C’était aussi l’opinion de l’entraîneur ajacide Henk ten Cate, arrivé cet été et qui lui a rapidement préféré Tom de Mul pour être l’ailier droit de l’équipe. La dernière apparition de Rosales sous les couleurs de l’AFC Ajax remonte au « Classique », le 4 février dernier contre Feyenoord contre qui il est rentré en fin de rencontre. C’était son 91e match officiel pour l’Ajax. Il a marqué au total 13 buts pour le club.

C’est à peu près à ce moment là, fin janvier – début février, que River Plate contacta l’Ajax pour tenter d’acquérir l’international argentin (4 sélections). Les deux clubs ont rapidement trouvé un accord sur le montant du transfert, mais River Plate était apparemment incapable de produire les garanties bancaires exigées par l’Ajax. La période hivernale des transferts se termina en Europe et vers le 22 février, alors que l’Ajax était en Allemagne pour affronter le Werder de Brême, le transfert semblait définitivement raté, pour la plus grande déception de Rosales. Les transferts en Argentine restaient cependant encore possibles pour une semaine supplémentaire, et même passé ce délai, l’Association du Football Argentin (AFA) autorisa River Plate à conclure le transfert. Ceci fut fait le lundi 5 mars et l’Ajax officialisa la nouvelle le lendemain.

Mauro Rosales n’est donc plus un joueur de l’Ajax, mais il restera dans la mémoire des supporters, particulièrement ceux du Vak 410 qui avaient visiblement des liens particuliers avec le joueur. Un certain nombre d’entre eux ont même pu lui dire adieu chez lui dimanche dernier après le match. L’argentin était particulièrement apprécié pour son esprit toujours positif, ce que confirme Ten Cate : « Mauro a toujours le sourire. J’admire vraiment sa positivité. »    Enfin, à Rosales de conclure : « Ces dernières années ont été merveilleuses pour moi. C’était la première fois que je venais en Europe et il est évident pour moi que l’Ajax fut le bon choix. Grâce à l’ensemble de l’équipe, aux joueurs individuellement et à toutes les personnes qui travaillent à l’Ajax. Je peux avoir de très bons souvenirs de mes trois années ici. J’ai aussi eu aussi des bas, mais globalement l’Ajax fut une période fantastique. J’ai toujours travaillé dur et je quitte le club avec de bons souvenirs. Je suis fier d’avoir été Ajacied. »

Auteur : Cédric

Source : Ajax USA

<<< Suivant | Précédent >>>

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017