Prochain Match :
22/11/2017 - 18h30
Ajax - Borussia Mönchengladbach
Amical
| Calendrier |
Dernier match :
18/11/2017 - 20h45
NAC Breda - Ajax
0 - 8
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
3 - 1
Ajax   sc Heerenveen

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 31/10/2007 - 20h45
Statut : Terminé
Spectateurs : 18 724
Compétition : Coupe KNVB - Troisième tour
Saison : 2017/2018
Arbitre : Ruud Bossen
Buteurs :
07' 1-0 Heitinga
29' 2-0 Maduro
67' 3-0 Huntelaar
72' 3-1 Bradley

Ajax
Gentenaar
Ogararu
Heitinga
Van der Wiel
Vertonghen
Gabri
Maduro
De Jong (79' Schilder)
Luque (72' Kennedy)
Huntelaar (C.)
Suarez (62' Rommedahl)
Entraîneur :
Adrie Koster
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
74' Bradley

sc Heerenveen
Vandenbussche
Zuiverloon (70' Matusiak)
Bak Nielsen
Breuer
Dingsdag (46' Beerens)
Bradley
Poulsen (46' Sulejmani)
Roorda
Sibon
Pranjic
Alves
Entraîneur :
Gertjan Verbeek

Résumé :

Il est encore trop tôt pour dire si la « crise » est terminée, mais l’Ajax semble de retour sur le bon chemin : les amstellodamois étaient solides et déterminés contre le FC Utrecht, et ce soir, en Coupe des Pays-Bas contre le sc Heerenveen, une nouvelle étape a été franchie. L’Ajax a en effet paru très convaincant par moment contre les frisons. Le football à une touche de balle a fait son retour à l’ArenA, permettant à l’Ajax de s’imposer 3-1 et de se qualifier pour les huitièmes de finale.

Est-ce Adrie Koster qui montre la voie pour sortir du tunnel ? Ce serait prématuré de conclure ça, puisque l’entraîneur intérimaire n’est en fonction que depuis moins de trois semaines, mais il faut noter que dès le premier jour, il a affirmé sa volonté de travailler sur un jeu de passe plus rapide, pour offrir un football à une touche de balle, structuré et en mouvement. Contre Heerenveen, dans un Amsterdam ArenA plus qu’à moitié vide, on a pu entrevoir tout cela : des combinaisons en triangle, des une-deux rapides, etc.

C’était devenu rare ces derniers temps : l’Ajax a débuté la rencontre en étant beaucoup plus agressif que son adversaire et s’est tout de suite créé des occasions, à l’instar de Suarez qui a perdu un face-à-face contre Brian Vandenbussche. Après seulement 7 minutes de jeu, l’Ajax a ouvert le score suite à un coup-franc de Huntelaar mal repoussé par le gardien et récupéré par Heitinga : 1-0.

L’Ajax a continué à attaquer, à un rythme bien plus rapide que ces derniers mois, sans pour autant se créer beaucoup d’occasions franches. Cependant, un second but était dans l’air, et il arriva avant la demi-heure de jeu. Sur un coup-franc côté droit d’Albert Luque, Hedwiges Maduro reprend de la tête pour doubler la mise : 2-0, 28e minute. Pour les statistiques, c’était le dixième but de Maduro en très précisément 100 matchs officiels.

Malgré les absences de Jaap Stam (retraité), Edgar Davids (pas encore prêt pour la compétition), Urby Emanuelson (blessé) et Maarten Stekelenburg (précaution), pour ne citer que les joueurs les plus importants, l’Ajax était donc tout de même capable de jouer un football de qualité. Gabri était ainsi exemplaire au milieu de terrain alors que Huntelaar travaillait dur et redescendait fréquemment au milieu récupérer le ballon pour en faire quelque chose de bien en général. Le jeune Siem de Jong jouait quant à lui comme s’il avait toujours fait partie de l’Ajax 1.

Deux titulaires inhabituels en défense méritent une mention spéciale : le buteur fou de Heerenveen, Afonso Alves, a disparu pendant 90 minutes à cause de Gregory van der Wiel. Sur le côté gauche, Jan Vertonghen a fait mieux qu’Urby Emanuelson cette saison. Le gaucher belge n’est pas vraiment rapide, mais curieusement, les ailiers droits adverses ne l’ont jamais passé, même s’ils sont beaucoup plus rapides que lui.

Juste avant la pause, Albert Luque a quasiment marqué le 3-0, grâce à une fantastique frappe de l’extérieur du pied gauche, finalement déviée en corner par Vandenbussche. Luque est en train d’éclore. Il peut être inconstant, mais est parfois étincelant. Il a eu besoin de temps mais on peut désormais dire qu’il pourrait bien être très bon.

Mi-temps, 2-0, et la victoire quasiment dans la poche. Personne n’avait prévu que ce serait si facile. Difficile de dire cependant si c’est parce que Heerenveen était mauvais, ou si c’est parce que l’Ajax les a rendus mauvais. C’était peut-être un peu des deux finalement.

Néanmoins, au retour des vestiaires, les visiteurs ont montré qu’il pouvait finalement jouer au football. Le premier quart d’heure de la seconde mi-temps est définitivement à mettre sur le compte de Heerenveen. Les joueurs de Gert-Jan Verbeek auraient d’ailleurs pu revenir dans le match, mais Pranjic manqua la cible à la 47e, tandis que la frappe de Roorda un peu plus tard a trouvé le bout des doigts de Gentenaar sur son passage, puis l’extérieur du poteau.

Pendant ces quinze minutes, Heerenveen a vraiment semblé croire en ses chances, mais l’Ajax a rétabli l’ordre autour de l’heure de jeu et a marqué le but du K.O. sur sa première grosse occasion de la seconde période, et celle-ci fut superbe : Maduro lance Rommedahl côté gauche, qui repique au centre avant de centrer pour Huntelaar qui trompe le gardien de l’intérieur du pied droit : 3-0, 67e.

A partir de là, Heerenveen lâcha prise. Le but de Michael Bradley sur une frappe de loin à la 72e minute n’y changea rien. Lors des vingt dernières minutes, il n’y en avait plus que pour l’Ajax. Les amstellodamois auraient pu renvoyer Heerenveen en Frise sur un score bien plus lourd. Cependant, la frappe de Kennedy à la 81e fut stoppée par Vandenbussche, Huntelaar trouva le poteau trois minutes plus tard, le lob de Rommedahl peu après passa au dessus du but et Robbert Schilder fut trop lent lors de la dernière minute du temps réglementaire pour conclure un bon travail sur le flanc droit.

Ce fut donc au final un match de football agréable, remporté par une équipe de l’Ajax étonnement convaincante et qui garde sa réussite de 100% face à Heerenveen en Coupe des Pays-Bas. Gregory van der Wiel fut élu « Homme du Match » grâce à sa performance, qui fera sans doute en sorte qu’Afonso Alves quitte les Pays-Bas avant d’avoir réussi à marquer contre l’Ajax, alors qu’il a eu cinq rencontres pour ça. Tous les autres clubs d’Eredivisie ont encaissé au moins un but du buteur brésilien.

L’Ajax s’est imposé sur un score presqu’aussi lourd que le 26 août dernier en championnat, où l’Ajax avait gagné 4-1. Pourtant, l’équipe, sans parler de l’entraîneur, était bien différente : des 11 joueurs titulaires au mois d’août, seuls 4 (Heitinga, Maduro, Suarez, Huntelaar) étaient alignés dès le début du match ce soir. Adrie Koster était content : « Je suis très satisfait de cette victoire, aussi parce que Heerenveen joue bien ces derniers temps. »

L’Ajax est donc qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe KNVB, et surtout, s’est rapproché du bon chemin. Le tirage au sort du prochain tour aura lieu demain, après Feyenoord – FC Groningen. Cédric (Source : Ajax USA, Ajax.nl)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017