Prochain Match :
18/11/2017 - 20h45
NAC Breda - Ajax
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
05/11/2017 - 14h30
Ajax - FC Utrecht
1 - 2
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
0 - 0
Ajax   NEC

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 20/10/2007 - 19h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 48 123
Compétition : Eredivisie
Saison : 2017/2018
Arbitre : Jack van Hulten

Ajax
Stekelenburg (46' Gentenaar)
Ogararu
Stam (C.) (46' Van der Wiel)
Heitinga
Emanuelson
Maduro
Gabri
Vertonghen
Rommedahl
Huntelaar
Luque (54' Suarez)
Entraîneur :
Adrie Koster
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
12' Heitinga
15' Kivuvu
66' Olsson
92' Suarez

NEC
Babos
Nalbantoglu
Wisgerhof
Olsson
El-Akchaoui
Kivuvu
L. Davids
Vadócz
Prent
Lens (81' Ntibazonkiza)
Worm (62' Hrepka)
Entraîneur :
Mario Been

Résumé :

Bien sûr, Adrie Koster ne peut pas être accusé. Il n’est responsable de l’Ajax 1 que depuis le 8 octobre et durant ses 12 premiers jours à la tête de l’équipe, la grosse majorité de ses joueurs était partie en sélection. En gros, ce soir, tout ce que Koster pouvait faire était de rassembler 11 joueurs et espérer…

Mais l’Ajax, en ce moment, est craintif et fragile. Contre NEC (quatre points et deux buts marqués jusque là), les amstellodamois n’ont jamais eu l’air d’être en mesure de gagner. Ils sont actuellement incapables de faire plus de deux passes correctes d’affilée. Il n’y a pas de fond de jeu, pas de structure, pas d’idées. Iln’ y a seulement qu’à espérer un coup d’éclat de Klaas Jan Huntelaar ou Luis Suarez, mais ce dernier n’était même pas titulaire contre les joueurs de Nimègue. Suarez venait juste de rentrer d’Amérique du Sud et n’était pas en mesure de disputer les 90 minutes de la rencontre, d’où sa place sur le banc.

La véritable première occasion du match, après 13 minutes d’un football prudent, fut aussi la meilleure de tout le match. John Heitinga donna l’occasion à Peter Wisgerhof de tomber dans la surface lors d’un corner. L’arbitre n’hésita pas à siffler un penalty. Rutger Worm s’est chargé de la tentative de transformation, et ce de belle manière : une frappe puissante et précise à ras de terre. Ce fut cependant insuffisant pour battre Maarten Stekelenburg, puisqu’il a alors arrêté son troisième penalty sur trois en championnat.

Ceci n’a pas boosté le moral des troupes pour autant. En fait, la première période de ce match fut une expérience humiliante. L’Ajax avait un peu plus le ballon que NEC, mais ce n’était pas flagrant du tout, au contraire : NEC était plus confiant et solide, mieux organisé et avait de loin les meilleures occasions. Lorenzo Davids, le cousin d’Edgar, a cependant manqué le cadre tandis que Maarten Stekelenburg a remporté un face-à-face.

De son côté, l’Ajax ne s’est quasiment pas créé d’occasions. Le gardien Gabor Babos a facilement sorti un coup-franc de Huntelaar puis a bien réagi sur une belle frappe de Luque. Mais en fait, quasiment tout le danger était créé par NEC. Maarten Stekelenburg avait ainsi beaucoup de travail, ce qui lui a valu une blessure. Durant la pause, il est apparu que l’un des meilleurs joueurs de ce dernier mois, si ce n’est tout simplement le meilleur, s’était cassé un doigt. Dennis Gentenaar l’a donc remplacé, l’occasion pour lui de rejouer contre le club pour lequel il a joué de nombreuses années. Jaap Stam a aussi dû être remplacé. Souffrant d’une douleur dans la poitrine et se sentant malade, le capitaine a été remplacé par le jeune Gregory van der Wiel.

Dennis Gentenaar n’a pas eu grand-chose à faire en seconde mi-temps, car l’Ajax a plus ou moins restoré l’ordre. En gros, les amstellodamois dominaient, avaient énormément de possession et se créaient les meilleures occasions, surtout à partir du moment où Adrie Koster joua sa dernière carte : le remplacement de Rommedahl par Suarez.

La meilleure occasion du match pour l’Ajax fut gâchée par Huntelaar à la 62e minute. Après un bon travail sur le flanc gauche, Luque (l’un des meilleurs joueurs de champ du côté Ajax) offrit une occasion inratable. Mais le buteur ajacide a pourtant réussi la performance de tirer à côté. Suarez a de son côté tenté une ou deux frappes, un tir de Luque a été arrêté, et l’ArenA a cru l’espace d’une seconde que le but salvateur était inscrit à la 88e minute. Babos venait de repousser une tête de Luque et Huntelaar avait surgit pour pousser le ballon au fond. Seulement, il était hors-jeu au moment où Luque a fait sa tête et le but n’a donc pas été accordé.

Peut-être était-ce le décalage horaire, mais toujours est t’il que Luis Suarez fut incapable de se contrôler dans les arrêts de jeu : après avoir énervé toute l’équipe de NEC avec un de ses plongeons typiques dans la surface, l’Uruguayen fut très chanceux de ne pas être expulsé après une vilaine faute sur Lorenzo Davids. Cela montrait en tout cas la frustration et l’impuissance de l’Ajax, qui perdait ainsi deux points à domicile contre le seizième de l’Eredivisie…

« A présent, certains de nos joueurs n’ont pas le courage de jouer et de demander la balle. Pour gagner, il faut vouloir avoir le ballon. La qualité est là, mais actuellement, ça ne fonctionne tout simplement pas, » dut conclure Adrie Koster après son premier match.

Quant aux supporters de l’Ajax, ils ont continué à scander des insultes (par exemple, « Jaakke va te faire foutre », etc.) et ont essayé de sonner la révolte en voulant forcer l’entrée principal de l’ArenA après le match. Une attitude pas maline qui n’arrange pas la situation puisqu’il y a eu quelques dégâts matériels et sept arrestations. La « crise » continue... Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017