Prochain Match :
22/11/2017 - 18h30
Ajax - Borussia Mönchengladbach
Amical
| Calendrier |
Dernier match :
18/11/2017 - 20h45
NAC Breda - Ajax
0 - 8
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
-
Go Ahead Eagles   Ajax

Lieu : De Adelaarshorst, Deventer
Date : 21/07/2007 - 14h30
Statut : Arrêté
Spectateurs : 6 400
Compétition : Amical - Match de préparation
Saison : 2017/2018
Arbitre : Dick Jol
Buteurs :
25' 0-1 Huntelaar

Go Ahead Eagles
Moeliker
Göbel
Maruanaya
Parnela
Vosselman
Oosthout
Van Dijk
Schotman
Smeekes
Ars
Ahahaoui
Entraîneur :
Mike Snoei
Ajax
Stekelenburg
Colin
Stam (C.)
Heitinga
Vermaelen
Gabri
Sneijder
Emanuelson
Kennedy
Huntelaar
Davids
Entraîneur :
Henk ten Cate

Résumé :

Ceci aurait dû être un résumé de match, mais cela racontera plutôt comment les choses ont vraiment mal tournées cet après-midi, dans le centre et dans le stade De Adelaarshorst (« Nid d’Aigle ») où des hooligans se sont battus derrière l’un des buts et les supporters locaux ont continuellement insulté les amstellodamois. Les joueurs se sont tellement sentis en insécurités qu’ils n’ont pas voulu continuer. L’arbitre Dick Jol a pris la seule décision qu’il pouvait prendre : arrêter le match au bout d’à peine une demi-heure de jeu seulement.

Pour ce qui est du football : l’Ajax menait 0-1 à ce moment là grâce à un but de Klaas Jan Huntelaar à la 25e minute. Edgar Davids venait juste de sortir à cause d’une blessure, et pas des moindres : c’était en fait une fracture du tibia gauche. Les nouvelles recrues de l’Ajax, Ismael Urzaiz et Dennis Rommedahl, n’étaient ni sur le terrain, ni sur le banc.

Cela pu être une excellente après-midi. Marc Overmars, formé ici, était présent, et c’était la première fois depuis bien des années que Henk ten Cate retrouvait le club où il a joué tant d’années. L’entraîneur de l’Ajax « sponsorise » toujours le club, il les a aidé à se sauver de la faillite et il est en quelque sorte un ambassadeur de Go Ahead Eagles. Il avait dû être impatient de jouer ce match amical contre les rouges et jaunes de Deventer, mais malheureusement, certains « supporters » ont une drôle d’interprétation du mot amical…

Cela a commencé à mal tourner en début d’après-midi, lorsque il y a eu des bagarres dans le centre de Deventer. Selon la police, 200 hooligans « de l’Ajax » et 100 de leurs homologues de Go Ahead Eagles étaient impliqués. Ce n’était pas un bon signe pour le match, puisque les supporters n’étaient pas du tout séparés dans le stade, tout le monde était mélangé.

L’atmosphère dans le stade plein (6 400 personnes) était pour le moins peu amicale dès le début du match et les premières bagarres derrière l’un des buts ont rapidement débutées. Le torrent d’injures, parfois antisémites, des supporters locaux ne semblait jamais s’arrêter et les joueurs ont commencé à craindre pour leur sécurité, surtout qu’il n’y avait pas de barrières pour empêcher les supporters d’envahir le terrain. Pendant ce temps, les échauffourées continuaient dans le centre de Deventer. Les personnes impliquées étaient pour la plupart des hooligans sans billet pour le match. Leur présence en ville rendait ainsi impossible l’envoi de renfort policier dans le stade…

Seulement quelques minutes après le but de Huntelaar, l’arbitre Dick Jol a interrompu le match pour ce qui devait être seulement une pause pour calmer les esprits. Mais les joueurs, qui se sentaient menacés et étaient passablement ennuyés par les insultes permanentes, n’ont pas eu envie de revenir sur le terrain. L’arbitre a compris cela et donc décidé d’arrêter définitivement le match. Plus de 6 000 innocents et quelques dizaines de nuisibles pouvaient donc rentrer chez eux. La Porte Ouverte de Go Ahead Eagles, qui devait débuter après le match, a été aussi annulé. Bref, une bien triste journée pour les deux clubs.

Henk ten Cate était évidemment très déçu : « Peut-être que c’est une bonne chose que les joueurs aient dessiné la limite pour une fois. Comment voulez-vous jouer au football dans de telles circonstances ? »

Ce match supposé amical contre cette équipe de seconde division, le premier de la saison contre un club professionnel, marquait la fin du camp d’entraînement à De Lutte. Ce fut une bonne semaine jusque là : l’équipe s’est bien entraînée et a joué de mieux en mieux en match, deux joueurs ont été recrutés et Wesley Sneijder a annoncé qu’il restait. Mais cela s’est mal terminé, surtout quand les médecins ont annoncé qu’Edgar Davids souffrait d’une fracture et serait indisponible pour au moins trois mois.

L’Ajax a donc quitté Deventer sous escorte policière pour rentrer à Amsterdam, déçu et énervé. Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017