Prochain Match :
24/09/2017 - 14h30
Ajax - Vitesse
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
20/09/2017 - 18h30
SVV Scheveningen - Ajax
1 - 5
Coupe KNVB
Match Suivant   Match Précédent
0 - 3
Zulte Waregem   Ajax

Lieu : Stade Jules Otten, Gand (Gent)
Date : 13/12/2006 - 20h45
Statut : Terminé
Spectateurs : 12 500
Compétition : Ligue Europe - Phase de groupe
Saison : 2017/2018
Arbitre : Edo Trivkovic
Buteurs :
04' 0-1 Huntelaar
57' 0-2 Huntelaar
83' 0-3 Heitinga

Zulte Waregem
Merlier
Minne
Leleu (81' Buysse)
Reina
D'Haene
Dindeleux
Van Nieuwenhuyze
Verschuère (81' Gonzales-Vigil)
Meert (62' Vandermarliere)
Matthys
Roussel
Entraîneur :
Franky Dury
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
26' Van Nieuwenhuyse
29' Ogararu
48' Vermaelen
53' Reina
64' Van Nieuwenhuyse
69' Roussel
73' Huntelaar

Cartons Rouges Cartons rouges :
64' Van Nieuwenhuyse
Ajax
Stekelenburg
Ogararu
Stam (C.)
Grygera
Emanuelson
Gabri
Heitinga
Sneijder (46' Vermaelen)
Babel
Huntelaar (74' De Mul)
Perez
Entraîneur :
Henk ten Cate

Résumé :

Le soir avant de jouer contre l’Ajax lors du dernier match du second tour de la Coupe de l’UEFA, l’attaquant de Zulte Waregem Tim Matthys assistait à l’entraînement de l’Ajax. Matthys est un fan de Klaas-Jan Huntelaar et il voulait être pris en photo avec lui… Cette anecdote souligne la différence de statut entre les deux clubs qui s’affrontent aujourd’hui : jouer la Coupe de l’UEFA est une déception pour l’Ajax, mais c’est un exploit pour le SV Zulte Waregem, le surprenant vainqueur de la Coupe de Belgique 2006. Ce club a un budget de 4 millions d’euros par an et a appelé sa rencontre avec l’Ajax le « Match du Siècle ». Une partie des joueurs sont encore semi-professionnels et ont un travail à côté du football. Le stade de l’Essevee, le Regenboog Stadion de Waregem, n’est pas aux normes de l’UEFA si bien que le SVZW doit jouer ses matchs européens à domicile au stade Jules Otten de Gand.

Le match en lui-même n’avait pas une grande importance : Zulte Waregem était déjà qualifié pour le prochain tour, tandis que l’Ajax pouvait perdre 4-0. Le score final de 0-3 a montré qu’il y avait une assez grosse différence de qualité entre Zulte Waregem et l’Ajax, ce dont les belges n’ont pas à avoir honte. Les deux équipes se sont donc qualifiées pour les seizièmes de finale, l’Ajax en tant que deuxième du groupe F, Zulte Waregem en tant que troisième.

« Est-ce qu’il y a une chance que l’Ajax sous-estime Zulte Waregem ? » demanda un journaliste belge à Henk ten Cate avant le match. La réponse de l’entraîneur de l’Ajax fut claire : « Zulte Waregem est le deuxième du groupe. Nous sommes troisièmes. Je suppose que j’ai répondu à votre question. »
Zulte Waregem avait effectivement deux points de plus que l’Ajax, en engrangeant 6 points lors de leurs deux premiers matchs de groupe (Sparta Prague et Austria Vienne).

Mais il pouvait y avoir un intérêt à rester troisième : les deuxièmes de la phase de groupe de la Coupe de l’UEFA rencontreront en effet un club éliminé de la Ligue des Champions, tandis que les troisièmes rencontreront un vainqueur de groupe. Les clubs reversés de la Ligue des Champions ne sont pas seulement jugés plus forts, ils viennent aussi majoritairement de pays distants au climat hivernal rude : il y a 50% de chance de faire un déplacement en Russie, Roumanie ou Ukraine. Mais pour Ten Cate, pas question de lever le pied pour se qualifier en terminant troisième : « Nous sommes l’Ajax et nous voulons gagner tous les matchs. Nous sommes ici pour gagner. C’est notre obligation morale. »

L’entraîneur de l’Ajax a opté pour un 4-4-2 très offensif, avec Sneijder et Perez (tous deux suspendus au niveau national) au milieu et Huntelaar et Babel en attaque. Les joueurs jouaient avec un brassard blanc, en hommage à Cor van der Hart, ancien joueur et ancien membre du staff de l’Ajax, qui est décédé à 78 ans le jour du match. Les amstellodamois ont bien débuté la rencontre, en ouvrant le score en moins de cinq minutes : Huntelaar passe à Perez qui essaie de trouver Babel devant le but, mais un défenseur belge repousse avec malchance le ballon sur Huntelaar alors démarqué, et celui-ci n’a pas manqué l’occasion : 0-1 (4’).

L’Ajax a bien joué pendant le premier quart d’heure. Une belle attaque au centre se termina par une bonne frappe de Sneijder, bien repoussée hors du but par Merlier, qui sauva également la reprise de Babel. Mais l’équipe locale refusa de laisser tomber et haussa de régime. Ils n’ont jamais été vraiment dangereux (pas de frappe cadrée, pas de sauvetage de Stekelenburg), mais il y a eu moment plutôt louche à la 25e minute. Tim Matthys prit la balle dans les pieds d’Emanuelson dans la surface, le défenseur de l’Ajax tenta de se rattraper et toucha Matthys, qui n’hésita pas à s’écrouler au sol. Penalty ou pas ? Beaucoup d’arbitres l’auraient sifflé, mais pas M Trivkovic.

La plus belle occasion de la première mi-temps fut néanmoins à l’actif de l’Ajax, lorsqu’à quelques minutes de la pause, Huntelaar tenta un magnifique lob en étant excentré sur la droite, mais la balle s’écrasa sur la barre transversale alors que le gardien était battu. Un moment de génie dans une première mi-temps globalement dominée par le club belge, qui n’a néanmoins pas fait très peur à l’Ajax.

Zulte Waregem était énergique en première mi-temps, mais l’équipe locale n’a pas réussi à tenir le même rythme lors de la deuxième, si bien qu’elle fut une promenade de santé pour l’Ajax. Les amstellodamois en profitèrent pour marquer deux jolis buts. A la 57e minute, un très beau une-deux, en contre-attaque, amena Perez et Huntelaar devant le gardien. Le danois fut altruiste et passa la balle à Huntelaar au dernier moment. Le buteur néerlandais marqua une nouvelle fois à bout portant, 0-2 : KJH retrouve la forme ! Le plus beau but fut pourtant celui de Johnny Heitinga, à la 83e : une splendide frappe lointaine en pleine lucarne : 0-3.

A ce moment là, les locaux étaient déjà réduits à 10 : Ludwin van Nieuwenhuyze reçut son premier carton jaune après avoir protesté auprès de l’arbitre lorsque celui-ci ne siffla pas penalty, et il en reçut un deuxième lorsqu’il tacle violemment son compatriote Vermaelen. Le défenseur ajacide, qui remplaça Sneijder (blessé) à la mi-temps, fut curieusement sifflé jusqu’à la fin du match après avoir été victime de la faute.

« Nous avons un petit peu perdu notre concentration, » commenta Ten Cate après le match. « Je reconnais que nous aurions pu, et peut-être dû, marquer plus de buts. Nous ne l’avons pas fait, mais je veux quand même féliciter mes joueurs pour avoir gagné ce match. Nous voulions absolument gagner et je suis content qu’ils l’aient fait. »

L’Ajax est qualifié pour les seizièmes de finale et le club participera donc au tirage au sort prévu vendredi à 13h00 à Nyon (Suisse) au siège de l’UEFA. L’Ajax découvrira alors son adversaire, un des clubs reversés de la Ligue des Champions en Coupe de l’UEFA. Ils sont déjà connus : Werder de Brême, Spartak Moscou, Bordeaux, Shakhtar Donetsk, Steaua Bucarest, Benfica, CSKA Moscou et AEK Athènes. Cédric (Source : Ajax USA)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017