Prochain Match :
26/11/2017 - 12h30
Ajax - Roda JC Kerkrade
Eredivisie
| Calendrier |
Dernier match :
21/11/2017 - 18h30
Ajax - Borussia Mönchengladbach
2 - 1
Amical

Suite des incidents de La Haye : les sanctions

Actualité : Jeudi 16 février 2006 - 18h14

L’Ajax et les maires de La Haye (Wim Deetman) et d’Amsterdam (Job Cohen) ont annoncé des mesures drastiques suite aux incidents de vendredi dernier où des hooligans amstellodamois se sont attaqués à la maison des supporters d’ADO à la Haye. Les coupables risquent une interdiction de stade de 10 ans, ADO Den Haag – Ajax se jouera sans supporters de l’Ajax pendant au moins 3 ans. Par ailleurs, la maison des supporters de l’Ajax sera fermée jusqu’à nouvel ordre puisque de la drogue et des armes y ont été retrouvés le lendemain des incidents.

C’est justement ce jour là que le maire de La Haye avait décidé de bannir les supporters ajacides du match de dimanche contre ADO, tout en annonçant que cette interdiction pourrait être prolongée pour les cinq années à venir. Et mercredi, la sanction a belle et bien été prolongée. Cependant, les deux dernières années sont conditionnelles, puis que M. Deetman se dit prêt à réévaluer la situation au bout de trois années.

La décision du maire de La Haye a été critiquée, entre autre, par Daniël Dekker, président du Fanclub Officiel de l’Ajax (SVA). Comme les hooligans se sont attaqués à ADO vendredi soir, soit deux jours avant le match, il estime que ces personnes n’ont rien à voir avec les supporters qui allaient faire le déplacement pour aller voir le match le dimanche après-midi. « Les mauvaises personnes sont punies ici, » a déclaré Dekker au journal Het Parool.

Le SVA était l’une des organisations qui a proposé un lot de mesures contre les hooligans, en co-opération avec l’Ajax, la Fondation de la Maison des Supporters et le Fanclub Indépendant de l’Ajax (OFA). Ces mesures comprennent :
  • Une interdiction de stade de 10 ans pour tous les matchs de l’Ajax
  • L’interdiction d’entrer dans la maison des supporters de l’Ajax et au centre de formation De Toekomst
  • L’expulsion immédiate du club de supporters de l’Ajax
  • Un règlement plus strict pour la maison des supporters

L’Ajax venait à peine d’annoncer ces mesures que la dernière d’entre elles était déjà rendue caduque pour un moment. Le maire d’Amsterdam a en effet annoncé la fermeture immédiate de la maison des supporters de l’Ajax, pas en raison des incidents du vendredi soir, mais parce que la police y avait saisi samedi matin une quantité considérable de drogues dures (cocaïne et speed entre autre) et un nombre important d’armes. La police était venue à la maison des supporters pour surveiller quelques 150 supporters de l’Ajax, soupçonnés de se préparer pour un violent affrontement contre leurs ennemis de La Haye.

 « Inacepptable. C’est une honte, » commenta Job Cohen dans le journal Het Parool. « Nous allons fermer la maison des supporters jusqu’à ce que l’Ajax nous garantisse que cela ne se reproduira plus. C’est notre politique jusqu’à maintenant pour les bars, les discothèques et les clubs où des drogues et des armes sont trouvées et nous ne pouvons pas faire d’exceptions pour la maison des supporters de l’Ajax. » Le maire d’Amsterdam a également ajouté qu’il allait discuter dès que possible avec la direction de l’Ajax des conditions sous lesquelles le bâtiment pourra rouvrir.

Ce n’est pas la première fois que le maire d’Amsterdam est contraint de fermer la maison des supporters. En février 2003, elle a été temporairement fermée après des affrontements entre les supporters de l’Ajax et ceux de Feyenoord. En octobre de la même année, elle a été refermée suite à des violences entre les supporters de l’Ajax et du FC Bruges. A chaque fois, la police affirmait que la maison des supporters était le camp de base des hooligans ajacides.

La décision de Job Cohen a été critiquée à la fois par Daniël Dekker (SVA) et par John Jaakke, le président de l’Ajax. Ce dernier a déclaré à Het Parool : « Si vous fermez ce bâtiment, ces personnes vont aller se rencontrer dans un autre pub ou bar. S’ils ne sont pas les bienvenus ici, ils iront simplement voir ailleurs. Fermer la maison des supporters ne résoudra pas le problème. »

Après avoir annoncé leur lot de mesure, le directeur général de l’Ajax, Maarten Fontein, a déclaré au nom du club : « Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour prévenir ce genre de violences inacceptables. Et nous trouverons les coupables. Ces personnes ne sont pas des supporters de l’Ajax et cette violence n’a rien à faire dans notre club ou dans notre stade. Nous imposerons une interdiction de stade de 10 ans. C’est deux fois plus long que pour la plus grave offense de ce type. De plus, l’Ajax reste un fervent défenseur d’une interdiction de stade, avec obligation de se faire pointer, imposée par le gouvernement. Nous pensons que la loi sur le football doit être introduite au plus vite. »

Actuellement, il n’y a pas encore cette loi au Pays-Bas. Elle pourrait permettre d’aider la police et la justice à arrêter et poursuivre les hooligans, comme il en existe déjà une en Angleterre. Les clubs d’Eredivisie et la KNVB attendent une telle loi avec impatience. Pour le moment, l’Ajax espère recevoir les noms des hooligans arrêtés à la Haye cette semaine. Tout ce que l’Ajax peut faire est de les bannir de ses matchs. « Mais nous présumons que ces individus seront également poursuivis, » a déclaré Maarten Fontein.

Auteur : Cédric

Source : Ajax USA

<<< Suivant | Précédent >>>

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2017