Dernier match :
07/03/2020 - 19h45
sc Heerenveen - Ajax
1 - 3
| Résumé |
Match Suivant   Match Précédent
2 - 1
Ajax   Getafe CF

Lieu : Johan Cruijff ArenA
Date : 27/02/2020 - 21h00
Statut : Terminé
Compétition : Ligue Europe - Seizièmes de finale - retour
Saison : 2019/2020
Arbitre : Anastasios Sidiropoulos
Buteurs :
05' 0-1 Mata
10' 1-1 Danilo
63' 2-1 Eiting

Ajax
Onana
Dest
Schuurs
Martínez
Blind
Gravenberch (75' Huntelaar)
Van de Beek
Eiting
Danilo (46' Promes)
Tadić (C.)
Babel
Entraîneur :
Erik ten Hag
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
11' Soria
11' Danilo
28' Arambarri
41' Nyom
45' Mata
66' Blind
76' Martínez
93' Eiting
98' Huntelaar

Getafe CF
Soria
Suárez
Dakonam
Etxeita
Olivera
Nyom
Arambarri
Maksimović
Cucurella (94' Kenedy)
Mata (91' Timor)
Deyverson (70' Molina)
Entraîneur :
José Bordalás

Résumé :

Après le fiasco du match aller, l'Ajax avait une mission fort compliquée pour ce match retour : corriger à domicile le 2-0 de l'aller. Ca n'aurait pas forcément été évident avec une équipe au complet, mais depuis maintenant le mois de novembre, il faut sans cesse faire avec les blessures, voir les suspensions.
Ainsi, Ziyech a de nouveau dû déclarer forfait, comme dimanche contre Heracles, tandis que Neres, Veltman, Mazraoui et Labyad étaient bien sûr absent aussi. Et suite à son carton jaune de jeudi dernier, Tagliafico était suspendu. Seule bonne nouvelle, Promes était de retour après sa blessure, mais pas en tant que titulaire directement.
Ten Hag a donc encore dû bricoler, en mettant Blind arrière gauche, en redescendant Martínez, et en titularisant pour la première fois Danilo, sur l'aile droite, de quoi faire de la place à un milieu assez inexpérimenté avec Eiting et Gravenberch derrière Van de Beek. Par rapport à la mission déjà compliquée d'éliminer le Real Madrid l'an dernier à la même époque, il ne subistait donc ce soir que 4 joueurs titulaires de ce match: Onana, Blind, Van de Beek et Tadić.

Pour autant, Getafe n'est pas exactement le Real Madrid, et on aurait pu espérer que le suspense dure un peu plus de 5 minutes ce soir : Getafe, pourtant pas venu jouer au football, n'a en effet pas eu besoin d'autant de temps pour ouvrir le score : sur une touche, Martínez se fait avoir un peu comme Blind contre Heracles et voilà l'Ajax qui ne doit plus marquer 3 buts, mais 4 buts !

Malgré ce coup dur dès le début, l'Ajax a finalement assez vite réagi : sur un débordement de Van de Beek, Danilo peut facilement reprendre au second poteau pour marquer son premier but en Ajax 1. Mais hormis cela, face à des experts en antijeu qui n'ont pas perdu de temps pour en perdre un maximum, l'Ajax n'a pas montré grand chose, entre approximations et manque de créativité. Plus embarassant : la seule autre fois où Getafe a attaqué en première mi-temps, ça s'est soldé par une transversale sur corner puis sur un poteau... Malgré tout, ce fut quand même un peu meilleur qu'à l'aller, mais bien sûr largement insuffisant, et on a pu voir que l'Ajax n'avait pas appris à resister aux provocations des joueurs espagnols, quand elles ne venaient pas du banc (les 2 entraîneurs ont ainsi écopés d'un jaune, en plus des 4 cartons pour Getafe en première mi-temps).

A la mi-temps Ten Hag a fait rentrer Promes à la place de Danilo, et a repositionné Blind en défense centrale pour mettre Martínez sur le côté gauche.  Ca n'a pas fondamentalement changé les choses, mais à l'heure de jeu, Eiting a tout de même redonné un peu d'espoir en marquant sur un coup-franc dévié juste ce qu'il faut par Oliver. Mais c'était en fait le clou du spectacle ajacide car l'Ajax n'a jamais été prêt de marquer un 3e but et c'est même Getafe qui a eu la meilleure occasion, en trouvant à nouveau le poteau.

Le dernier quart d'heure, avec Huntelaar à la place de Gravenberch, aura été atroce, complètement haché et très pauvre footballistiquement, de même que les 6 minutes d'arrêts de jeu qui en auront duré 8, mais en vain. Et c'est donc ainsi que le demi-finale de la Ligue des Champions de l'an passé n'atteint même pas les huitièmes de finale de Ligue Europa. Entre des joueurs expérimentés fantomatiques (Tadić et Babel notamment), des recrues / remplaçants pas à la hauteur (Martínez à l'aller comme au retour, Schuurs à l'aller, sans parler d'Alvarez et Marin qui sont restés sur le banc encore une fois) et des joueurs formés au club qui n'ont rien montré d'extraordinaire sur ces 2 matchs (à part une capacité à rentrer facilement dans le jeu de Getafe, comme Van de Beek qu'Onana a dû calmer plusieurs fois), l'Ajax, qui rêvait un temps de finale, n'aura pas fait long feu en C3. Qui aurait cru que cette campagne européenne se termine aussi tristement quand l'Ajax menait encore 4-1 à l'heure de jeu sur la pelouse de Chelsea ?

Reste donc pour l'Ajax deux titres à gagner au niveau domestique, comme l'an dernier. Et il va vite falloir se remettre de cette déception : l'Ajax accueille AZ (qui n'a pas fait mieux ce soir, éliminé par le Linz ASK) dès dimanche avec seulement 3 points d'avance, et jouera la demi-finale de la Coupe des Pays-Bas chez le FC Utrecht dans moins d'une semaine...

 

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2020