Prochain Match :
08/08/2020 - 18h45
Ajax - RKC Waalwijk
Amical
| Calendrier |
Dernier match :
07/03/2020 - 19h45
sc Heerenveen - Ajax
1 - 3
| Résumé |
Match Suivant   Match Précédent
1 - 0
Heracles Almelo   Ajax

Lieu : Polman Stadion, Almelo
Date : 23/02/2020 - 16h45
Statut : Terminé
Spectateurs : 12 080
Compétition : Eredivisie
Saison : 2019/2020
Arbitre : Pol van Boekel
Buteurs :
77' 1-0 Dessers

Heracles Almelo
Blaswich
Breukers
Rossmann (72' Van den Buijs)
Knoester
Hardeveld
Kiomourtzoglou
Merkel
Osman (75' Van der Water)
Mauro Júnior (83' Jakubiak)
Dessers
Burgzorg
Entraîneur :
Frank Wormuth
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
41' Osman
61' Gravenberch
70' Babel
82' Kiomourtzoglou

Ajax
Onana
Dest
Schuurs
Blind
Tagliafico
Gravenberch (80' Ekkelenkamp)
Van de Beek
Martínez (46' Eiting)
Tadić (C.)
Huntelaar
Babel (72' Danilo)
Entraîneur :
Erik ten Hag

Résumé :

Avant même le coup d'envoi il n'y avait pas de quoi être spécialement optimiste. Déjà Heracles Almelo : l'Ajax y restait sur deux défaites 1-0 sur sa désastreuse pelouse artificielle (et donc de fait "jamais 2 sans 3"). La forme actuelle de l'Ajax ensuite : elle n'est pas franchement terrible, surtout à l'extérieur où l'Ajax reste sur deux défaites aussi (AZ, Groningen), ce n'est plus du tout l'Ajax souverain de l'automne dernier. Et les forces en présence : en plus des blessés habituels (Promes, Neres, Veltman, Labyad, Mazraoui), Ziyech s'est de nouveau ajouté aux absents en raison de douleurs au mollet (mais il devrait être de retour contre Getafe).

Ten Hag a donc encore du modifier son équipe pour palier cette absence, en refaisant appel à Gravenberch et en remettant Van de Beek milieu offensif, et a effectué 2 autres changements : Schuurs, jugé meilleur qu'Álvarez balle au pied, a pris le poste abandonné par Veltman et le vétéran Huntelaar a remplacé Traoré. Avec ça, l'équipe aurait pu obtenir un meilleur résultat : certes, l'Ajax n'a pas encore montré le niveau attendu, loin de là, mais ça aurait pu être assez pour ouvrir le score face à une équipe dont le seul plan de jeu se résumait à avoir un paquet de monde en défense et balancer de longs ballons façon "sur un malentendu ça peut marcher" (et de fait, ça marche, ça commence à se savoir). Les quelques contres que l'Ajax a dû subir n'ont pas trop fait trembler Onana, quand c'était cadré, le moment le plus dangereux étant peut-être un ratage de Schuurs.

De son côté, l'Ajax a eu plusieurs bonnes occasions malgré le jeu très approximatif : frappe de Gravenberch repoussée sur la ligne par un défenseur, tête de Tagliafico, transversale de Van de Beek et même superbe tentative de lobe contre son camp de Heracles juste avant la mi-temps. Mais ce fut insuffisant et c'est sans doute pour ça que Ten Hag a remplacé Martínez par Eiting dès la mi-temps. Mais ça n'a malheureusement rien changé et on pourrait même dire que le niveau a empiré au fur et à mesure du match... Même remplacer Babel par du sang tout neuf et vierge de toute contre-performance récente, en l'occurence Danilo Pereira pour ses grands débuts en Ajax 1, n'a pu empêcher l'inéluctable.

Car ce qui devait arriver arriva en effet peu après l'entrée du jeune brésilien : il a suffit d'un dégagement du gardien adversaire et d'un duel facilement gagné par Cyriel Dessers face à Blind (qui s'est malheureusement mis au niveau de ses coéquipiers aujourd'hui...) pour que les espoirs de l'Ajax se terminent dans la lucarne d'Onana, en même temps que l'attaquant belge d'Almelo assurait sa place de meilleur buteur du championnat. Ten Hag a bien tenté de forcer une égalisation lors du dernier quart d'heure, en envoyant notamment Schuurs en attaque pour essayer de gagner quelques duels aériens, mais ça n'aura servi qu'à s'exposer un peu plus en contre et obtenir tout au plus une bonne frappe cadrée, de la tête par Danilo pour la dernière action du match.

Troisième défaite à l'extérieur de suite donc (il faut revenir à la fameuse saison 2005/2006 pour retrouver pareille série) et AZ revient ainsi à nouveau à 3 points. Et on peut même jeter un oeil derrière maintenant : Feyenoord, en pleine forme depuis qu'Advocaat a remplacé Stam, revient à 7 points. Autant dire que l'Ajax a vite intérêt de sortir de la "crise" que traverse le club, pour employer le terme que Ten Hag a utilisé après le match, surtout que le prochain adversaire n'est autre qu'AZ, à l'ArenA, dimanche prochain. Et d'ici là, l'Ajax devra faire un exploit pour éliminer Getafe. Le FC Séville a montré ce soir que c'était possible, en allant les battre chez eux 0-3. Qui sait...

Vidéos


Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2020