Prochain Match :
13/08/2020 - 18h45
Ajax - FC Utrecht
Amical
| Calendrier |
Dernier match :
08/08/2020 - 18h45
Ajax - RKC Waalwijk
6 - 1
| Résumé |
Match Suivant   Match Précédent
0 - 2
VVV-Venlo   Ajax

Lieu : De Koel Stadion, Venlo
Date : 28/11/2010 - 14h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 7 500
Compétition : Eredivisie
Saison : 2010/2011
Arbitre : Jack van Hulten
Buteurs :
62' 0-1 Mido
70' 0-2 Sulejmani

VVV-Venlo
Begois
Timisela
Yoshida
Van Kouwen (84' Leemans)
Fleuren
Boymans
Ahahaoui
De Regt
Uchebo (77' Musa)
Nkume (56' Chula)
Toth
Entraîneur :
Jan van Dijk
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
71' Emanuelson
82' El Hamdaoui
85' Sulejmani

Ajax
Stekelenburg
Van der Wiel
Alderweireld
Vertonghen
Van der Wiel
Tainio (46' Özbiliz)
Enoh
Eriksen (56' Mido)
Emanuelson
El Hamdaoui
Sulejmani
Entraîneur :
Martin Jol

Résumé :

VVV-Venlo - AFC Ajax, si l'on regarde le calendrier au début de la saison, ce match paraît anodin et d'autres confrontations attirent plus l'attention que celle-ci. Surtout que le club local se classe à l'avant-dernière place du classement.

Mais les circonstances du championnat font que cette rencontre sera peut-être un des tournants de la saison.

En effet, sur les cinq équipes de tête qui jouaient ce week-end, une seule a gagné, et à quel prix : Twente victorieux à Nimègue, a vu Ruiz sortir à 10 minutes de la fin en très mauvais état et on craint pour l'attaquant Costaricain que son indisponibilité soit de longue durée.

Quoi qu'il en soit, une victoire de l'Ajax permettrait aux hommes de Martin Jol de revenir à trois points du PSV et de Twente co-leaders.

Pour cela, le technicien natif de La Haye compose sa sélection avec une marge de manœuvre réduite, Suarez, Lindgren et Ooijer suspendus, Vermeer, Lodeiro et Jozefzoon blessés, il fait appel à un joueur jouant essentiellement avec Jong Ajax, l'ailier de 20 ans Aras Özbiliz.

La composition est inédite, avec Sulejmani à la place de Suarez, Tainio à la place de De Zeeuw et Eriksen à place de De Jong. Ce dernier perd donc sa place de titulaire suite à des prestations très moyennes lors des matchs précédents.

Coté Venlo, c'est une première, aucun des trois Portugais n'est aligné au départ, pourtant, les joueurs prêtés par Porto ne sont pas les moins méritants depuis le début de la saison.

À noter que la saison dernière, l'Ajax s'était imposé 4-0 sur ce terrain avec un quadruplé de Suarez qui purge aujourd'hui le premier de ses sept matchs de suspension.

Au coup d'envoi, le stade « De Koel » est comble avec 7 500 spectateurs qui y font régner une ambiance conviviale et chaleureuse.

Pour ces premières minutes, le club local, surnommé affectueusement « Le Bon Vieux » pour son ancienneté, se créé quelques situations intéressantes, mais Uchebo et Boymans manquent de précision dans le dernier geste.

Sur un contre, c'est l'Ajax qui aurait pu ouvrir le score, mais El Hamdaoui et Emanuelson manquèrent d'agressivité sur un centre de Sulejmani.

À la dixième minute de jeu, ce même Sujemani part en profondeur, efface Begois d'un crochet, mais ne parvient pas à redresser suffisamment le ballon à l'angle de la surface de réparation du pied droit.

Le premier tir cadré du match intervient au quart d'heure de jeu, le coup-franc de Tóth arrive sans problème dans les gants de Stekelenburg.

Même si les Lanciers dominent, ils n'arrivent pas à franchir le premier rideau défensif de Venlo qui reste dangereux sur coups de pied arrêtés et sur des hautes récupérations de balles.

Sur un centre fuyant, Boymans manque de peu de couper la trajectoire. L'attaquant de 21 ans formé à Sittard qui culmine déjà à sept buts depuis le début de la saison est l'atout offensif numéro un de son équipe.

Les occasions franches ne sont pas au rendez-vous. Aux vingt mètres, Eriksen répond à Tóth mais la précision n'est pas là. Ces frappes lointaines démontrent la difficulté des équipes à mettre leurs attaquants sur orbite.

Boymans a bien compris qu'il faut prendre des initiatives, sur un drible de génie, il efface Alderweireld mais bute sur Stekelenburg : le voilà le premier face à face du match.

Sur une action similaire à celle du début de match, Enoh centre pour Tainio, seul au point de pénalty, mais la précision fait défaut au Camerounais.

L'arbitre siffle la mi-temps. Une première période agréable mais difficile pour l'Ajax ; l'absence de Suarez se fait ressentir.

Ce qui est assez inquiétant, c'est le manque de technique criant depuis le début du match, les passes sont très approximatives, les tirs hors cadre ... Il va falloir régler la mire !

La seconde période débute par un changement, Özbiliz remplace Tainio. Emanuelson prend sa place au milieu Özbiliz, pour ses grands débuts, se place sur l'aile gauche.

Ce changement n'apporte pas grand chose, l'imprécision est toujours présente.
Néanmoins, deux occasions se succèdent pour les Amstellodamois, sur un centre de Van der Wiel, Özbiliz, seul au deuxième poteau, voit sa reprise du droit repoussée par Begois. Sur le corner qui suit, la tête de Vertonghen est à nouveau arrêtée par le gardien belge.

Sur un contre, une belle remise de Boymans aurait pu permettre à Uchebo d'ouvrir le score mais le Nigérian, seul aux six mètres, manque complètement sa frappe. Sur cette action, on aurait juré revoir Marko Pantelic sur les terrains d'Eredivisie tant la remise de Boymans ressemblait à celles du Serbe.

Le match était enfin parti, le raté de Sulejmani n'était que partie remise.

Mido à la lutte face à un joueur de Venlo

Sur un corner mal repoussé, la reprise écrasée d'Enoh trouve Mido (rentré cinq minutes plus tôt à la place d'Eriksen), qui, à neuf mètres, ouvre le score d'une frappe croisée de l'extérieur du pied gauche. 0-1 !

À partir de cet instant, l'enthousiasme des joueurs de Venlo baisse d'un ton et l'Ajax se contente de défendre et de placer des contres. C'est d'ailleurs sur l'un d'eux que Sulejmani, lancé en profondeur par El Hamdaoui, double la mise d'une belle frappe du gauche.

À dix minutes de la fin, le coup de coude d'El Hamdaoui sur Tóth aurait pu avoir des conséquences plus graves qu'un simple carton jaune.

Sur ce même geste, Sulejmani prend lui aussi un carton jaune, son deuxième de la saison en championnat, attention, le prochain sera suspensif.

Dans le temps additionnel, suite à un corner venu de la droite, la reprise de la tête Boymans permet à Stekelenburg d'effectuer une belle horizontale.

Sur ce dernier quart d'heure bien terne, l'arbitre siffle la fin du match sur cette victoire 2-0 grâce à des buts des remplaçants habituels Mido et Sulejmani élu homme du match.

Une prestation pas vraiment rassurante mais qui fait du bien au niveau comptable : l'Ajax revient à trois points de la première place.

Il faut dire que l'adversaire était certes solide défensivement mais trop dépendante de Boymans offensivement.

Le gros point négatif, c'est la Suarez-dépendance qui s'est fait ressentir tout au long du match, un peu moins en deuxième mi-temps. Il va falloir corriger ça très vite, surtout qu'il reste encore six matchs à effectuer sans le capitaine ajacied.

Prochain match samedi soir contre le NEC à l'ArenA. (Perudinho)

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2020