Prochain Match :
25/11/2020 - 21h00
Ajax - FC Midtjylland
Ligue des Champions
| Calendrier |
Dernier match :
22/11/2020 - 12h15
Ajax - Heracles Almelo
5 - 0
| Résumé |
Match Suivant   Match Précédent
2 - 0
Ajax   Feyenoord

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 25/04/2010 - 18h00
Statut : Terminé
Spectateurs : 37 283
Compétition : Coupe KNVB - Finale - Aller
Saison : 2009/2010
Arbitre : Eric Braamhaar
Buteurs :
06' 1-0 De Jong
07' 2-0 De Jong

Ajax
Stekelenburg
Van der Wiel
Alderweireld
Vertonghen
Anita
De Zeeuw
De Jong
Enoh
Emanuelson (79' Eriksen)
Pantelic (69' Rommedahl)
Suarez (C.)
Entraîneur :
Martin Jol
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
29' De Zeeuw
66' Suarez
81' Bahia
90' Bruins

Feyenoord
Mulder
De Vrij
Bahia
Vlaar (72' Schenkeveld)
Van Bronckhorst (C.)
Landzaat
Fer
Wijnaldum
El Ahmadi (85' Leerdam)
Bruins
Tomasson (72' Cissé)
Entraîneur :
Mario Been

Résumé :

On ne connait pas encore le vainqueur de la Coupe des Pays-Bas. La finale était pourtant prévue de longue date : dimanche 25 avril, 18h00, Rotterdam. Mais le déroulement de la compétition a fait en sorte que les deux finalistes soient l'Ajax et Feyenoord, seulement pour la deuxième fois de l'histoire du football néerlandais. En 1980, il n'y avait pas eu de problème, Feyenoord avait gagné 3-1 à Rotterdam. Mais 30 ans plus tard, c'est une toute autre histoire que d'organiser une telle finale : si la rivalité sportive s'est quelque peu estompée, les groupes de supporters  des deux clubs n'ont cessé de rivaliser dans la bêtise.

Du coup, après plusieurs péripéties et mesures drastiques pour tenter d'organiser une finale à peu près normale, c'est-à-dire à Rotterdam avec les supporters des deux clubs, la KNVB a dû se résoudre sous la pression du Ministre de l'Intérieur à organiser une finale en match aller/retour, sans supporters visiteurs, comme pour les matchs de championnat entre les deux clubs depuis l'année dernière.

Cet Ajax - Feyenoord n'était donc que le match aller de cette finale particulière. Ce fut un match décevant, sans doute le plus mauvais à domicile en cette année 2010. Une semaine plus tôt, un certain nombre de joueurs de l'Ajax, Toby Alderweireld en tête, avait pourtant promis de « manger » Feyenoord suite au non-match du club de Rotterdam contre Twente*. Mais manifestement, l'Ajax avait un petit appétit pour ce dernier match à domicile : les amstellodamois ont mangé Feyenoord pendant 10 minutes, puis ont ensuite digéré tranquillement pendant les 80 minutes restantes, sans être perturbés par une équipe de Feyenoord qui n'a manifestement en fait pas besoin d'être motivée par ses supporters pour faire un non-match.

L'équipe titulaire

Avec seulement deux blessés (Atouba et Lindgren), Martin Jol n'a surpris personne avec ses onze joueurs titulaires : c'est tout simplement la formule gagnante de la deuxième moitié de saison qui a été alignée. Dès le coup d'envoi, l'Ajax a pris le match en main, en étant supérieur à Feyenoord dans tous les domaines et en gagnant tous les ballons et tous les duels. Le résultat n'a pas tardé à payer : dès la cinquième minute, sur un long ballon d'Alderweireld, De Jong profite de la mauvaise sortie de Mulder en récupérant le ballon sous le nez du jeune gardien adverse et marque ensuite tranquillement dans le but vide.

A peine une minute plus tard, De Jong intercepte un ballon de la tête et en profite pour lancer Emanuelson sur le côté gauche. Celui-ci déborde et centre ensuite en retrait : De Jong, arrivé au point de penalty, reprend de volée et expédie le ballon dans la lucarne : 2-0, et même pas 10 minutes de jeu. Un record pour une finale de Coupe KNVB.

Les supporters espéraient alors que l'Ajax allait continuer sur le même rythme et se mettre définitivement à l'abri du match retour, mais il n'en fut rien. Pendant la majeure partie du temps restant, l'Ajax fut relativement passif, tout en collectionnant les mauvaises passes et les frappes complètement vaines. Partagés entre la volonté de ne pas encaisser de but en vue du match retour, et la volonté de marquer un troisième but, les joueurs locaux n'ont donc pas fait grand-chose. Les plus grosses occasions furent pour Pantelic : un lob trop enlevé après avoir mystifié Vlaar et une tête à la réception d'un centre De Zeeuw. Et c'est à peu près tout.

Ce fut donc un match ennuyeux puisque malgré le piètre niveau des amstellodamois, Feyenoord n'a pas réussi à faire trembler une seule fois leurs adversaires, malgré quelques périodes de domination. C'est l'œuvre du secteur défensif de l'Ajax, qui n'a pas laissé passer de but pour le 7e match consécutif, mais il fut aussi bien aidé par la faiblesse offensive de Feyenoord. Les Rotterdamois semblaient déjà résignés sur ce plan là au coup d'envoi et le 2-0 n'a rien arrangé : le mot d'ordre des visiteurs semblaient être de tenir le résultat quoi qu'il arrive.

Bref, ce fut un match pas fameux, dont les vainqueurs sont plutôt déçus de pas avoir déjà tué tout suspens, et dont les vaincus sont plutôt contents de ne pas être repartis avec une nouvelle valise. Feyenoord faisait mine d'y croire encore pour le match retour, mais il faudra pour cela qu'ils réalisent un petit exploit : la dernière fois que Feyenoord a obtenu résultat qui serait suffisant pour les prolongations (2-0) remonte à 1991, tandis qu'il faut remonter en 1984 pour trouver une victoire par plus de deux buts d'écart (4-1). L'Ajax, qui est sur une série de 15 victoires d'affilée et 20 matchs sans défaite en compétitions domestiques, est donc plutôt bien parti pour remporter sa 18e Coupe des Pays-Bas. Mais Feyenoord, dans un stade entièrement acquis à sa cause et lors de ce qui sera le dernier match de Roy Makaay, espère bien déjouer les pronostics. Réponse dans un peu moins de deux semaines, après le dénouement du championnat.

*  Lors de la dernière journée de championnat, Feyenoord est allé perdre 2-0 à Enschede contre Twente, après que 150 supporters du club de Rotterdam aient perturbé le dernier entraînement de leur équipe pour demander aux joueurs de perdre afin d'éviter que l'Ajax puisse s'emparer de la tête du championnat.

Vidéos


Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2020