Prochain Match :
25/11/2020 - 21h00
Ajax - FC Midtjylland
Ligue des Champions
| Calendrier |
Dernier match :
22/11/2020 - 12h15
Ajax - Heracles Almelo
5 - 0
| Résumé |
Match Suivant   Match Précédent
5 - 0
Ajax   ŠK Slovan Bratislava

Lieu : Amsterdam ArenA, Amsterdam
Date : 20/08/2009 - 20h45
Statut : Terminé
Spectateurs : 20 168
Compétition : Ligue Europe - Tour de barrages
Saison : 2009/2010
Arbitre : Mark Clattenburg
Buteurs :
43' 1-0 Suarez
65' 2-0 Suarez
79' 3-0 Suarez
84' 4-0 Suarez
90+1' 5-0 Donald

Ajax
Stekelenburg
Van der Wiel
Alderweireld
Vertonghen
Atouba (72' Emanuelson)
Enoh
De Zeeuw
De Jong (81' Donald)
Rommedahl
Suarez (C.)
Sulejmani (69' Zeegelaar)
Entraîneur :
Martin Jol
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
22' Bicik
62' Kozak

ŠK Slovan Bratislava
Bicik
Saláta
Dobrotka
Valachovic
Halenar (71' Cernak)
Slovak
Bozic
Obzera (18' Botelho)
Petras
Masaryk (57' Sylvestr)
Kozak
Entraîneur :
Dušan Uhrin

Résumé :

Une passe décisive, un triplé, un doublé et une passe décisive, et aujourd'hui un quadruplé... Après ce match aller du tour de barrages de l'Europa League contre le Slovan Bratislava, on ne parlait pas de la qualification quasi assurée de l'Ajax pour la phase de groupe, mais de celui qui a marqué 9 des 14 buts de l'Ajax lors de ces 4 premiers matchs de la saison : Luis Suarez. Mais parlons d'abord du match, qui ne fut pas tout à fait aussi que le simple le score le suggère.

Après la défaite chez le PSV dimanche dernier, Martin Jol a procédé à quelques changements dans son équipe pour affronter le Slovan Bratislava, qui a remporté le championnat slovaque avec 8 points d'avance sur le MSK Zilina que l'Ajax avait eu du mal à battre la saison dernière (1-0). Les amstellodamois ont donc ainsi joué avec un milieu offensif : en l'occurrence Siem de Jong puisqu'Ismaïl Aissati s'est blessé à la cuisse. Vertonghen a du coup été replacé en défense centrale (son troisième poste différent en trois matchs), mettant l'expérimenté Rob Wielaert sur le banc. Sulejmani a en outre été préféré pour animer le flanc au détriment d'Urby Emanuelson.

Le 11 titulaire

Cette nouvelle configuration n'a pas empêché l'Ajax de mal commencer la partie. Bon nombres de passes n'arrivaient pas à destination et beaucoup de ballons étaient bêtement perdus : pas étonnant que l'Ajax n'arrivait alors pas à franchir une défense qui paraissait ainsi inextricable. Pour couronner le tout, Thimotée Atouba, pour son deuxième match, s'amusait à étaler sa technique devant les attaquants adverses avec un succès mitigé. Et ceci a entre autres permis aux Slovaques de se créer quelques occasions. Bref, rien de rassurant...

Heureusement, au bout de 25 minutes de jeu, l'Ajax a enfin commencé à prendre le match en main. Et le jeu des ajacides n'a finalement fait que de s'améliorer jusqu'au coup de sifflet final, tandis que les Slovaques étaient de plus en plus dépassés techniquement et physiquement. A tel point qu'ils étaient complètement fantomatiques en fin de match.

Cependant, la première véritable occasion des rouges et blancs ne fut obtenue qu'à la 35e minute, par Suarez, lancé dans la surface par Alderweireld. Le gardien put repousser la frappe, mais quelques minutes plus tard l'Uruguayen ne lui laissa cette fois aucune chance lorsqu'il s'infiltra à nouveau dans la surface et trouva la lucarne (1-0, 43e). Une action tout en simplicité, initiée depuis la défense par Alderweireld, relayée par Enoh puis Siem de Jong, plutôt discret jusque là mais qui a distillé sur cette action une belle passe décisive.

Suarez célèbre l'un de ses 4 buts

La seconde mi-temps fut ensuite maîtrisée de bout en bout, et même la défense est arrivée à désamorcer les quelques contre-attaques avec une facilité et une sérénité déconcertantes, c'est dire ! Avec Rommedahl sur le flanc droit puis Zeegelaar (qui a remplacé un bien pâle Sulejmani) sur le flanc gauche, l'Ajax a fait tourner la tête des défenseurs de Bratislava, qui n'ont par ailleurs rien su faire pour arrêter Luis Suarez.

L'ancien joueur du FC Groningen a d'abord doublé la mise d'une frappe du gauche, après avoir été servi dans la surface par De Zeeuw (2-0, 65'), puis marqué le troisième but d'une frappe aux 20 mètres à ras de terre qui s'est logée aux ras du poteau gauche (3-0, 79'). Et enfin, pour le quadruplé, Suarez a été magistralement servi en retrait par Rommedahl (4-0, 84'). Et l'Homme du Match est également à l'origine de l'action qui mène au 5-0 dans les arrêts de jeu,  en lançant Marvin Zeegelaar sur le flanc gauche d'un extérieur du pied. Le jeune ailier a alors directement  adressé un centre parfait pour Mitchell Donald qui a repris du plat du pied à six mètres du but. Fin du match.

Mitchell Donald

« Je ne veux pas penser à un départ de Suarez. Je n'y crois pas non plus. Le top absolu ne s'est pas manifesté et les autres clubs ne peuvent pas se l'acheter. Il ne faut pas oublier que Suarez a pris énormément de valeur, » a déclaré l'entraîneur Martin Jol après le match. Il n'est d'ailleurs pas tout à fait dupé par le résultat du match : « Nous devons collectivement encore franchir quelques étapes. J'ai trouvé que nous avons mal commencé le match, mais Suarez nous a aidés à nous mettre sur le bon chemin. Je suis également heureux du cinquième but. Zeegelaar a mis Donald en superbe position. Un exemple parfait d'une bonne action de deux talents du centre de formation. C'est typique de l'Ajax. »

Suarez a également tenu à rassurer tout le monde : « Je reste ici naturellement. Je suis heureux ici et je sais que c'est une année importante pour moi. Avec l'Uruguay on se prépare pour la Coupe du Monde et je veux donc beaucoup de temps de jeu. J'ai dit à mon agent que je veux rester cette année. Je reste tout simplement à l'Ajax. »

En attendant les spéculations sur l'avenir de son joueur vedette, l'Ajax est au moins quasiment assuré de disputer la phase de groupe de l'Europa League grâce à cette large victoire. Le match retour ne devrait être qu'une formalité et pourrait justement permettre aux amstellodamois de travailler à la correction de leurs points faibles, que ce match ne doit pas occulter. A savoir notamment la rigueur défensive et la « Suarez dépendance » en attaque. (Cédric)

Remplaçants : Vermeer, Emanuelson, Wielaert, Cvitanich, Donald, Kennedy, Zeegelaar.
Blessés : Gabri, Verhoeven, Aïssati.

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2020