Prochain Match :
17/09/2019 - 21h00
Ajax - LOSC
Ligue des Champions
| Calendrier |
Dernier match :
14/09/2019 - 18h30
Ajax - sc Heerenveen
4 - 1
Eredivisie
Match Suivant   Match Précédent
2 - 0
Ajax   Feyenoord

Lieu : Amsterdam ArenA
Date : 15/02/2009 - 12h30
Statut : Terminé
Spectateurs : 50 136
Compétition : Eredivisie
Saison : 2008/2009
Arbitre : Pieter Vink
Buteurs :
51' 1-0 Vermaelen
91' 2-0 Emanuelson

Ajax
Stekelenburg (C.)
Van der Wiel
Wielaert
Oleguer
Vermaelen
Gabri (42' Anita)
Emanuelson
Lindgren
Kennedy (79' Schilder)
Suarez
Sulejmani (46' Leonardo)
Entraîneur :
Marco van Basten
Cartons Jaunes Cartons jaunes :
22' Fer
26' Bahia
50' Lucius
56' Leonardo
73' Tiendalli
82' Tiendalli

Cartons Rouges Cartons rouges :
82' Tiendalli (2j.)
Feyenoord
Timmer
Tiendalli
Lucius
Bahia
Leerdam
Slory (69' Bruins)
El Ahmadi
Wijnaldum (79' Mols)
Fer
Biseswar
Makaay
Entraîneur :
Leon Vlemmings

Résumé :

Après une chute libre qui a vu son retard sur AZ passer de 3 à 14 points et son avance sur le PSV se réduire de 10 à 1 point en seulement 4 matchs, l'Ajax devait rebondir lors de ce deuxième Klassieker de la saison. Mission parfaitement accomplie. Feyenoord, qui réalise une saison catastrophique et stagne dans la deuxième moitié du classement, n'a pas fait illusion plus de 45 minutes et est finalement satisfait de n'avoir perdu que 2 à 0 chez son grand rival.

Ajax - Feyenoord

Après la lourde défaite chez Vitesse la semaine dernière, Marco van Basten a effectué quelques changements à son équipe, en fonction de l'infirmerie d'une part, mais aussi par choix tactique. Oleguer a ainsi été titularisé pour la première fois depuis l'arrivée de Wielaert en raison de la blessure de Vertonghen, et Lindgren, à nouveau prêt pour jouer un match complet, a remplacé Anita. Mais le changement le plus remarquable est le retour de Kennedy Bakircioglü sur la feuille de match et même dans le 11 titulaire. Il a ainsi remplacé Sarpong sur l'aile droite, alors qu'il n'avait plus joué en équipe première depuis 2 mois et demi.

Kennedy

La première mi-temps n'a pas franchement été formidable des deux côtés, mais l'Ajax, malgré ses gros doutes, a tout de même maîtrisé son sujet et s'est crée le plus d'occasions. Feyenoord n'en a véritablement eu qu'une, sur une frappe de loin de Wijnaldum. Ce fut d'ailleurs à peu près le seul moment dangereux de Feyenoord lors de cette rencontre, car la deuxième mi-temps fut à sens unique, en direction du but du club de Rotterdam. Sans Gabri, remplacé par Anita après avoir été sonné à deux reprises, mais avec Leonardo (à la place de Sulejmani, légèrement grippé) qui a fait une excellente rentrée et a tout de suite mis Feyenoord en difficulté.

L'Ajax est donc rentré des vestiaires dans de bien meilleures dispositions que son adversaire du jour et cela a rapidement payé. Après seulement quelques minutes de jeu, Kennedy tire un coup-franc non loin du poteau de corner gauche : au deuxième poteau, Vermaelen devance son coéquipier Oleguer pour marquer sans difficulté, Timmer n'ayant pas bougé au premier poteau.  

Vermaelen vient de marquer

La seconde mi-temps était déjà bien engagée, mais à partir de ce but, les occasions ont commencé à pleuvoir, mais uniquement pour l'Ajax. Cependant, même s'ils n'ont jamais été inquiétés, les lanciers ont eu bien du mal à plier le match : le ballon semblait être aimanté sur les montants du but de Feyenoord. Une frappe déviée d'Anita a ainsi été repoussée par le poteau gauche, tout comme un coup-franc d'Emanuelson. Suarez, tout seul devant Timmer, a quant à lui vu son lob rebondir sur la transversale. Et en fin match, le gardien a dévié une autre frappe de l'Uruguayen sur son montant. Et ce n'était là que quelques occasions parmi d'autres...

Il a donc fallu attendre les arrêts de jeu pour que le ballon daigne une seconde fois rentrer dans le but de Feyenoord, réduit à 10 en fin de match  : Suarez, face à Timmer, a préféré passer le ballon à Emanuelson qui arrivait dans son dos et a décoché une frappe à ras de terre à l'entrée de la surface. 2-0, fin du match. Enfin une victoire après 4 matchs de disette. Van Basten était donc satisfait, mais pas encore complètement. Il a regretté que son équipe n'ait pas su marquer plus tôt et ait autant raté d'occasions. Leonardo, en fin de contrat à l'Ajax et qui peut signer pour 3 ans au Panathinaïkos, a pour sa part eu une mention spéciale de son entraîneur : « Si Leo continue de jouer comme ça, nous voulons volontiers le conserver. »

L'Ajax célèbre la victoire

Sur le plan extra-sportif, souvent triste entre les deux clubs, des supporters de l'Ajax ont été arrêtés peu avant la rencontre alors qu'ils tentaient d'accueillir leurs homologues de Rotterdam à l'aide de projectiles. Ces derniers sont repartis d'Amsterdam en chantant leurs pires slogans. Preuve que peu importe la situation sportive des deux clubs, la rivalité entre l'Ajax et Feyenoord est toujours présente, et encore bien trop souvent d'une façon stupide à cause de certains supporters.

Remplaçants : Vermeer, Silva, Alderweireld, Schilder, Anita, Leonardo, Bodul.

Absents : Vertonghen, Cvitanich, De Jong, Enoh, Blind, Aissati, Van der Heijden, Donald (blessés).

 

Résumé vidéo d'Ajax.nl :

Site non-officiel - www.ajaxenfrance.com - Tous droits réservés - © Ajax en France 2000-2019